La QVT dans 5 pays d’Europe

4 mins

La QVT dans 5 pays d’Europe

Posté le 23/04/2021 - mis à jour le 09/12/2022

Si elle n’est pas développée de la même façon dans toutes les entreprises en France, la question de la Qualité de Vie au Travail fait quand même son petit bout de chemin. Et à l’étranger ? La QVT est-elle également un vrai sujet ? Les standards et références du bien-être sont-ils les mêmes que les nôtres ? 

 

Petit tour d’horizon des différentes pratiques et attentes en matière de QVT chez nos voisins européens. 

 

Les Pays-Bas, champions de l’équilibre pro-perso 

Difficile de ne pas commencer ce tour d’Europe sans parler des Pays-Bas. Connus pour leur système éducatif prônant le développement au rythme de l’enfant, le bien-être est au cœur de la culture même du pays, et ce dès la petite enfance. Plusieurs études ont montré que les hollandais seraient les plus heureux au travail d’Europe

Parmi les actions mises en place dans le pays, on retrouve : 

  • La semaine de 30h en moyenne
  • La flexibilité du télétravail (mise en place depuis 2010 chez eux, dont 3 employés sur 10 en bénéficiaient déjà). 
  • L'encouragement aux projets de développement personnel et au volontariat
  • La rémunération et les avantages salariaux et sociaux sont également à noter. 

 

Le Danemark et le slow management

On reste dans les pays nordiques avec le Danemark ! Comme pour les Hollandais, le bien-être fait partie intégrante de la culture des Danois, et c’est par la pratique répandue du slow management qu’ils se démarquent. Ce type de management vise à développer l’épanouissement personnel dans le milieu professionnel. Toute l’entreprise est inscrite dans une bienveillance réelle, dans laquelle les collaborateurs sont sensibilisés à prendre le temps nécessaire à la bonne réalisation de leur projet. On note aussi un attachement particulier à l’éthique, la RSE et les démarches de cohésion d’équipe

Hormis le slow management, on note également :  

  • La fin de journée à 17h pour respecter l’équilibre pro-perso. 
  • Le rapport au présentéisme : être présent au travail en dehors de ses horaires n’est pas une preuve d’engagement du collaborateur, mais au contraire, un signe d’inefficacité dans son travail. 

 

La Finlande : santé et formation

Décidément, les pays du nord de l’Europe se placent en champions de la QVT ! Et pourtant, chacun a ses particularités. En Finlande, ce sont la santé et la formation qui sont à l’honneur

  • Côté santé : la Finlande porte l’accent sur la lutte contre les accidents de travail. Aménagement des espaces de travail, formations santé et sécurité, tout est pensé pour que les règles de sécurité soient intégrées et respectées par chaque collaborateur. 
  • Côté formation : pas moins de 12% du budget annuel du gouvernement est alloué à la formation professionnelle ! L’objectif : développer les compétences personnelles pour que les Finlandais s’adaptent continuellement au marché du travail

Une équation gagnante puisque plus de 8 finlandais sur 10 se disent satisfait de leur bien-être professionnel (contre 5 en moyenne en Europe) ! 

Vous êtes un salarié en quête d'épanouissement personnel ? Vous êtes au bon endroit ! Découvrez nos formations de développement personnel BOOST !

Découvrir les formations BOOST

 

L'Allemagne, pays où il fait bon travailler

Nos voisins allemands, connus pour leurs journées courtes à l’école qui laisse place aux activités personnelles, ne sont pas en reste côté QVT. Avec Berlin en tête de gondole, l’Allemagne attire par son attractivité et son dynamisme économique. L’art et les activités sportives et culturelles sont au cœur même de la culture du pays, et sont déclinés dans les entreprises où le sport est très souvent cofinancé par l’employeur. 

En dehors de la flexibilité et du télétravail très présents dans les usages, on retrouve deux notions fortes :  

  • L’équilibre pro/perso : considérée comme primordial pour bien travailler. Quitter son bureau en retard est d’ailleurs un signe de désorganisation, comme au Danemark. 
  • Le « Wir-Gefühl » : les Allemands font partie d’un collectif, et se sentent donc plus impliqués au sein de leur organisation.  

 

Bonus : les États-Unis, berceau de la QVT ? 

Ce n’est pas un pays d’Europe, mais on ne peut pas faire un article sur la QVT sans parler des Etats-Unis wink . Car à la différence des pays d’Europe qui présentent des mesures relativement similaires avec chacune leurs nuances, certaines actions mises en place aux USA sont si différentes qu’elles pourraient nous paraitre, presque impossible à mettre en place. 

On observe dans certaines entreprises :  

  • La responsabilisation des collaborateurs : ce sont les employés eux-mêmes qui fixent leurs propres objectifs et élisent leurs leaders, et non pas l’inverse. Bénéfique pour le stress, mais aussi pour le challenge personnel, cette pratique légitime également la place du manager dans l’équipe. 
  • Le fameux 80/20 : certains collaborateurs bénéficient de 20% de leur temps de travail alloué à des projets personnels. Une très bonne façon de se rebooster quand la productivité décroit, et de développer la créativité et l’enthousiasme. Effet secondaire de la pratique : ce sont même de nouvelles idées d’amélioration de leur service ou produit qui en découlent ! 

 

Voir ce qu’il se fait ailleurs, s’inspirer, tester de nouvelles mesures... C’est en prenant les idées d’autres entreprises, pays ou cultures que l’on peut construire une stratégie de QVT efficace. Bien-sûr, il convient aussi et surtout de s’adapter à la culture de chaque pays, mais aussi au public et à l’ambiance interne de l’entreprise. Dans tous les cas, on notera de manière très positive une préoccupation générale autour des questions du bien-être au travail, et des actions orientées vers l’Humain, la confiance et la performance collective.

 

Cet article au sujet de la QVT vous a intéressé ? smiley N'hésitez pas à vous abonner à notre newsletter Vie de Bureau !

Je m'abonne !

Cet article a été rédigé par Alice Moreau

Équipe Interne

Sur le même thème :  

équipe souriante

5 mins

7 tendances autour de l’expérience collaborateur

Les tendances de l’expérience collaborateur du moment, pour vous inspirer à développer une stratégie RH orientée performance et bien-être au travail

collaborateurs souriants

7 mins

RH : trouvez le juste milieu entre les intérêts de la direction et ceux des collaborateurs

Les clés pour allier bien-être et performance dans votre entreprise, pour rester compétitif sur votre marché et attractif pour vos collaborateurs

étirement au travail

7 mins

10 conseils pour lutter contre la sédentarité au travail

Les risques de la sédentarité au travail et les pistes pour lutter contre, afin de promouvoir un environnement de travail plus sain pour vos collaborateurs

https://static-blog.eurecia.com/sites/default/files/styles/header/public/thumbnails/image/visuel-gestion-mail.png

5 mins

Gestion du temps : 11 astuces pour gérer ses mails

Qu'ils soient pro ou perso, les mails ont envahi nos vies au point que l'on ne sait plus trop comment les gérer. Combattez l'email overload avec ces quelques astuces.

Pénibilité au travail

7 mins

Préserver sa santé au travail : comprendre la pénibilité au travail

La pénibilité au travail est un sujet crucial qui concerne tous les salariés. L'exposition aux facteurs de risques professionnels peut laisser des traces durables sur notre santé.

réunion équipe

10 mins

Expérience collaborateur : 8 étapes pour construire votre stratégie

Les étapes-clés par lesquelles passer pour concevoir une stratégie d’expérience collaborateur au cordeau, pour attirer et fidéliser vos talents au mieux.

Formation professionnelle

6 mins

5 tendances de la formation en entreprise en 2024

À quoi s’attendre en matière de formation en entreprise cette année ? En 2024, les organisations vont devoir adopter une vision stratégique en identifiant les thématiques et outils de formation essentiels à la performance et au bien-être.

RSE

10 mins

20+ bonnes pratiques RSE à instaurer dans votre entreprise en 2024

Les actions RSE, simples et efficaces, à déployer dans votre entreprise pour favoriser l’éco-responsabilité et le bien-être au travail en 2024