Comment choisir votre type de management ? 7 méthodes et les clés pour trouver la vôtre

5 mins

Comment choisir votre type de management ? 7 méthodes et les clés pour trouver la vôtre

Posté le - mis à jour le

Vous le sentez bien : au quotidien, vos équipes ne sont pas assez motivées, et vous savez qu’elles sont capables d’aller plus loin. Pourtant, tous vos collaborateurs sont pleinement compétents à leur poste.

Et si vous deviez revoir votre méthode managériale, pour les motiver à aller plus loin ?

Applicables en présentiel ou à distance, les sept types de management suivants vous mettront sur la voie. Trouvez le vôtre dès aujourd’hui grâce à nos conseils !

7 types de management à connaître

Pour bien choisir votre méthode managériale, vous devez d’abord connaître toutes celles qui sont à votre disposition : les voici.

Le management directif

Le management directif est aussi appelé “management autoritaire”. Dans ce type de management, le manager décide, contrôle, structure les process et distribue les activités de chacun, sans déléguer de responsabilités à son équipe.

La communication est uniquement descendante : c’est le manager qui communique auprès des équipes, sans prendre de feedback spécifique, et sans expliquer le sens des missions qu’il octroie à chacun.

Il s’agit d’un type de management “à la papa” qui ne fonctionne plus dans la plupart des entreprises, où les collaborateurs (surtout les plus jeunes) souhaitent désormais donner du sens à leur travail et être responsabilisés.

Le management persuasif

Le management persuasif est un type de management où le manager utilise son pouvoir de persuasion et son leadership pour inciter ses collaborateurs à être plus performants.

Il repose ainsi essentiellement sur la communication, le relationnel établi auprès de son équipe. Le management va négocier avec ses collaborateurs à propos des process à mettre en place et des activités à leur distribuer.

Il s’agit d’une méthode qui motive les collaborateurs, et les fait gagner en performance - si et seulement si vous arrivez à guider les débats que ce type de management créé dans les équipes.

Le management participatif

Dans le management participatif, le manager fait participer les équipes à la prise de décision (plus ou moins stratégique).

Avec cette méthode managériale, la communication se fait de manière à la fois ascendante et descendante, entre le manager et l’équipe, et entre les collaborateurs eux-mêmes.

C’est pour cela que ce type de management est particulièrement motivant pour les collaborateurs, et qu’il renforce la cohésion d’équipe. Par ailleurs, il pousse les collaborateurs à monter en compétences, pour pouvoir participer activement aux prises de décision.

Le management délégatif

Le management délégatif est un type de management horizontal. Il peut être mis en place dans une équipe autonome, où le manager responsabilise chacun en déléguant une grande partie des tâches à faire. La prise de décision se fait donc en commun, grâce à l’intelligence collective.

Il permet de développer l’autonomie des collaborateurs, et favoriser le travail d’équipe. En effet, pour que les tâches soient bien réalisées, chacun doit compter sur les compétences plus ou moins poussées de chacun. C’est pourquoi on parle parfois de management collaboratif.

Le management situationnel

Le management situationnel a été créé dans les années 80 par Paul Hersey, économiste spécialiste en management, et Kenneth Blanchard, un auteur spécialisé en management.

Ce type de management demande au manager d’adapter ses méthodes et sa posture managériales sur trois éléments :
  • Le profil du collaborateur (s’il est plus ou moins compétent ou autonome face à une mission qui pourrait lui être donnée)
  • La motivation du collaborateur
  • Le contexte dans lequel manager et collaborateur se trouvent
En analysant ces trois éléments, le manager repère alors s’il doit adopter un management plutôt délégatif, participatif, directif ou persuasif.

🔎 Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article sur le management situationnel.

Le management bienveillant

Le management bienveillant est, comme son nom l’indique, une méthode basée sur la bienveillance, l’acceptation des compétences actuelles des équipes et la volonté de les faire encore plus progresser.

Dans ce type de management, le manager pose des objectifs à la fois atteignables et motivants aux collaborateurs, et reste à l’écoute de leurs besoins et attentes, tout en donnant du sens à leur travail.

Pour bien appliquer ce management, il vous faut mettre en place un droit à l’erreur et une culture du feedback, positif comme négatif, ainsi qu’un véritable système de reconnaissance au travail.

Ce type de management est assez proche du management positif, une méthode de formation au management conçue en 2006 par Bruno Bortolotti, qui concilie l’humain et la performance, en répondant mieux aux attentes des collaborateurs.

Le management par objectif

Le management par objectif, ou Management My Objective (MBO) en anglais, consiste à accorder les objectifs de l’entreprise et ceux des collaborateurs, en déterminant leurs objectifs communs.

Il demande de fixer avec l’aide des collaborateurs des objectifs réalisables tout en restant ambitieux, et en responsabilisant les collaborateurs quant à leur atteinte. Ces objectifs doivent à la fois répondre aux compétences des équipes, à leur motivation, et aux besoins de l’entreprise.

Il s’agit d’un type de management qui requiert du manager une véritable culture du feedback, et un process de suivi des compétences de ses équipes.
 

Pour quel type de management devez-vous opter ?

Souvent, le bon manager va piocher dans des techniques provenant de divers types de management, pour créer sa propre vision du leadership. Cela nécessite que vous ayez une bonne connaissance de vos forces et de vos points faibles.

Vous devez être capable de savoir quel type de management vous permet d’exploiter vos points forts au maximum. En parallèle, des formations au management ou du coaching de manager peuvent vous permettre de travailler sur vos points plus faibles, et progresser en management.

Mais tout dépend également du type d’équipe que vous avez. Par exemple, si vous avez des équipes déjà compétentes, composées de collaborateurs autonomes dans leurs missions, le management délégatif fonctionnera très bien. A contrario, auprès de collaborateurs moins autonomes (comme des stagiaires qui viennent d’arriver), une part de management directif ou persuasif sera préférable.

En somme, l’une des clés pour trouver la posture managériale adaptée est de bien connaître vos collaborateurs, de vous intéresser à leurs compétences, leurs besoins et leurs attentes, pour pouvoir moduler votre type de management.
 
D’où l’intérêt de régulièrement mener des entretiens en one-to-one avec vos différents collègues, pour prendre le pouls de leur autonomie, de leur motivation, et de leurs attentes vis-à-vis de votre management.

Besoin d’aide pour vos entretiens professionnels ? Téléchargez notre modèle d’entretien one-to-one, et commencez à mieux structurer votre management dès aujourd’hui !

Je télécharge le modèle
 

 

Cet article a été rédigé par Eléonor Biriotti

Rédactrice RH

Sur le même thème :  

femme animant une réunion

6 mins

10 clés pratiques pour animer vos réunions avec brio

Les conseils managériaux malins pour rendre vos réunions plus dynamiques et plus efficaces, et garder l’engagement de vos participants de bout en bout.

Processus mobilité interne

6 mins

Processus de mobilité interne : comment le mettre en place ?

La carrière linéaire, ancrée dans le même poste pendant des décennies, appartient de plus en plus au passé. Désormais, les employés aspirent à évoluer, à changer de poste, à découvrir de nouvelles facettes de leur entreprise. Et devinez quoi ?

Collaborateurs au travail

5 mins

Les étapes clés de la GEPP : de la planification à la mise en œuvre

La gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP), anciennement gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un plan permettant de gérer et d’adapter les emplois, les compétences et les recrutements aux ambitions…

motivation équipe

6 mins

Manager : comment remotiver vos collaborateurs ?

Comment repérer les signes de démotivation de vos collaborateurs, et 8 clés pour rebooster votre équipe durablement.

collaborateurs souriants

7 mins

RH : trouvez le juste milieu entre les intérêts de la direction et ceux des collaborateurs

Les clés pour allier bien-être et performance dans votre entreprise, pour rester compétitif sur votre marché et attractif pour vos collaborateurs

Homme qui travaille seul devant son ordniateur

9 mins

Comprendre le travail en silo : définition, avantages, inconvénients

Le travail en silos, une pratique courante mais critiquée en entreprise, est souvent associé à une organisation cloisonnée où chaque département opère de manière isolée.

manager avec équipe

6 mins

Care management en entreprise : de quoi parle-t-on ?

Qu’est-ce que le care management en entreprise ? Qu'est-ce qui pousse les organisations à l’adopter ? Comment ce changement affecte-t-il directement la satisfaction des employés et leur productivité ? Et comment le mettre en place ? Entrons dans le…

Personnes qui travaillent en équipe

9 mins

Travailler en mode projet : définition, avantages, mise en place

Le mode projet est une méthodologie de travail et de management qui encourage la collaboration entre différentes équipes d'une entreprise.