Désengagement des collaborateurs : comprendre les signes et agir

6 mins

Désengagement des collaborateurs : comprendre les signes et agir

Posté le 11/08/2023 - mis à jour le 15/01/2024

Avez-vous entendu parler du phénomène du quiet quitting dans les médias ces derniers temps ? Il s’agit de ces collaborateurs qui font le minimum de travail possible, et le revendiquent haut et fort - un phénomène qui se répand de plus en plus.

C’est là l’une des formes que peut prendre un autre phénomène, plus large, et bien connu des entreprises : le désengagement des collaborateurs.

Focus ici sur cette manifestation d’un souci dans l’entreprise - et les solutions pour l’affronter si c’est le cas dans votre organisation.

Qu’appelle-t-on le désengagement des collaborateurs ?

On parle souvent d’engagement collaborateur, car il s’agit notamment de l’une des missions des managers, qui doivent stimuler la motivation de leurs équipes afin que les collaborateurs soient productifs et enthousiastes dans leur travail quotidien.

Le désengagement des collaborateurs est l’inverse. On dit d’un collaborateur qu’il est désengagé lorsqu’il montre peu d’enthousiasme à réaliser ses missions, voire qu’il ne les réalise pas du tout, et qui montre de l’indifférence envers son métier comme son entreprise.

 

Quelles conséquences à un collaborateur désengagé ?

Si le désengagement des collaborateurs devient un sujet ces derniers temps, c’est parce que ce phénomène se répand de plus en plus dans les entreprises françaises - mais aussi parce qu’il a une réelle incidence sur les organisations !

Parmi les conséquences que l’on peut déplorer au désengagement collaborateur, on peut citer :

  • Une productivité en berne. Un collaborateur qui est désengagé va moins atteindre ses objectifs.
  • Une augmentation des erreurs faites au travail. En effet, un collaborateur désengagé va être moins soigneux dans ses missions quotidiennes, ce qui peut mener à plus d’erreurs commises.
  • Une insatisfaction client croissante, notamment si le collaborateur est en contact direct avec les clients de l’entreprise, qui ressentent son manque d’enthousiasme.
  • Une mauvaise ambiance dans l’équipe. Le désengagement d’un collaborateur peut rapidement prendre de l’ampleur et “contaminer” une équipe toute entière.
  • Un impact sur la marque employeur. Si le collaborateur en parle autour de lui, l’entreprise est alors perçue comme peu soucieuse de ses employés, ce qui peut avoir des répercussions en termes de recrutement et d’attraction des talents.

D’où l’intérêt de vous intéresser de près à l’engagement de vos collaborateurs !

 

Quelles peuvent être les causes de ce désengagement ?

Les causes du désengagement d’un collaborateur peuvent être multiples.

Cela peut être dû à :

  • Une charge de travail qui ne convient pas, soit parce qu’elle est trop forte (provoquant le burn-out) soit pas assez stimulante (créant le bore-out).
  • Des conflits au travail : une mauvaise ambiance dans l’équipe, voire dans l’entreprise toute entière, peut rendre le collaborateur peu apte à remplir ses missions.
  • Un manque de sens, une perte de sens quant à ses missions quotidiennes, qui l’entraînent à douter de son rôle dans l’entreprise (voire de l’intérêt de son métier).
  • Un manque de perspectives d’évolution de carrière. Le collaborateur peut avoir la volonté d’évoluer dans son parcours professionnel, mais la sensation que c’est impossible à réaliser dans le cadre de son entreprise actuelle.
  • Un manque de reconnaissance au travail, y compris une rémunération peu attractive.
  • Un management peu impliqué, qui ne propose pas de leadership pour stimuler le collaborateur, voire des relations délétères avec le manager.

 

Comment mesurer ce désengagement ?

Pour mesurer le désengagement des collaborateurs, on pourrait demander directement aux intéressés s’ils se sentent désengagés. Mais ce faisant, le risque est d’inclure des biais dans cette mesure : tout le monde n’a pas la même notion de l’engagement, et certains se diront désengagés pour en fait pointer du doigt d’autres soucis (liés à l’ambiance dans l’équipe, le sens qui est donné à leurs missions, leur manager, etc).

Pour ce faire, il faut donc prendre en compte un ensemble de signaux :

  • L’absentéisme des collaborateurs
  • L’analyse des entretiens annuels (notamment la partie où le collaborateur fait son auto-analyse et signale des soucis)
  • L’analyse des entretiens individuels avec le manager (notamment s’il fait des entretiens de recadrage suite à une perte de productivité)

 

6 actions pour remotiver un collaborateur désengagé

Alors comment réagir une fois que vous avez repéré le désengagement d’un collaborateur ? Voici six clés pour affronter ce souci.

Revoir la rémunération du collaborateur

Si la cause du désengagement est purement financière, proposez une augmentation de salaire (immédiate ou à court-terme) à votre collaborateur. Mais notez que souvent, cela ne suffira pas : l’aspect financier n’est souvent qu’une partie des causes du désengagement d’un collaborateur.

Revoir ses plannings et sa charge de travail

Si le collaborateur a la sensation qu’il doit trop travailler au quotidien, et que c’est cela qui produit son désengagement, il vous faut revoir avec le manager la répartition des tâches dans l’équipe.

Parfois, cela nécessitera de trouver une autre personne à qui déléguer certaines de ses missions : attention à ne pas charger trop un autre collaborateur !

Redonner du sens à ses missions

C’est le rôle du management, qui doit notamment pouvoir mettre en parallèle les objectifs qui sont donnés aux collaborateurs et ceux de l’entreprise. Le collaborateur doit comprendre qu’il participe, à son échelle, à un “tout” stimulant.

Mais le pôle RH peut également participer à ce sens donné aux missions, en communiquant plus sur les valeurs de l’entreprise, sa mission - le tout sans fard et sans faux-semblant !

Proposer un plan de montée en compétences adapté

Si la raison du désengagement du collaborateur est liée à son poste actuel ou à des perspectives d’évolution floues, proposez-lui de déterminer sur quelles compétences il souhaiterait monter. Puis créez avec lui un plan de formation adapté, qui lui permettra de retrouver sa motivation.

Former les managers aux meilleures techniques de management

C’est un fait : le management directif ne permet pas de remotiver un collaborateur désengagé. Il faut absolument adopter un management plus personnalisé, plus bienveillant, empathique.

Trop souvent, on nomme des managers comme s’il s’agissait d’une évolution de carrière en soi. Or, il est crucial d’être formé aux techniques de management qui permettent de résoudre des conflits d’équipe, de remotiver des équipes désengagées, ou bien de donner la reconnaissance nécessaire aux collaborateurs.

Lancer des enquêtes sur la Qualité de Vie au Travail

Voilà une action nécessaire si vous sentez un désengagement assez global des collaborateurs : il s’agit alors de repérer ce sur quoi vous pouvez agir, en termes de QVT, pour les réengager. Vous pouvez orienter vos questions pour savoir si le souci vient de l’environnement de travail, du management, des perspectives d’évolution, de la formation, ou de tout autre cause potentielle.

Attention cependant : ces enquêtes doivent être anonymes, pour libérer au maximum la parole.

💡 Voici un modèle d'enquête pour mesurer le bien-être des collaborateurs à télécharger :

Je télécharge le questionnaire
 

Besoin de lancer ce type d’enquêtes ? Découvrez le SIRH Eurécia et son module Bien-être, mais aussi son module Entretiens, qui vous permet de garder une trace de tous les échanges avec vos collaborateurs.
J'améliore l'épanouissement de mes collaborateurs  

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

Pénibilité au travail

7 mins

Préserver sa santé au travail : comprendre la pénibilité au travail

La pénibilité au travail est un sujet crucial qui concerne tous les salariés. L'exposition aux facteurs de risques professionnels peut laisser des traces durables sur notre santé.

réunion équipe

10 mins

Expérience collaborateur : 8 étapes pour construire votre stratégie

Les étapes-clés par lesquelles passer pour concevoir une stratégie d’expérience collaborateur au cordeau, pour attirer et fidéliser vos talents au mieux.

Formation professionnelle

6 mins

5 tendances de la formation en entreprise en 2024

À quoi s’attendre en matière de formation en entreprise cette année ? En 2024, les organisations vont devoir adopter une vision stratégique en identifiant les thématiques et outils de formation essentiels à la performance et au bien-être.

RSE

10 mins

20+ bonnes pratiques RSE à instaurer dans votre entreprise en 2024

Les actions RSE, simples et efficaces, à déployer dans votre entreprise pour favoriser l’éco-responsabilité et le bien-être au travail en 2024

Image d'une boite avec une ampoule qui sort pour exprimer une idée

10 mins

La boîte à idées en entreprise : un outil pour stimuler l'innovation

Qu'est-ce qu'une boîte à idées ? Une boîte à idées est un dispositif mis en place dans une entreprise afin de recueillir les suggestions et les idées innovantes des salariés.

bien-être et méditation au travail

5 mins

Blue Monday : 8 idées pour faire passer cette journée en douceur

Les bonnes idées pour booster le moral de vos collaborateurs en la journée morose du Blue Monday

Pièce d'un euros avec un bonnet de noël

5 mins

Tout savoir sur la prime de Noël 2023

Qu'est-ce que la prime de Noël ? La prime de Noël est une aide financière versée chaque année par l'État à certains bénéficiaires de minima sociaux.

Visuel d'un calendrier

3 mins

Vacances : la formule gagnante pour optimiser vos jours de congés en 2024 !

Le travail c’est sympa, mais les vacances aussi ! Alors, pourquoi ne pas poser vos jours de congés stratégiquement pour en profiter à 100% ?