header_mobiliteinterne.png
  • Management et bien-être
  • 12/05/2020

Mobilité interne : pourquoi miser dessus ?

Dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19, certains de vos salariés ont dû (par la force des choses) faire évoluer leurs compétences pour répondre à de nouvelles demandes. Cette crise a bousculé les activités et les missions de chacun. Vos collaborateurs ont dû se mettre dans la peau d'un autre métier pour compenser des variations d'activité.

Ainsi, vos salariés ont développé de nouvelles compétences, de nouvelles aptitudes et peut-être de nouvelles envies... C'est ici qu'entre en jeu la mobilité interne. Si votre collaborateur souhaite se reconvertir et changer d'activité, pourquoi ne pas lui proposer de le faire dans votre entreprise ? C'est peut-être la recrue idéale pour un poste vacant dans votre société.

Parlons ensemble de la mobilité interne !

 

Qu'est-ce que la mobilité interne ?

La mobilité interne, c'est tout simplement le fait de changer de poste au sein de la même entreprise. Il y a bien sûr quelques nuances possibles : 

  • La mobilité horizontale : c'est lorsque le changement de poste se fait sans gravir les échelons. 
  • La mobilité verticale : là, le salarié monte en grade. Il gagne en responsabilité et en salaire. 
  • La mobilité géographique : dans ce cas, le salarié change de lieu de travail mais conserve les mêmes fonctions. La mobilité interne géographique peut être régionale, nationale ou internationale. 

 

Quels sont les avantages et les enjeux de la mobilité interne ?

Il y a de multiples avantages à penser d'abord mobilité interne avant d'envisager un recrutement externe. Pour l'entreprise, et pour le salarié.  

Voici le top 5 des avantages : 

1/ Gagner du temps et de l'argent 
C'est bien sûr le principal avantage de la mobilité interne. Elle permet de réduire les frais RH liés au recrutement, mais aussi sa durée. Même la période d'intégration est plus rapide, puisque le salarié connaît déjà l'entreprise et son activité, au moins en partie. 

 

2/ Favoriser l'épanouissement professionnel 
Quoi de plus agréable que de se voir proposer un nouveau poste ? Cela flatte son égo, à juste titre. S'il s'agit d'une promotion, elle participe à l'épanouissement professionnel du collaborateur au moins sur du moyen terme. S'il s'agit d'un simple changement de poste, quitter une routine peut également redonner une dynamique nécessaire à l'épanouissement. 

 

3/ Valoriser le capital humain 
Dans le cadre de la GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences), la mobilité interne est une bonne alternative au recrutement externe. Elle permet de valoriser et mettre en avant le capital humain de l'entreprise, en misant en grande partie sur lui pour faire évoluer et avancer l'entreprise. 

 

4/ Minimiser les risques 
En optant pour la mobilité interne, on connaît déjà bien le collaborateur à qui le nouveau poste est confié. Il a été observé pendant des mois ou des années à son précédent poste. On a donc un portrait fidèle de ses capacités, et non un aperçu via un CV et des entretiens. Cela minimise les risques de tomber sur un salarié qui ne correspond pas au profil recherché. 

 

5/ Fidéliser les talents 
En étant identifiée comme une entreprise où la mobilité interne existe et est encouragée, on met en avant les opportunités de carrière. Les salariés ambitieux sont ainsi plus incités à rester. Ils sauront que leur travail et leurs compétences sont analysées et seront prises en compte lorsqu’un poste s’ouvre. Et cela participe à fidéliser les employés talentueux.

 

infographie_avantagesmobilite-interne_eurecia.png
 

Comment concrètement accroître la mobilité interne ?

Plusieurs choses peuvent être mises en place de manière durable pour favoriser la mobilité interne (ponctuelle ou régulière). Voici 3 exemples d’actions à mettre en place en tant que RH : 

1/ Optimisez les entretiens annuels 
Gardez toujours à l'esprit lors des entretiens annuels que la mobilité interne est une option. Il est possible d'aborder le sujet pour identifier les collaborateurs plus disposés à changer de poste, y compris de localité. En tant que RH, n’hésitez pas à accompagner vos managers dans la préparation de leurs entretiens. Vous pouvez par exemple leur mettre à disposition une trame sur laquelle s‘appuyer.

Je télécharge le modèle d'entretien d'annuel

 

2/ Créez un espace RH permanent 
Incitez les managers à mettre à jour les compétences de leurs collaborateurs sur une plateforme dédiée à la gestion des Ressources Humaines. Ainsi, l’entreprise aura une vision 360° des compétences internes. L’équipe RH aura le réflexe de consulter cette base de données avant d’opter pour un recrutement externe. 

Invitez vos salariés à mettre régulièrement à jour leur CV sur un serveur de l'entreprise ou sur un Cloud. Ainsi l'accès à des données à jour sera facilité à l'équipe RH qui pourra d'office regarder cette base de données avant d'opter pour un recrutement externe. 

 

3/ Communiquez 
Dès qu'un nouveau poste est créé ou se libère, n’hésitez pas à diffuser l’information en interne auprès de tous vos collaborateurs. Même si vous n’avez pas quelqu’un en tête spécifiquement pour ce poste, cela montre le dynamisme de l'entreprise et peut susciter des motivations. 

 

La mobilité interne est un levier fort pour fidéliser vos talents, c’est une véritable valeur ajoutée à votre marque employeur. Vous souhaitez en savoir plus ? Voici 5 idées pour améliorer votre marque employeur.

 

Lors du retour au bureau, nous vous conseillons de mettre en place un entretien post-confinement. Cet entretien permet de faire un état des lieux du moral de vos collaborateurs, de connaître ses attentes pour l'avenir et de mesurer le bien-être général. N'hésitez pas à télécharger le modèle d'entretien post-confinement !

Téléchargez le modèle

À propos de l'auteur
 

La rédaction

Team Eurécia

Contributeurs anonymes ou timides, les billets signés
de la rédaction sont tous écrits avec passion !

Tous leurs articles 

Voyagez dans Vie de Bureau