RSE, l'affaire de tous header
  • Management et bien-être
  • 09/10/2020

RSE, l'affaire de tous ?

Responsabilité Sociale des Entreprises… ou Responsabilité Sociétale des Entreprises … ?
Le débat fait rage et, après un tour d’open space, je suis au regret de vous dire que la team Eurécia est également partagée sur la définition de ce sigle ! Mais au-delà de l’appellation, concentrons-nous sur le plus important. La RSE, concrètement c’est quoi ? Quels sont les avantages et qui doit la mettre en place ?
On vous partage quelques pistes de réflexion ! 
 

La RSE, c’est quoi ?

La RSE c’est la prise en compte par les entreprises des enjeux de développement durable en matière sociale, économique et environnementale. Concrètement, c’est la mise en œuvre d’actions et de prises de décisions par les entreprises, pour améliorer leur impact sur la société.

Attention aux idées reçues ! La RSE ne concerne pas uniquement les préoccupations écologiques, qui ne représentent qu’un pan de la stratégie. Elle n’est donc pas uniquement destinée aux entreprises les plus polluantes, bien au contraire.

Mettre en place une stratégie RSE, est-ce obligatoire ?

Aucune loi n’impose aux entreprises la mise en place d’une stratégie RSE, peu importe la taille, le nombre de collaborateurs ou le chiffre d’affaires.
Cependant, depuis mai 2001, la loi sur les nouvelles régulations économiques oblige les entreprises cotées en bourse à fournir dans leur rapport de gestion annuelle, des informations sur les conséquences environnementales et sociales de leurs activités. En 2010, le gouvernement élargit le nombre d’entreprises concernées avec la loi Grenelle 2. En plus des entreprises cotées en bourse, sont désormais concernées toutes leurs filiales, les entreprises dont le chiffre d’affaires excède 100 millions d’euros et enfin les entreprises qui réunissent au moins 500 salariés.

 

Si ce n’est pas obligatoire, pourquoi mettre en place la RSE ?

Parce que les avantages sont nombreux ! En effet, bien pensée et réalisée, la stratégie RSE améliore presque l’ensemble du fonctionnement de l’entreprise et bénéficie à tous ses acteurs.

Voici quelques avantages :

1.La RSE appuie et consolide la quête de sens au travail

La quête de sens au travail… Vaste sujet, compliqué à appréhender, mais qui pourtant se trouve aujourd’hui au premier plan des préoccupations professionnelles. Pour les collaborateurs, elle se traduit par un besoin de se sentir utile et de porter les valeurs de leur entreprise ; des valeurs qui doivent évidemment leur faire écho. Ces collaborateurs, qui sont une partie prenante fondamentale de l’entreprise, peuvent être au cœur de la stratégie RSE, une stratégie qu’ils pourront porter fièrement.

Donner du sens au travail, grâce à des actions concrètes, est avantageux à de nombreux égards :

  • Un engagement beaucoup plus fort des collaborateurs et une meilleure performance au travail.
  • Un turn-over limité des collaborateurs qui souhaitent rester dans une entreprise en phase avec leurs valeurs et qui place leur bien-être au cœur de ses préoccupations.
  • Une diminution de l’absentéisme.
  • Une meilleure attractivité des talents et un recrutement facilité, notamment chez les jeunes diplômés. Une génération souvent très attachée aux valeurs écologiques et environnementales et qui souhaite s’épanouir dans une entreprise en phase avec ses valeurs.
  • Donner du sens dans le quotidien, c’est aussi favoriser le bien-être des salariés. Et selon un sondage Interface/Toluna, la qualité de vie au travail est aussi importante que le salaire pour 73% des salariés français. Elle est même plus importante pour 14% d’entre eux ! 

2.Un renforcement de l’image de la société

Mettre en place une stratégie RSE accompagnée d’actions concrètes prouve l’engagement de l’entreprise et lui permet de mettre en avant ses valeurs. Le lien de confiance avec les parties prenantes extérieures (clients, prestataires, fournisseurs…) s’en trouve renforcé.

3.Un réel avantage concurrentiel

L’intégration d’une réelle stratégie RSE est souvent un véritable avantage différenciant pour attirer de nouveaux clients ou consommateurs. Selon un sondage IFOP, 74% des consommateurs et des clients se disent plus disposés à acheter un service ou un produit proposé par une entreprise engagée dans une stratégie RSE.
Pour favoriser cette attractivité, il ne faut pas hésiter à mettre en avant cette stratégie dans les différentes communications.

 

En entreprise, la RSE est l’affaire de tous

Mais alors la RSE est l’affaire de qui ? La direction ? Le manager ? Les RH ? Les salariés ?

Il n’est pas rare que les plus grosses entreprises aient un service interne dédié à la RSE.
Mais dans les TPE et les PME, une personne est généralement désignée pour porter la stratégie (le PDG, le responsable RH ou un salarié s’il le souhaite). En plus de motiver les autres collaborateurs et de faire l’intermédiaire entre les différents services, cette personne assure le rôle de guide et d’interlocuteur privilégié pour les salariés.

Mais attention ! Penser et mettre en place une stratégie RSE relèvent d’une démarche collective et collaborative qui doit mobiliser tous les acteurs de l’entreprise. Brainstorming, partages d’avis… Selon une enquête menée par l’institut de sondage Occurrence, 70% des salariés français se disent prêts à s’impliquer dans une démarche RSE !

Évidemment, il doit y avoir une forte implication de la direction, des équipes RH et des managers qui auront pour rôle de partager la dynamique auprès des collaborateurs.

 

Quelques conseils pour mettre en place une stratégie RSE

1.La réalisation d’un audit interne de l’entreprise

Avant de mettre en place la stratégie RSE et de penser à des actions concrètes, il est important de réaliser un audit interne. Un audit qui permet de lister les différentes parties prenantes de la stratégie et de comprendre comment les décisions prises pourront les affecter.

Une fois ces parties prenantes identifiées, il faudra comprendre leurs attentes pour les inclure dans la stratégie RSE. Eh oui, c’est une démarche collective wink

Pendant cet audit, les enjeux RSE liés à l’entreprise sont posés afin de déterminer des objectifs clairs et des actions à mettre en place.

2.L’insuffler à chaque nouveau projet et ne pas en faire un sujet « à part »  

Les collaborateurs ont souvent une charge de travail conséquente et il est important de ne pas faire de la RSE un « sujet à part ». En effet, il est souvent compliqué de réussir à se libérer du temps pour des missions qui n’englobent que la stratégie RSE.

Il faut au contraire, inclure cette stratégie RSE à chaque nouveau projet et l’insuffler en amont de leur mise en place.

Exemples :
Votre entreprise déménage ? C’est l’occasion de penser RSE !  En s’assurant par exemple de l’adaptabilité de vos locaux à tous types de handicap, en mettant en place des postes ergonomiques, une solution de tri des déchets, etc.
Vous êtes en prospection pour trouver de nouveaux prestataires ? Réalisez un petit audit de leurs activités et intéressez-vous à leurs autres parties prenantes (fournisseurs, bien-être des collaborateurs…)

 

 

Chez Eurécia, nous avons choisi un prestataire local engagé dans tous les aspects du développemet durable pour le tri au quotidien des déchets de bureau. Les collaborateurs participent donc activement au tri : piles, batteries, ampoules, cartouches d'imprimantes, stylo, papier, journaux... tout y passe !

 

3.Favoriser le développement des compétences

Pour cultiver la RSE d’une entreprise et donner du sens à cette stratégie, il est primordial qu’elle soit comprise de tous. La solution ? Favoriser le développement des compétences, évidemment ! Aujourd’hui, un simple engagement RSE ne suffit plus et le « green washing » n’a plus lieu d’être. Les collaborateurs veulent que ces engagements soient matérialisés à travers des actions réelles.

Il existe également des formations génériques ou plus spécifiques qui permettent de sensibiliser les collaborateurs aux enjeux RSE liés à leur entreprise, ou de faire le point sur les actions.
Outil indispensable, la formation permet d’accompagner le changement dans la durée et offre aux collaborateurs une meilleure compréhension de la stratégie et des enjeux. En ce sens, les équipes RH ont un rôle primordial pour sensibiliser aux enjeux RSE !

 

Quête de sens au travail, meilleure attractivité, bien-être et implication des collaborateurs… S’impliquer dans une stratégie RSE serait-il symbole d’avenir et de longévité pour les entreprises ? On assiste dans tous les cas à un véritable changement des mentalités. Assimilée pendant longtemps à une contrainte, la RSE est aujourd’hui vectrice de croissance et surtout d’opportunités !

 

Vous avez aimé cet article ? Vous souhaitez être informé des dernières actualités QVT et RH ? 
Inscrivez vous à notre Newsletter Vie de bureau !

Je m'abonne à la newsletter

À propos de l'auteur
 

Marie

Team Eurécia

Je découvre avec passion les Ressources Humaines
et les enjeux liés au Management

Tous ses articles