Salariés boomerang : comment gérer le retour de vos anciens collaborateurs ?

5 mins

Salariés boomerang : comment gérer le retour de vos anciens collaborateurs ?

Posté le - mis à jour le

En plein processus de recrutement, vous vous penchez sur la pile de CV reçus pour pourvoir l’un de vos postes actuels. Au fil d’une page, surprise : vous reconnaissez une tête. Mais oui, c’est bien Julien, cet ancien collaborateur qui a quitté l’entreprise deux ans auparavant !

Ce phénomène n’est pas peu commun dans le monde de l’entreprise, et il a même un nom : les salariés boomerang.

Pourquoi rester ouvert à la réembauche d’anciens collaborateurs ? Comment procéder pour les réintégrer de manière optimale ? On vous dévoile tout dans cet article !

Qu’appelle-t-on un salarié boomerang ?

On appelle salarié boomerang un salarié qui revient travailler dans une entreprise où il était embauché précédemment après l’avoir quittée.

Si ce phénomène a désormais une expression dédiée, c’est qu’il est de plus en plus récurrent dans le monde du travail. En effet, cette tendance s’amplifie ces dernières années, notamment avec le phénomène de Grande Démission, intensifié également par les collaborateurs qui reviennent dans leur ancienne structure après l’avoir quittée au cours de la crise du Covid-19.

Selon le baromètre LinkedIn de l’emploi de février 2023, le nombre de salariés boomerang a augmenté de 36% en 3 ans en France. Et une autre étude, de UKG, datant d’avril 2022, laisse entendre que les salariés boomerang vont continuer à affluer vers les entreprises, puisque pas moins de 60% des français ayant quitté leur emploi pendant la pandémie disent regretter leur ancien poste !

 

Pourquoi réembaucher un ancien collaborateur ?

Il est fini, le temps où une démission signait une rupture définitive entre l’entreprise et le salarié ! Bon nombre de structures décident aujourd’hui de rester ouvertes au retour d’anciens collaborateurs.

Il faut dire que réembaucher un salarié boomerang présente des avantages non négligeables :

  • Le collaborateur est déjà formé aux outils utilisés dans l’entreprise, ce qui le rend plus rapidement opérationnel à son poste.
  • Il bénéficie de compétences et d’un réseau élargi, qui peuvent profiter à l’entreprise, en plus de ceux dont il disposait déjà lors de sa première embauche
  • Il peut apporter un œil neuf sur une entreprise qu’il connaissait auparavant : parfait pour faire le point sur l’évolution de votre structure au cours du temps !
  • Il connaît déjà la culture d’entreprise (et a fortiori, y adhère, puisque le collaborateur veut revenir), ce qui favorise son intégration dans l’entreprise.

 

4 conseils pour gérer efficacement le retour des salariés boomerang

Tenté par le fait d’ouvrir votre recrutement aux salariés boomerang ? Voici quelques clés pour faire en sorte que le retour de ces anciens collaborateurs se passe au mieux, pour vous comme pour eux.

💡 Avoir en tête la raison du premier départ

Tout d’abord, veillez à jeter un œil au fichier contenant les informations sur vos anciens collaborateurs avant d’envisager le retour d’un salarié boomerang.

Ce faisant, vous savez quel était l’état de vos relations auparavant - car, vous vous en doutez, un salarié boomerang est logiquement un salarié qui a quitté l’entreprise en bons termes auparavant (sinon, peu de chance qu’il fasse son grand retour).

Mais en gardant cette raison en tête, vous pouvez également surveiller que le collaborateur ne refera pas l’expérience des raisons qui l’ont poussé à démissionner. Par exemple, s’il sentait un déséquilibre vie professionnelle / vie personnelle qui l’a poussé à partir, demandez vous comment vous pourriez désormais lui offrir de meilleures conditions de travail, afin de le fidéliser.

🤝 Mener des entretiens d’embauche spécifiques à ce type de candidats

L’entretien de recrutement d’un salarié boomerang n’est pas exactement le même que celui d’un autre type de candidat. L’un de vos objectifs principaux est de vérifier quelles sont ses motivations à réintégrer son ancienne entreprise, en toute honnêteté.

Si le candidat est parti chez la concurrence entre-temps, vous devez également vérifier qu’il n’est pas contraint par des clauses légales (comme un accord de confidentialité) qui l’empêchent de réaliser certaines tâches ou de partager certaines informations dans votre structure.

Ceci étant, cet entretien reste un entretien d’embauche à part entière : le candidat doit démontrer comment les compétences acquises depuis son départ peuvent participer à la croissance de votre entreprise.

📢 Informer les équipes du retour du salarié boomerang

Vous avez réembauché un ancien collaborateur ? Il est crucial de le présenter aux équipes de manière transparente, en expliquant quelles étaient ses fonctions précédentes dans l’entreprise en même temps que celles qu’il va avoir actuellement.

Alignez-vous bien avec votre salarié boomerang pour savoir quel niveau d’information il veut bien dévoiler à ses collègues à son retour. Peut-être ne souhaite-il pas aborder les raisons qui l’ont poussé à démissionner la première fois, par exemple. D’ailleurs, pourquoi ne pas le laisser se présenter lui-même, au cours d’un petit déjeuner de bienvenue informel ?

📄 Mettre à jour ses connaissances sur l'entreprise depuis son départ

Au fil des mois et des années qui passent, une entreprise évolue forcément. C’est pourquoi, même s’il s’agit d’un ancien collaborateur, vous devez préparer à votre salarié boomerang un onboarding digne de ce nom, spécifiquement dédié à sa situation.

En amont de son arrivée, faites le point avec lui sur les éléments présents dans un onboarding typique, et analysez ses besoins. Sait-il manier les outils auxquels vous formez ? A-t-il besoin d’un rafraîchissement de mémoire sur la culture et les valeurs de l’entreprise ?

💡 Le livret d’accueil vous permet de transmettre toutes les informations essentielles de l’entreprise. Vous ne possédez pas encore de livret d’accueil au sein de votre entreprise mais souhaitez le mettre en place ? Découvrez ce modèle 100% personnalisable :

Je télécharge le modèle

N’hésitez d’ailleurs pas à lui assigner comme parrain ou marraine un collaborateur avec qui il n’a jamais travaillé auparavant. Ce faisant, vous l’aidez à redécouvrir l’entreprise sous un nouvel œil, et à être à jour sur les nouveautés en termes de process et de culture d’entreprise.


Et pour bien gérer les retours de vos salariés boomerang, rien de tel qu’un SIRH intégrant des fonctionnalités qui vous aident à bien intégrer vos nouvelles recrues. C’est exactement ce que vous propose Eurécia et son module onboarding. La solution vous permet d'organiser, prioriser et déléguer les tâches d'intégration de vos collaborateurs simplement et sans stress. Vous souhaitez voir par vous-même ? Profitez dès maintenant de 30 jours d’essai gratuits :

J'essaie le logiciel Eurécia

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

Recrutement agile

10 mins

Recrutement agile : meilleures stratégies et pratiques 2024

L'ère du recrutement agile est là, promettant des délais plus courts et une plus grande flexibilité. Cette méthode favorise une approche collaborative, décompose les tâches et met l'accent sur l'autonomisation des recruteurs.

Collaborateurs au travail

5 mins

Les étapes clés de la GEPP : de la planification à la mise en œuvre

La gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP), anciennement gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un plan permettant de gérer et d’adapter les emplois, les compétences et les recrutements aux ambitions…

femme syndrome canal carpien

7 mins

Santé et sécurité au travail : 13 points d'attention

Le 28 avril désigne la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. En cette occasion, nous vous proposons une liste de 13 points d'attention pour la santé et sécurité de vos collaborateurs à toujours avoir en tête !

nouvelle collaboratrice heureuse

7 mins

Talent nurturing : 10 exemples pour améliorer votre expérience candidat

Définition du talent nurturing, actions concrètes et conseils malins pour nouer une relation durable entre vos candidats et votre entreprise

employee value proposition

7 mins

Employee value proposition : ne passez pas à côté de ce concept RH innovant

Comment fidéliser ses collaborateurs pour trouver les meilleurs talents ? La recette miracle n’existe pas. Toutefois plusieurs méthodes ont été pensées pour s’approcher de ce résultat.

Reverse mentoring

8 mins

Comment utiliser le reverse mentoring dans votre organisation ?

Avez-vous déjà entendu parler du reverse mentoring ? Cette pratique innovante tout droit venue d’Amérique permet de faire échanger les différentes générations de salariés de l’entreprise.

Mad skills

4 mins

Mad skills : osez afficher vos différences

La moitié des offres d’emplois reçoivent plus de 20 réponses. Comment se différencier pour attirer l’attention des employeurs ? En affichant vos mad skills dans votre candidature !

alternante avec sa tutrice

6 mins

4 éléments à prendre en compte avant de recruter un alternant

L’alternance est une voie qui séduit de nombreuses PME. Quelles sont les règles à connaître avant de recruter un alternant ? On fait le point.