Onboarding : 15 idées pour faciliter l’intégration d’un nouveau salarié

2 mins

Onboarding : 15 idées pour faciliter l’intégration d’un nouveau salarié

Posté le 30/08/2022 - mis à jour le 25/01/2024

 Alors que les processus de recrutement sont de plus en plus poussés au sein des entreprises, l'onboarding d’un nouveau salarié reste souvent un point négligé. Pourtant, cette dernière étape est primordiale dans la réussite d’un recrutement. Face à un turnover important, les raisons de soigner le processus d’onboarding ne manquent pas.

Quelques bonnes pratiques permettent de mettre le nouvel arrivant dans les meilleures conditions pour contribuer à son épanouissement et au résultat de l’entreprise. Voici 8 étapes pour préparer au mieux la venue de votre nouvelle recrue !

 

1. Annoncer l’arrivée en interne

Une arrivée, ça se prépare. Et la meilleure des façons de commencer, c’est de prévenir les équipes internes qu’un nouveau collaborateur va rejoindre l’entreprise. Un petit mail informatif suffit à éviter un sentiment de gêne le jour J, notamment dans le cadre d’un remplacement de poste. Vous pouvez glisser des infos concernant les missions du collaborateur mais également concernant ses hobbies ("passionné de DIY et plus particulèrement de Jesmonite" - NDLR, si vous ne connaissez pas, vous allez adorer) ou faits marquants ("grand fan de vitesse").

💡 Le conseil de la rédac : présentez vos nouvelles recrues de façon ludique grâce à notre modèle de présentation 100% personnalisable ! Parcours atypiques, passions cachées,... découvrez-en davantage sur vos collaborateurs et donnez des prétextes pour engager la conversation !  Je télécharge le modèle

 

2. Proposer un livret d’accueil

Dès le premier jour, vous allez vouloir communiquer beaucoup d’informations à votre nouveau collègue, qui lui, se posera mille questions. En rédigeant en amont un livret d’accueil avec l’ensemble des données pratiques et administratives, vous gagnerez du temps et le nouvel arrivant aura un document de référence. Ce dernier peut contenir le règlement intérieur de l'entreprise, les horaires, une sélection de procédures, la documentation sur le CSE, l’accès à l’Intranet et aux réseaux internes, un organigramme ou encore les dates des événements de l’entreprise.

Pensez également à y joindre une sélection d’éléments de communication (plaquettes produits ou catalogue par exemple) afin que le nouveau collaborateur s’imprègne de l’image de votre entreprise.

👍 Coup de pouce : Vous souhaitez mettre en place un livret d'accueil au sein de votre entreprise ? Bonne idée ! Nous avons conçu un modèle 100% personnalisable qui peut vous aider : 

Je télécharge le modèle

 

3. Préparer le poste de travail

Chaque poste a ses spécificités. Anticipez au maximum les besoins du nouvel arrivant, cela lui permettra d’éviter de demander un par un les outils nécessaires à son travail. Pensez aux fournitures (bloc-notes, stylo, calculatrice), aux équipements (tenue, matériel, chaussures de sécurité), au bâtiment (carte d’accès, code de sécurité) et aux outils informatiques (identifiants, codes d’accès, adresse email) sans oublier un poste de travail propre et éclairé.

 

4. Mettre en place un parrainage

Le rôle du parrain est d’accueillir et accompagner le nouvel arrivant sur sa prise de poste pendant les premières semaines. Il propose une relation de conseil et de confiance dans laquelle le nouveau membre de l’équipe sera plus à même de confier ses incompréhensions ou de solliciter de l’aide. Le parrain doit être volontaire pour que la relation fonctionne, et cela peut-être la personne en poste dans le cadre d’un remplacement, ou un collègue avec plus d’ancienneté qui pourra plus facilement expliquer les habitudes de l’entreprise.

 

5. Proposer un parcours d’intégration

La première journée est cruciale dans le processus d’intégration du nouvel arrivant. L’employeur a tout intérêt à proposer un parcours d’intégration afin de créer un lien avec les équipes déjà en place.

Une visite de l’entreprise est donc fortement recommandée et s’accompagne d’une présentation des services, de rencontres avec les responsables et d’un tour des commodités. Durant cette phase, différents intervenants peuvent être mis à contribution pour informer et orienter la nouvelle recrue. Cette dernière pourra s’imprégner de l’atmosphère générale, échanger quelques mots avec ses nouveaux collègues et prendre ainsi ses marques dans un nouvel environnement.

➡️ Notre kit onboarding complet vous permet de structurer votre parcours d'intégration de l'embauche jusqu'aux premiers mois du collaborateur dans l'entreprise. Découvrez-le par ici :
Je télécharge le kit onboarding

 

6. Utiliser les outils de communication interne

N’hésitez pas à utiliser les outils disponibles au sein de votre entreprise pour favoriser l’onboarding. Un blog ou un réseau social interne ? Prenez quelques minutes avec le nouvel arrivant pour diffuser une petite biographie avec une photo, cela facilitera les premières rencontres. Une newsletter destinée aux salariés ? Profitez-en pour ajouter un encart sur l’arrivée d’un nouveau collaborateur et sur ses missions.

 

7. Favoriser les interactions

Il ne faut pas négliger l’aspect relationnel dans les premiers jours d’intégration d’un nouveau salarié. C’est lors de ce laps de temps qu’il va se faire une idée de l’ambiance entre collègues, et qu’il va sentir s’il peut s’intégrer. Pour favoriser les échanges, il ne faut pas hésiter à lui proposer un déjeuner avec l’équipe dès le premier jour, à organiser un pot d’arrivée pour les derniers arrivants, ou tout simplement à proposer une pause-café pour faciliter les échanges informels.

 

8. Ne pas relâcher le suivi

Le salarié a besoin de se sentir accompagné et attendu tout au long des premiers mois. Managers, parrain et Ressources Humaines doivent rester disponibles et proposer des points régulièrement. Ces derniers permettent de s’assurer de la bonne intégration du salarié, et d’adapter le dispositif d’intégration selon les profils.

Il est également utile de recueillir le feed-back du nouveau salarié quelques semaines après son arrivée. Le rapport d'étonnement est l'outil idéal pour cela, il permet de valoriser l'avis du salarié qui apporte un regard neuf et objectif sur les forces et faiblesses de l'entreprise. Recueillez dès maintenant des informations précieuses pour votre entreprise :

Téléchargez notre modèle de rapport d'étonnement

9. Initier un programme de parrainage

Comprendre la notion de parrainage

Le parrainage est une stratégie d'intégration éprouvée qui consiste à jumeler le nouvel employé à un collègue plus expérimenté. Ce "parrain" ou "mentor" fournira un soutien personnel, aidera à naviguer dans la culture de l'entreprise et facilitera les présentations.

Les bénéfices

  • Aide à créer un sentiment d'appartenance rapide
  • Fournit une source constante de soutien
  • Accélère la compréhension de la culture d'entreprise

10. Structurer le processus d’intégration

Pourquoi c’est important ?

Un processus d'intégration structuré aide à éliminer l'incertitude pour les nouveaux employés. C'est un plan d'action clair qui définit ce qui est attendu d'eux et quand.

Comment structurer ce processus ?

Voici un exemple de structure possible pour la première semaine d'un nouvel employé :

Jour Activités
1 Tour de l'entreprise, présentation de l'équipe, formation sur la sécurité
2 Formation sur les produits/services, configuration de l'équipement de travail
3 Rencontre avec le mentor, introduction aux projets en cours
4 Formation sur les politiques internes, réunion avec le manager
5 Session de questions et réponses avec l'équipe, auto-formation

11. Organiser des événements de socialisation

Déjeuner d'équipe : organiser un déjeuner d'équipe peut permettre au nouvel employé de faire connaissance avec ses collègues de manière informelle
Ateliers de team building : des activités d'équipe peuvent renforcer la cohésion et aider à mieux comprendre les rôles et responsabilités de chacun
Soirée d'entreprise : une soirée d'entreprise est une excellente occasion de rencontrer des collègues d'autres départements

12. Mettre en place un système de feedback

Un système de feedback efficace favorise la communication, améliore la performance et la satisfaction professionnelle.

Comment l'implémenter ?

Le feedback peut être formel, comme les évaluations de performance, ou informel, comme une conversation rapide après une réunion. Il peut être bénéfique d'établir des sessions régulières de feedback avec le nouvel employé.

Des outils existent pour favoriser la culture du feedback au quotidien, découvrez un court aperçu de notre module "Mieux vivre ensembles" 👇:

                              

13. Accorder une attention particulière à l'équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

Pourquoi c’est essentiel ?

Favoriser un équilibre sain entre vie professionnelle et vie personnelle est essentiel pour la satisfaction et le bien-être des employés. Cela peut se traduire par une meilleure productivité et une réduction du turnover.

Quelques conseils pour préserver l’équilibre

Favoriser la flexibilité : permettre le travail à distance ou offrir des horaires de travail flexibles
Encourager les pauses : les pauses régulières peuvent aider à maintenir le niveau d'énergie et de concentration
Offrir des avantages liés à la santé et au bien-être : par exemple, un abonnement à une salle de sport, des services de garde d'enfants, etc.

14. Créer un livret d'accueil numérique

Un livret d'accueil numérique est un document interactif qui contient toutes les informations essentielles qu'un nouvel employé doit connaître. Il peut inclure tout, des procédures internes aux descriptions de poste, en passant par les politiques de l'entreprise.

Le format numérique permet d'accéder facilement à l'information, la mise à jour est plus aisée et cela favorise une politique environnementale plus respectueuse.

15. Offrir des formations continues

Pour rester compétitif et efficace dans son poste, un employé doit constamment mettre à jour et améliorer ses compétences. La formation continue est donc essentielle pour le développement de carrière.

Quels types de formations proposer ?

  • Ateliers en interne
  • Formations en ligne
  • Conférences professionnelles
  • Cours universitaires ou professionnels
     

Bonus : bien inclure le manager dans le processus d'onboarding

Dès les premiers jour, demandez au manager de préparer une réunion de lancement. Il pourra à cette occasion refaire le point sur sa fiche de poste, clarifier le plan de rémunération, présenter la stratégie du service et enfin, énoncer clairement ses attentes en terme d'autonomie, de réalisation ou d'objectifs - idéalement chiffrés.

✅ Vous voilà décidés : vous souhaitez optimiser le processus d'intégration de vos nouvelles recrues ! Téléchargez notre guide et découvrez comment le digital permet d'accompagner votre processus d'onboarding :
Je télécharge le guide

 

8-idees-ameliorer-onboarding-.png

Cet article a été rédigé par Hadrien Le Guillou

Blogueur RH

Sur le même thème :  

Personne classant des documents

11 mins

Tout savoir sur le contrôle de références pour un recrutement réussi

Le contrôle de références est un élément clé dans le processus de recrutement. Il permet de vérifier les informations fournies par le candidat, telles que ses expériences professionnelles, ses diplômes et certifications.

2 personnes qui échange

12 mins

Tout savoir sur le rôle du référent harcèlement au travail

Le harcèlement au travail, qu'il soit moral ou sexuel, est un fléau qu'il est essentiel de combattre. C'est dans cette optique que le rôle du référent harcèlement a été instauré par la loi Avenir professionnel de 2018. Son objectif ?

jeune femme qui suit une formation en ligne

4 mins

6 astuces pour faciliter l’adoption des formations en ligne dans votre entreprise

Si 92% des salariés trouvent que leur métier évolue avec la digitalisation, les nouvelles technologies ou encore le travail hybride (baromètre de la formation professionnelle 2023), ils sont néanmoins 59% à voir la formation professionnelle comme…

entretien-annuel

5 mins

4 étapes pour préparer les entretiens annuels d’une PME

Un petit guide en 4 étapes pour préparer efficacement les entretiens annuels d’évaluation au sein de votre entreprise.

Contrat avec une clause de non concurrence

9 mins

La clause de non concurrence dans un contrat de travail

Définition et principes de base La clause de non-concurrence est une stipulation du contrat de travail qui limite la liberté du salarié d'exercer une activité concurrente après la fin de son contrat.

https://www.eurecia.com/sites/default/files/styles/header/public/thumbnails/image/plan_developpement_competences_formation.png

9 mins

Plan de développement des compétences : définition, élaboration et obligations

Qu'est-ce qu'un plan de développement des compétences ? Quels enjeux ? Quelles sont les étapes clés pour le construire ? On vous dit tout dans cet article.

un homme avec un casque audio qui écrit

5 mins

7 clés pour mettre en place le digital learning au sein de votre PME

Vous envisagez de lancer une campagne de formation auprès de vos équipes ? Votre choix se tourne vers le digital learning, mais avant de vous jeter à l’eau vous avez besoin de comprendre par où commencer ?

établissement d'un plan de carrière

5 mins

Comment construire un plan de carrière ?

Comprendre le concept de plan de carrière Le plan de carrière est un outil stratégique, structuré autour d'objectifs professionnels et d'actions pour les atteindre.