header_retrospectivesqvt.png
  • Management et bien-être
  • 20/12/2019

Bien-être au travail : quels horizons pour 2020 ? (1/2)

L’année 2020 approche et avec elle, pas seulement une nouvelle année mais aussi une nouvelle décennie qui se prépare. Le bien-être au travail était la grande tendance de la décennie 2010, quelle sera celle des années 2020 ? 

Avant de répondre à cette question, je vous propose une petite rétrospective du bien-être au travail.

 

Les années 80 : la prise de conscience

Dans les années 80, on prend conscience que la pénibilité de certains emplois provoque des maladies. Dès 1982, un ensemble de lois (lois Auroux) donne plus de place aux salariés dans le dialogue au sein de l'entreprise. La création d'un droit d'expression des salariés (loi du 4 août 1982) leur donne le droit de s’exprimer, pour la première fois, sur leurs conditions de travail

Pendant cette décennie, l’ANACT (Agence Nationale pour Améliorer les Conditions de Travail - créée en 1973) prend de plus en plus d’importance.

 

Les années 90 : l'apparition de la notion de QVT 

Dans les années 90, l’ANACT étend son action et avec elle, de nouvelles notions apparaissent : les horaires de travail, la distance par rapport au domicile, mais aussi les types de contrats de travail. La notion de respect des travailleurs se développe, et le terme de qualité de vie au travail apparait. 

Le relation entre performance et bien-être au travail commence à émerger et servira de base de réflexion pour les décennies à venir

 

Les années 2000 et l'équilibre vie pro/vie perso

Le 1er janvier 2000, la France fixe la durée légale du travail à 35h, mesure qui a notamment pour but d’établir un meilleur équilibre vie pro/vie perso, et in fine, d’améliorer les conditions de vie des salariés.

Dans le même temps, le développement de la téléphonie mobile et de l'accès à Internet fragiliste ce désir d'équilibre : la déconnexion professionnelle est plus difficile car les salariés sont désormais joignables tout le temps, notamment hors des heures de travail. 

 

Les années 2010 et le bien-être au travail

L’arrivée des nouvelles générations sur le marché du travail, la nécessité de déconnexion, la préoccupation autour de la santé... sont autant d’éléments qui font des années 2010, les années du bien-être au travail. 

Les difficultés de recrutement de certains métiers et le turn-over dans les entreprises sont tels que les entreprises ne peuvent plus passer à côté de ces tendances pour attirer et fidéliser les talents. 

 

Les entreprises commencent alors à se précoccuper sérieusement de la notion de bien-être au travail, et des métiers comme Chief Happiness Officier se développent. 

En 2016, la loi de droit à la déconnexion est votée, et prévoit qu’un salarié est en droit de ne pas être connecté aux outils numériques professionnels en dehors des heures de travail.  

 

Frise_Chronologique_QVT_Eurécia

 

Alors qu’en est-il des années 2020 ? Quels seront les nouveaux challenges pour les métiers du RH ? Et comment aller plus loin dans le bien-être au travail ? 

 

Poursuivez vos recherches sur le bien-être au travail et la QVT en vous inscrivant à notre Newsletter Vie de Bureau pour retrouver les nombreux articles issus de notre blog.

Je m'abonne à la newsletter

 

À propos de l'auteur
 

Alice

Chargée de com'

QVT, communication interne, marque employeur :
je vous partage mes idées et conseils sur la vie
quotidienne des collaborateurs au sein de l'entreprise.

Tous ses articles 

Voyagez dans Vie de Bureau