module Bien-être

Qualité de vie au travail :
mesurez le bien-être des salariés

 

La qualité de vie au travail, ce n'est pas seulement s'intéresser au bien-être des salariés :
c'est aussi un moteur de performance pour l'entreprise

 

gestion du temps en entreprise

Visibilité immédiate de la qualité de vie au travail

  • En un clic, chacun évalue son niveau de bien-être
  • Un outil collaboratif pour partager son avis et pistes d'amélioration 
     
Mesurer la qualité de vie au travail

Evaluez la QVT dans votre entreprise

  • Mesurez les effets des actions pour améliorer le bien-être des salariés
  • Sensibilisez toutes les équipes à la qualité de vie au travail
Améliorer le bien-être au travail

Améliorez le bien-être des salariés

  • Favorisez le dialogue social au sein des équipes
  • Développez la culture d'entreprise et l'engagement des salariés
     
 
Les salariés
  • Partagent leur ressenti de manière anonyme
  • Se sentent pris en considération
  • Ont une meilleure perception de l'entreprise
La direction
  • Connaît le niveau de bien-être des salariés
  • Évalue les effets des actions mises en œuvre
  • Développe la performance de l'entreprise
Le service RH
  • Mesure l'évolution de la qualité de vie au travail
  • Améliore la marque employeur
  • Favorise l'épanouissement professionnel des salariés

 

 

  • Tous vos indicateurs RH sur le même logiciel

    Le module bien-être vient compléter l'offre de logiciels RH Eurécia. En plus de mesurer la qualité de vie au travail, Eurécia permet aux entreprises d'automatiser toute la gestion des ressources humaines : congés, notes de frais, dossier salarié, GPEC, etc.

  • Une mesure de la QVT simple et visuelle

    Les salariés indiquent leur humeur en un clic, sur leur espace habituel Eurécia. Ils y accèdent depuis leur poste de travail ou leur mobile, 24h/24 et 7j/7. La maintenance et les mises à jour sont automatiques et entièrement prises en charge. 

  • Un logiciel fiable et sécurisé

    La déclaration de l'humeur quotidienne et le partage de feedbacks sont anonymes. Après avoir voté, chaque salarié voit quel est le niveau de bien-être au sein de son entreprise, son service ou département.

 

Mesurer la qualité de vie au travail 

La qualité de vie au travail : un sujet d'actualité

Vous en avez sûrement entendu parler... Que ce soit dans la presse spécialisée ou les grands médias nationaux, la "qualité de vie au travail" ou QVT est sur toutes les lèvres. Mais que signifie réellement cette périphrase ? Est-elle synonyme de confort ? D'un cadre de travail agréable ? D'une nouvelle organisation du travail ? Ou s'agit-il d'une démarche plus globale, qui touche l'ensemble des acteurs de l'entreprise ?

Pourquoi s'intéresse-t-on à la QVT ?

L’intérêt relativement récent pour ce sujet vient de la prise de conscience que l’engagement des collaborateurs est source de performance et d’innovation pour l’entreprise. Ce postulat repose sur un pari simple à appréhender : « si les collaborateurs se sentent bien à leur poste, dans leur entreprise, ils travaillent bien ».

Il ne s’agit donc pas d’une forme d’angélisme ou de bienveillance « gratuite » des employeurs envers leurs salariés mais bien d’une relation complexe d’interdépendance entre les intérêts particuliers des employés, et le bon fonctionnement de l’organisation dans son ensemble.

Quels sont les objectifs d'une démarche qualité de vie au travail ? 

Afin de concilier intérêt individuel et collectif des salariés et performance économique de l’entreprise, une démarche qualité de vie au travail est une approche systémique qui poursuit plusieurs objectifs :

  • Mobiliser les salariés et leur engagement dans le travail.
  • Renforcer la cohérence des négociations et du dialogue social, pour parvenir à une convergence des accords obtenus sur des sujets tels l’égalité professionnelle, les temps de travail, la mobilité, etc.
  • Piloter la performance autrement, avec une prise en compte des enjeux sociaux de l’entreprise et plus seulement des critères de productivité.

Qualité de vie au travail : définition

Signé en juin 2013, l’ANI (accord national interprofessionnel) sur l’égalité professionnelle et la qualité de vie au travail propose de définir la qualité de vie au travail comme suit : « Les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte ».

La qualité de vie au travail peut se concevoir comme un sentiment de bien-être au travail, vécu collectivement et individuellement. Il s’agit d’une notion multidimensionnelle qui mêle des aspects très concrets, voire matériels, tels que les horaires de travail, le salaire, les locaux ou le temps passé dans les transports, avec des aspects relationnels qui touchent au ressenti de chacun : l’ambiance, le respect, la reconnaissance, le sens ou l’intérêt du travail, etc.

 
Mesurer la qualité de vie au travail au sein de l'entreprise

Les critères de la QVT

De manière plus concrète, l’ANI définit 10 critères de qualité de vie au travail :

La qualité de l'engagement de tous, à tous les niveaux de l'entreprise
L’implication dans le travail, la motivation, la mobilisation.

La qualité de l'information partagée au sein de l'entreprise
Transparence de l’information, circuit de l'information ascendant et descendant, tenue de réunions régulières.

La qualité des relations de travail
Qualité des relations entre collègues, entre managers et subordonnés, ambiance, climat de confiance.

La qualité des relations sociales, construites sur un dialogue social actif
Existence et qualité du dialogue entre direction et représentants du personnel, qualité des instances, de la négociation.

La qualité des modalités de mise en œuvre de l'organisation du travail 
Clarté des objectifs, possibilité de coopération, adéquation entre le contenu du poste et le profil du collaborateur.

La qualité du contenu du travail
Autonomie, valeur et sens donnés au travail.

La qualité de l'environnement physique
Locaux, matériel, pénibilité.

La possibilité de réalisation et de développement personnel
P
olitique de formation, parcours professionnel, possibilité d'évolution.

La possibilité de concilier vie professionnelle et vie privée
C
harge de travail réelle, souplesse des horaires, télétravail, temps passé dans les transports.

Le respect de l'égalité professionnelle 
Représentation des hommes et des femmes dans l'entreprise, égalité salariale, égalité promotionnelle.

Déteminer les critères pertinents pour mesurer les résultats d'une démarche qualité de vie au travail

Pour suivre les évolutions de la QVT au sein d'une organisation, il convient de définir des objectifs, qualitatifs et quantitatifs, et de pouvoir mesurer l'atteinte de ces objectifs. Chaque entreprise a une orgnaisation et des problématiques en matière de qualité de vie au travil qui lui sont ptores. Aussi, il est nécessaire de définir le champ de la démarche, et de déterminer quels critères seront pris en compte et mesurés.

Un outil simple pour mesurer le bien-être au quotidien

Le module Bien-être proposé par Eurécia ne s'attache pas au détail des critères mais donne une évaluation globale du bien-être ressenti dans l’entreprise. En donnant la possibilité à chacun d'exprimer librement et de manière anonyme son niveau de bien-être ressenti, le service RH et la direction ont un aperçu en temps réel du moral de l'entreprise. 

 Valorisation de la démarche QVT et prise en compte des salariésLa mise en place d'un outil de mesure du bien-être apporte de nombreux bénéfices :

  • L'entreprise dispose d'un indicateur sur le moral et la motivation des employés.
  • Le service RH ou la direction peuvent mesurer les effets des actions mises en oeuvre pour améliorer la QVT.
  • Le dialogue social est facilité.
  • Les salariés se sentent davantage pris en considération.

Le simple fait d'amorcer une démarche, et de la rendre visible de tous grâce à un outil collaboratif et ludique, participent à l'amélioration du bien-être au travail.