Les soft skills : la clé du succès professionnel

8 mins

Les soft skills : la clé du succès professionnel

Posté le 02/12/2022 - mis à jour le 29/01/2024

Les compétences professionnelles se déclinent en soft skills et hard skills. Ce sont deux facettes du profil des collaborateurs. Elles contribuent toutes deux à la réussite dans le monde du travail. Tour d'horizon sur l'importance de ces compétences complémentaires.

Comprendre les soft skills

Les soft skills, ou compétences douces, se distinguent des compétences techniques ou hard skills par leur nature non-technique et leur lien étroit avec la personnalité de l'individu. Elles englobent des aspects tels que la communication, la résolution de problits, la pensée critique, la collaboration, et l'adaptabilité.

Ces compétences sont cruciales car elles affectent la manière dont une personne interagit avec ses collègues et s'intègre dans un environnement de travail. Ainsi, les soft skills sont devenues un élément essentiel dans le processus de recrutement.

  • Confiance en soi
  • Intelligence émotionnelle
  • Flexibilité
  • Gestion du stress
  • Leadership
  • Négociation
  • Résolution de conflits

Chacun de ces concepts joue un rôle unique dans la détermination de la façon dont un individu aborde son travail, interagit avec les autres, et gère les défis et les problèmes complexes.

Quelles sont les 3 catégories des soft skills ?

Pour mieux comprendre les soft skills, il est utile de les regrouper en trois grandes catégories.

  1. Compétences de Management & Leadership : Elles englobent des éléments tels que la prise de décision, le management d'équipe, et la capacité à inspirer et motiver les autres.

  2. Compétences de Communication & Relation : Ces compétences sont liées à la façon dont une personne communique et interagit avec les autres, que ce soit verbalement ou non verbalement. Elles comprennent la capacité d'écoute, l'empathie, et l'art de la persuasion.

  3. Compétences de Développement Personnel : Elles se rapportent à la capacité d'une personne à gérer son propre développement, y compris l'autodiscipline, la gestion du stress, la résilience et la motivation.

Ces catégories ne sont pas exclusives et une soft skill peut appartenir à plusieurs catégories.

La communication interpersonnelle

La communication interpersonnelle est une soft skill incontournable s'articulant autour de plusieurs aspects.

  • La communication verbale et non verbale : il s'agit de la capacité à échanger des idées, à transmettre des informations de manière claire et précise, mais aussi à interpréter les attitudes corporelles de ses interlocuteurs.

  • L'écoute active : cette compétence consiste à vraiment comprendre ce que l'autre est en train de dire, en prêtant une attention totale à ses paroles et en reformulant si nécessaire pour vérifier sa compréhension.

  • L'empathie : c'est la capacité à se mettre à la place de l'autre pour comprendre ses sentiments et ses émotions.

  • L'intelligence relationnelle : elle regroupe la capacité à créer et à maintenir des relations positives avec les autres, à gérer les désaccords et à s'intégrer dans une équipe.

Ces compétences peuvent être améliorées grâce à des formations, des ateliers pratiques ou des mises en situation professionnelle. Par exemple, le modèle DISC propose une approche basée sur quatre dominantes psychologiques (Dominant, Influent, Stable, Conforme) pour améliorer la communication interpersonnelle.

L'autonomie et l'adaptabilité

L'autonomie et l'adaptabilité sont deux soft skills majeures dans le monde professionnel. Elles sont particulièrement appréciées dans un contexte de travail de plus en plus flexible et incertain.

L'autonomie se définit par la capacité à réaliser des tâches et à prendre des décisions sans supervision constante. Cette compétence permet de réduire la charge de travail des superviseurs et d'améliorer l'efficacité de l'entreprise. Les collaborateurs autonomes sont capables de :

  • Gérer leur temps et leurs priorités
  • Prendre des initiatives
  • Résoudre efficacement des problèmes
  • Assumer la responsabilité de leurs actions

L'adaptabilité, quant à elle, est une soft skill clé dans un monde en constante évolution. Elle permet de s'ajuster rapidement à de nouvelles situations ou de nouveaux environnements, d'anticiper les difficultés et de rester dynamique face à l'imprévu. Cette compétence repose notamment sur :

  • La flexibilité et la réactivité
  • La capacité à apprendre tout au long de la vie
  • L'intelligence émotionnelle
  • Le sens de la créativité

Ces deux compétences peuvent être développées et renforcées par des formations, des simulations professionnelles et la pratique régulière. Elles sont toutes deux essentielles pour naviguer avec succès dans un environnement de travail en constante évolution.

La gestion du stress et de l'émotion

La gestion du stress et de l'émotion est une soft skill primordiale pour maintenir une performance individuelle et une harmonie au sein de l'équipe, surtout dans une période instable. Elle englobe la capacité à garder son calme face à des situations imprévues ou stressantes.

L'intelligence émotionnelle, l'un des traits de personnalité, permet notamment d'identifier, comprendre et gérer efficacement ses propres émotions et celles des autres. De plus, la régulation des émotions peut influencer d'autres soft skills, comme la prise de décision ou les relations interpersonnelles.

Diverses méthodes existent pour apprendre à gérer le stress durablement et réguler ses émotions :

  • Comprendre les mécanismes du stress pour avoir une meilleure prise de recul.
  • Acquérir des réflexes pour prévenir le stress au travail.
  • Développer de nouvelles stratégies de prévention et de gestion du stress.
  • Apprendre à lâcher prise en situation de stress.

Ces compétences peuvent être améliorées grâce à des formations, des ateliers pratiques ou des mises en situation professionnelle.

Pourquoi les soft skills sont-elles si importantes ?

Ces qualités constituent un facteur de réussite pour les salariés et les employeurs. Les recruteurs accordent de l'importance à ses compétences personnelles.

Des compétences précieuses

Les soft skills favorisent l'évolution collective. Ces compétences sont indispensables pour des chargés de management par exemple, pour la gestion des équipes. Les employeurs recherchent ses qualités pour les raisons suivantes.

  • Le savoir-être ne s'acquiert pas du jour au lendemain, comme pour une compétence technique
  • Ces qualités sont la clé d'une mobilité interne en entreprise
  • Ces compétences servent en temps de crise pour surmonter les difficultés
  • Les soft skills évitent l'obsolescence de l'entreprise grâce à la curiosité des salariés (volonté d'apprendre constamment)

Evaluation des soft skills lors d'un entretien

Comment évaluer les compétences comportementales en entretien ?

Il existe plusieurs moyens de les déceler dès le processus de recrutement. En voici quelques-uns.

  • Questionner le candidat sur ses expériences personnelles (activités culturelles, sportives ou associatives) et sur sa façon de gérer une situation donnée
  • Placer le futur salarié en situation professionnelle pour étudier son comportement
  • Demander au futur salarié de mentionner ses réussites et ses échecs
  • Faire passer des tests d'évaluation ou des entretiens personnalisés

Les questions types pour évaluer les soft skills

Pour évaluer les soft skills lors d'un entretien, il est nécessaire de préparer des questions spécifiques. Ces questions doivent être conçues pour révéler les capacités comportementales et interpersonnelles du candidat.

  • Par exemple, pour évaluer la communication, on peut demander : "Pouvez-vous me donner un exemple d'une situation où vous avez dû expliquer un concept complexe à une personne non spécialisée ?"

  • Pour évaluer la gestion du stress, une question pourrait être : "Comment réagissez-vous face à une échéance serrée ou une charge de travail importante ?"

  • Afin d'évaluer l'adaptabilité, on peut poser une question comme : "Comment avez-vous géré un changement soudain dans vos responsabilités professionnelles ?"

Il est essentiel de demander des exemples concrets pour comprendre comment le candidat a utilisé ses soft skills dans des situations réelles. En outre, il est important de prêter attention à la manière dont le candidat répond à ces questions, car cela peut donner un aperçu de ses compétences en communication et en gestion des émotions.

Quels sont les soft skills les plus importantes en entreprise ?

Certaines de ces qualités sont plus recherchées que d'autres en entreprise.

  • La capacité de communication : formuler des messages clairs, convaincre en réunion, être à l'écoute des autres
  • L'esprit d'initiative : prendre des décisions rapidement et assumer ses responsabilités
  • L'esprit d'équipe : être au fait de la coopération, respectueux des autres et constructif
  • La capacité d'adaptation : savoir changer rapidement son mode de fonctionnement ou son comportement, surmonter des défis
  • La résistance au stress : savoir gérer la pression en entreprise

Comment développer les soft skills ?

Certains sont dotés de capacités naturelles depuis l'enfance. D'autres développent des compétences tout au long de leur carrière professionnelle. Ces compétences peuvent s'apprendre grâce à des formations ou à des séminaires. Les salariés apprennent des techniques de communication, à gérer leur temps, à devenir autonome, à gérer leur stress ou leurs émotions, à développer leur créativité, etc.

15 incontournables soft skills pour 2024

Dans un contexte où le marché de l'emploi est en constante évolution, certaines soft skills sont devenues incontournables pour se distinguer en 2024. Ces compétences comportementales recherchées par les employeurs viennent compléter les hard skills spécifiques à chaque métier. Elles reflètent non seulement l'aptitude d'un individu à s'adapter à diverses situations, mais aussi sa capacité à interagir efficacement avec les autres et à gérer les défis et les problèmes complexes.

Voici une liste de 15 soft skills jugées essentielles en 2024 :

  • Assertivité : Elle permet d'exprimer clairement ses pensées et ses sentiments tout en respectant ceux des autres.
  • Écoute active : Elle favorise une meilleure compréhension des besoins et des attentes de ses interlocuteurs.
  • Feedback constructif : Il permet d'améliorer la performance et la coopération au sein d'une équipe.
  • Inclusion : Elle valorise la diversité et favorise la cohésion d'équipe.
  • Apprendre à apprendre : Cette compétence clé dans un monde en constante évolution permet de se former en continu et de s'adapter aux changements.
  • Adaptabilité : Elle permet de s'ajuster rapidement à de nouvelles situations ou environnements.
  • Esprit d'équipe : Elle favorise la collaboration et améliore la performance collective.
  • Capacité d'apprentissage : Elle permet d'acquérir de nouvelles compétences et connaissances.
  • Curiosité : Elle stimule l'innovation et l'amélioration continue.
  • Autonomie : Elle permet de réaliser des tâches et prendre des décisions sans supervision constante.
  • Gestion du stress : Elle permet de maintenir une performance individuelle et une harmonie au sein de l'équipe, surtout dans une période instable.
  • Intelligence émotionnelle : Elle permet d'identifier, comprendre et gérer efficacement ses propres émotions et celles des autres.
  • Intégrité : Elle renforce la confiance et le respect mutuel au sein d'une équipe.
  • Résolution de problèmes : Elle favorise l'efficacité et la productivité au travail.
  • Gestion du temps : Elle permet d'optimiser son temps de travail et d'augmenter sa productivité.

Vous souhaitez en savoir plus sur les soft skills ? On vous dit tout de A à Z sur ces compétences dans notre guide gratuit !

Je télécharge le guide Soft Skills

Cet article a été rédigé par Chloé Perret

Consultante RH @Eurecia

Sur le même thème :  

nouvelle collaboratrice heureuse

7 mins

Talent nurturing : 10 exemples pour améliorer votre expérience candidat

Définition du talent nurturing, actions concrètes et conseils malins pour nouer une relation durable entre vos candidats et votre entreprise

employee value proposition

7 mins

Employee value proposition : ne passez pas à côté de ce concept RH innovant

Comment fidéliser ses collaborateurs pour trouver les meilleurs talents ? La recette miracle n’existe pas. Toutefois plusieurs méthodes ont été pensées pour s’approcher de ce résultat.

Reverse mentoring

8 mins

Comment utiliser le reverse mentoring dans votre organisation ?

Avez-vous déjà entendu parler du reverse mentoring ? Cette pratique innovante tout droit venue d’Amérique permet de faire échanger les différentes générations de salariés de l’entreprise.

Mad skills

4 mins

Mad skills : osez afficher vos différences

La moitié des offres d’emplois reçoivent plus de 20 réponses. Comment se différencier pour attirer l’attention des employeurs ? En affichant vos mad skills dans votre candidature !

alternante avec sa tutrice

6 mins

4 éléments à prendre en compte avant de recruter un alternant

L’alternance est une voie qui séduit de nombreuses PME. Quelles sont les règles à connaître avant de recruter un alternant ? On fait le point.

une collaboratrice handicapé avec un de ses collègues

3 mins

Aménagement de poste et handicap : conseils et aides disponibles

L’une des missions du Référent Handicap et/ou du service Ressources Humaines est l’intégration des nouveaux collaborateurs Travailleurs Handicapés et le maintien dans l’emploi des collaborateurs devenus TH. L’aménagement des postes de travail des TH…

Compétences professionnelles 2024

10 mins

Liste des compétences professionnelles les plus demandées en 2024

Dans le monde professionnel actuel, certaines compétences se démarquent nettement et sont particulièrement recherchées par les employeurs.

Un homme qui utilise son ordinateur

6 mins

Les compétences transversales : la clé de la réussite professionnelle

Définition des compétences transversales Les compétences transversales, parfois appelées compétences transférables ou soft skills, représentent des savo