article-manager-debutant.png
  • Management et bien-être
  • 28/04/2020

5 erreurs à éviter en tant que manager débutant

Le dernier point avec votre supérieur est passé, et la grande nouvelle vient de tomber : on vous propose de devenir manager ! Félicitations ! 

Pour vous aider à vous lancer dans votre nouvelle fonction, sachez tout d’abord une chose : on ne naît pas manager, on le devient. 

Et pour le devenir, vous passerez au cours des prochains mois par de nombreuses étapes, et découvrirez sur le terrain les choses à faire et à ne pas faire. Votre nouvelle fonction vous placera à mi-chemin entre la Direction et votre équipe, et il vous faudra apprendre à gérer, prioriser, déléguer...

Certaines erreurs de management peuvent être subtiles, difficiles à détecter. Nous vous proposons donc de découvrir 5 erreurs à éviter en tant que manager débutant. 

 

Erreur n°1 : avoir honte d’être un débutant 

C’est un fait, cette expérience est votre première en tant que manager. Vous le savez, vos collègues le savent, et la Direction également. Et pour gagner vos galons, il faudra franchir certaines étapes. 

Prenez donc le temps d’apprivoiser vos nouvelles fonctions, en étant transparent avec votre équipe. Elle sera d’autant plus compréhensive avec vous, et vous laissera le temps de vous adapter et de vous organiser dans votre nouveau rôle si vous êtes sincère avec elle.  

A l’inverse, porter la casquette de petit chef et mettre d’un coup de la distance avec vos collègues pourrait vous desservir, et vous risqueriez de vous faire juger plus sévèrement si une de vos missions n’est pas bien remplie. 

 

Erreur n°2 : abuser du micro-management 

En tant que manager, on attendra de vous que vous déléguiez, puis que vous suiviez vos équipes dans leurs missions, pour atteindre vos objectifs (et c’est là que commencent les difficultés). 

Certains managers obsédés par ces fameux objectifs peuvent tomber dans le “tout-contrôle”... C’est ce qu’on appelle le micro-management. Un micro-manager a des difficultés à déléguer, contrôle sans cesse le travail de ses équipes, filtre l’information et focalise sur des détails qui ne font pas avancer le fond du sujet.  

Or déléguer, c’est faire confiance à ses collaborateurs ! Personne n’apprécie un chef qui est tout le temps sur votre dos, observe chacun de vos faits et gestes... Ce n’est pas parce que vous contrôlez, que vous faites du bon boulot. Il faut trouver le juste équilibre. 

Pour cela, n’hésitez pas à partager les objectifs du service et votre vision, et accueillez les questions et les difficultés de votre équipe pour construire la réponse ensemble. 

 

Erreur n°3 : être “trop proche” de ses équipes 

Être à l’écoute et communiquer avec son équipe, oui, faire du copinage, non. Que vous le vouliez ou non, votre statut a changé, et votre relation avec les personnes que vous managez également. 

Votre rôle vous amène à être au courant d’informations sensibles concernant votre entreprise ou vos collaborateurs, et vous pouvez être amené à prendre des décisions qui pourraient ne pas plaire à tout le monde. Vous allez également devoir apprendre à recadrer, lorsque cela est nécessaire. 

Sachez donc faire la différence entre une bonne entente avec votre équipe, qui vous sera indispensable pour bien manager, et une trop forte proximité. Cela évitera les confusions et les rancœurs quant à un “double-rôle” que l’on pourrait vous attribuer. 

 

Erreur n°4 : ne pas recadrer ou ne pas féliciter 

Voilà maintenant plusieurs semaines que vous avez enfilé vos chaussures de manager et expérimenté votre nouveau rôle. Au fur et à mesure, vous avez appris à connaître vos collaborateurs et leurs compétences, et quelques failles sont apparues : vous voilà confronté à un besoin de recadrage. Et même si ce n’est pas la partie la plus sympa du job, elle est nécessaire pour faire avancer l'entreprise. 

Votre Direction attendra d’un manager d’être capable de confronter un salarié pour le remettre sur le droit chemin (au niveau du travail ou de comportement). Quant à votre équipe, elle souffre peut-être également du comportement de leur collègue, et attendra elle aussi de vous que vous amélioriez la situation pour permettre à tous de retravailler sereinement. 

 

De la même façon que l’on parle de ce qui ne va pas, il faut également apprendre à reconnaitre les succès ! Remercier les collaborateurs pour le travail fourni est primordial pour la motivation de l’individu ou de l’équipe ! 

Un manager doit toujours penser au feedback positif : les salariés seront sensibles à la reconnaissance de leur travail, dans lequel ils investissent probablement énormément professionnellement et personnellement. 

 

Erreur n°5 : Prendre les choses trop à cœur 

On ne prévient pas suffisamment les nouveaux managers sur un point qui peut pourtant être mal vécu : celui de la critique. 

Il fait pourtant parti de la panoplie du manager, et plus on est haut dans la hiérarchie, plus on devient exposé, et soumis aux critiques. Il faut alors faire attention à ne pas le prendre trop personnellement, et faire la part des choses :  

  • Votre supérieur pointe un de vos points faibles : transformez ce manquement en objectif à atteindre. 
  • Votre équipe critique une de vos décisions : gardez l’esprit ouvert et essayez de comprendre quelles sont les répercussions qui ont poussé votre équipe à vous faire des remontrances. 

Gérer ses émotions, c’est également une des compétences clé du manager. Gardez donc une attitude positive quant aux critiques, en essayant de voir une opportunité de vous améliorer, d'en ressortir grandi. Vos collègues seront également ravis de voir que vous faites des efforts pour vous améliorer. 

 

 

Devenir manager, c’est une superbe aventure professionnelle, qui comme toute aventure, est parsemée d’embuches et d’obstacles qu’il vous faudra traverser pour atteindre votre objectif.  

Parfois, vous y parviendrez du premier coup. A d'autres moments, il vous faudra vous y reprendre à plusieurs fois en tirant des leçons des expériences passées. 

Sauf que dans cette aventure, vous n'êtes pas seul : votre équipe est votre meilleure alliée pour atteindre l’objectif ensemble. 

C’est aussi ça, être manager : accompagner les autres dans une aventure commune, en s’appuyant sur les talents de chacun pour la performance collective. Et comme tout aventurier, il vous faudra tout de même un peu vous préparer avant le grand départ.

infographie_managerdebutant.jpg

 

Vous souhaitez lire plus d'articles sur le sujet du management ?

 

Vous souhaitez garder un oeil sur l'actualité RH & management ? Inscrivez-vous à notre newsletter Vie de Bureau !

Je m'abonne à la newsletter

 

À propos de l'auteur
 

Alice

Chargée de com'

QVT, communication interne, marque employeur :
je vous partage mes idées et conseils sur la vie
quotidienne des collaborateurs au sein de l'entreprise.

Tous ses articles 

Voyagez dans Vie de Bureau