CEO : comment bien préparer votre rentrée ?

5 mins

CEO : comment bien préparer votre rentrée ?

Posté le - mis à jour le

L’heure de la rentrée a sonné. C’est le moment de ranger vos maillots de bain, vos tongs de plage et de renfiler votre tenue de travail. Enfin, si vous voulez garder vos tongs encore un peu, on ne vous en tiendra pas rigueur ;).

Les projets restés en suspens vont devoir être bouclés, les problèmes mis de côté pendant l’été être réglés, et le dernier trimestre de l’année être préparé. En clair, vous avez du pain sur la planche. Mais la bonne nouvelle c’est que vous êtes reposé, frais et dispo pour attaquer la rentrée !

Et pour vous y aider au mieux et pour l’aborder dans les meilleures conditions possibles, voici quelques conseils qui devraient vous intéresser.

 

1/ Gérer les priorités

Notre conscience professionnelle nous amène à penser que tout est urgent et important, mais ce n’est pas le cas. Les journées ne durent que 24h et vous ne pouvez toujours pas vous dédoubler. Ça serait donc bien de ne pas finir sur les rotules avant la fin de l’année ! Le mot d’ordre pour cette rentrée est « prioriser ».

Pour commencer cette rentrée intelligemment et gérer vos priorités, pourquoi ne pas vous inspirer de la matrice d’Eisenhower ?

Reposant sur deux critères que sont l’urgence et l’importance, cet outil vous permet de classer vos tâches en quatre niveaux :

  • Niveau 1 : les tâches prioritaires
  • Niveau 2 : les tâches importantes à planifier
  • Niveau 3 : les tâches qui peuvent être déléguées 
  • Niveau 4 : les tâches à abandonner

 

Le niveau 1 regroupe les tâches urgentes à réaliser impérativement. Concrètement, si cette tâche n’est pas exécutée, elle engendrera de lourdes conséquences pour votre entreprise et votre niveau de stress grimpera en flèche à mesure que vous retardez sa réalisation. 

Le niveau 2 regroupe les tâches non urgentes mais importantes. Ces tâches participent à l’atteinte de vos objectifs à long terme, c’est donc en cela qu’elles ne sont certes pas urgentes, mais importantes.

Le niveau 3 regroupe les tâches urgentes mais pas importantes. En clair, ce sont des tâches à déléguer. Racheter du café ou répondre à ce candidat non retenu qui attend de vos nouvelles. C’est le cas aussi de certaines tâches administratives.

Le niveau 4 regroupe les tâches non urgentes et non importantes comme « ranger mon bureau ».

Et pour mettre tout ça en pratique, téléchargez le modèle de matrice Eisenhower pour commencer à prioriser vos tâches du jour.

Je télécharge la matrice

 

2/ Faire le bilan du trimestre

 En fonction de votre activité, l’été peut être une période plus calme ou au contraire plus mouvementée. Quoi qu’il en soit, vous devez réaliser le bilan du trimestre passé. Où en sont les projets ? Quels sont ceux terminés ? Ceux qui ont du retard ?

Au-delà du suivi des projets, ce bilan est aussi l’occasion de faire le point sur l’atteinte de vos objectifs ou encore sur votre rentabilité. Concrètement, combien de temps ont passé vos collaborateurs sur leurs projets ? Cette analyse fait partie des tâches importantes à réaliser pour :

  • Analyser le suivi des performances par service, structure et client
  • Analyser les coûts, la marge et la rentabilité générés par projet ou client
  • Récolter des données pour définir les prix de vente et coûts de revient.

Ainsi, vous aurez une représentation de la performance de votre entreprise à un instant T, ce qui vous sera utile pour orienter votre stratégie business.

Et pour mieux suivre votre performance, voici quelques articles qui devraient vous intéresser :

 

3/ Prendre du temps pour travailler la stratégie d’entreprise

En tant que CEO, votre rôle est de piloter la stratégie de l’entreprise. Quels sont vos ambitions et vos objectifs business à moyens et longs termes ? Comment les atteindre le plus rapidement possible et à moindre coût ? Comment améliorer la performance globale de l’entreprise ? Comment attirer les talents et les garder ?

Traiter ces sujets stratégiques ne se fait pas en deux petites heures tous les trimestres. Malheureusement, le temps est une ressource qui vous manque. À mesure que votre activité se développe, les tâches administratives s’accumulent et les incidents techniques et relationnels à gérer se multiplient. Et pendant que vous réglez ces imprévus, votre stratégie reste au point mort. Or, vous savez mieux que personne que sans stratégie de développement business, votre entreprise va s’essouffler.

Il est donc temps que cela change ! En déléguant ou en vous équipant d’une solution digitale pour gérer l’administration du personnel, vous pourrez par exemple, gagner jusqu’à 50% sur la gestion des congés. Un temps que vous pourrez (enfin) consacrer à la stratégie d’entreprise.

 

4/ Engager et (re)motiver les collaborateurs

La rentrée, c’est difficile pour tout le monde. Vos collaborateurs sont nostalgiques des vacances d’été et peinent à retrouver leur rythme de travail. Or, la motivation de vos salariés est ce qui fait tourner le moteur de votre entreprise ! Il est donc primordial de prendre le temps de les (re)motiver et de les engager.

Pour commencer, pourquoi ne pas prendre la température auprès des équipes ? Impliquez les managers et organisez une « réunion de rentrée » qui a pour objectif non pas de parler des objectifs, mais de sonder l’état d’esprit des collaborateurs et de leur redonner de l’énergie et de la motivation. Une activité ludique (escape game, activité sportive…) est aussi un excellent moyen de réengager les salariés et de renforcer le lien et la cohésion d’équipe.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que c’est tout au long de l’année qu’il est nécessaire de mettre en place des actions pour maintenir et développer l’engagement et la motivation. Et d’autant plus lorsque les entreprises ont des difficultés à attirer et à retenir les talents.

Pour vous y aider, voici quelques articles sur le sujet :

 

Comme d’habitude, la rentrée s’annonce chargée. Plus votre entreprise se développe, plus vous aurez de choses à gérer et de challenges à relever. À l’ère du digital, de nombreuses tâches RH peuvent être automatisées et des outils peuvent vous accompagner au quotidien à devenir une entreprise performante, en règle et où il fait bon vivre !

Retrouvez nos 4 conseils pour accompagner la croissance de votre PME grâce à la digitalisation RH.

Je télécharge le guide

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

https://static-blog.eurecia.com/sites/default/files/styles/header/public/thumbnails/image/gestion-ndf-outil-excel.png

5 mins

Notes de frais sur Excel : bonne ou mauvaise idée ?

Trop d’entreprises utilisent Excel, voire du papier, pour gérer leurs notes de frais... Alors, gérer les notes de frais de sa PME sur Excel, bonne ou mauvaise idée ?

déjeuner d'équipe

4 mins

La pause déjeuner : le nouvel atout marque employeur ?

La pause déjeuner est un moment de ressourcement, de détente et d’échange pour les collaborateurs.

nouvelle collaboratrice heureuse

7 mins

Talent nurturing : 10 exemples pour améliorer votre expérience candidat

Définition du talent nurturing, actions concrètes et conseils malins pour nouer une relation durable entre vos candidats et votre entreprise

femme qui conduit sa voiture pour travailler

3 mins

Barème kilométrique 2024 : quelles nouveautés ?

Cette année, les barèmes kilométriques n’ont pas été revalorisés ; ils avaient été augmentés de 10 % en 2022, puis de 5,4 % en 2023.

équipe souriante

7 mins

Culture d’entreprise : comment la définir et la mettre en place

Définition et enjeux de la culture d’entreprise, ainsi que les conseils pour la construire et la faire fructifier dans votre organisation

création tableau de bord rh

4 mins

4 erreurs courantes à éviter lors de la création de votre tableau de bord RH

Le tableau de bord RH est un outil clé pour piloter les ressources humaines de l’entreprise. Il permet de remonter des données fiables à la direction de manière à prendre de meilleures décisions stratégiques. Voici 4 erreurs courantes à éviter lors…

Trois personnes discutant autour d'une table

10 mins

Reclassement professionnel : définition et obligations

Définition et principe du reclassement professionnel Le reclassement professionnel se définit comme une démarche mise en œuvre par l'employeur lorsque le salarié est déclaré inapte à exercer ses fonctions pour des raison

motivation équipe

5 mins

CEO : 5 priorités pour dompter avec brio les défis de 2024 !

L’année 2024 vient de démarrer et vous êtes déterminé à prendre de bonnes résolutions pour relever les défis qui vous attendent ? Alors, cet article va vous aider ! Découvrez 5 priorités pour renforcer l’efficacité, le bien-être et la performance…