Employabilité des salariés : un atout essentiel pour les entreprises

4 mins

Employabilité des salariés : un atout essentiel pour les entreprises

Posté le 01/12/2022 - mis à jour le 20/07/2023

L'employabilité est au cœur des discussions en matière de ressources humaines. Elle représente la capacité d’un salarié à exercer un nouveau travail. Pour les entreprises, c'est un levier de développement des performances. Comment évaluer l'employabilité des salariés et ses enjeux ? Comment agir pour l'améliorer ? Tour d'horizon sur le concept d'employabilité.

Qu'est-ce que l'employabilité ?

L'employabilité est une qualité d'un salarié ou d'un demandeur d'emploi. Elle désigne sa capacité à obtenir un nouveau travail, son aptitude à le conserver et à faire évoluer sa carrière professionnelle. Cette notion complexe tient compte entre autres des éléments suivants :

  • la capacité d'adaptation

  • l'acquisition de compétences

  • les envies d'évolution

  • la faculté à saisir des opportunités de parcours

  • l'intégration au sein d'une équipe

  • la force d'initiative

  • le développement personnel

 

L'employabilité : un enjeu de taille sur le marché du travail

Maintenir l'employabilité des salariés permet de suivre les évolutions du marché. L'entreprise assure par ce dispositif sa pérennité et sa compétitivité.

Un atout pour le salarié en vue d'un recrutement

Un salarié pourvu d'employabilité peut se faire recruter au sein d'une société et évoluer en son sein. Grâce à l'évaluation de ses compétences techniques, managériales et fonctionnelles, et à des actions de formation, il assure la pérennité de son emploi.

Un concept favorable aux performances de l'entreprise

L'employabilité est un levier de la gestion des compétences, obligatoire dans certains établissements. Elle assure l'adéquation entre les besoins de l'activité et les profils des collaborateurs disponibles. Chaque collaborateur mène les missions correspondant à ses compétences. Grâce à l'employabilité, la société retient ses meilleurs talents en les positionnant sur des postes d'avenirs aux compétences émergentes. Plus performante, l'entreprise assure la réussite de son développement.

 

Comment évaluer l'employabilité d'un salarié ?

L'employabilité s'évalue selon trois critères principaux : les compétences (connaissances et savoir-faire), les attitudes et la personnalité du salarié (savoir-être). Pour évaluer l'employabilité d'un candidat, l'employeur doit faire preuve d'écoute et d'analyse. Par le biais d'entretiens individuels, le manager peut relever des détails sur des compétences cachées du collaborateur.

Les diplômes, qualifications et compétences prouvées au poste de travail sont des sources concrètes d'employabilité. La mise en situation réelle met en lumière d'autres aptitudes du collaborateur. L'entreprise peut mesurer par ce biais le degré d'initiative et les compétences collectives du salarié.

Il convient de tenir compte de la dualité de ces éléments pour l'évaluation.

  • L'employabilité relative concerne la productivité de la personne

  • L'employabilité absolue dépend du marché de l'emploi et de la loi de l'offre et de la demande

Le niveau d'employabilité d'un salarié dépend de sa situation personnelle (perceptible) et des possibilités professionnelles (probabilité, anticipation des besoins). L'employabilité n'est pas une caractéristique stable. Ce processus se forme au fil du temps grâce aux actions menées par l'entreprise pour investir dans ses salariés.

 

Améliorer l'employabilité des salariés : une responsabilité conjointe

Le développement de l'employabilité dépend des compétences du salarié, de la politique menée par les ressources humaines, et du marché du travail (interne ou externe à l'entreprise). Les collaborateurs doivent se tenir informés de leur niveau d'employabilité. Cela nécessite de maintenir leurs compétences à jour pour rester compétitif sur le marché du travail. Le salarié est responsable en partie d'acquérir de nouvelles responsabilités ou de nouvelles fonctions. Pour ce faire, il doit suivre des formations et découvrir de nouvelles méthodes de travail.

L'employeur a des obligations en matière de formations auprès de ses collaborateurs. Il organise le développement des compétences et la mobilité interne pour réunir les conditions nécessaires à la gestion de carrière des salariés. La société met en place des dispositifs d'évaluation et de validation de l'apprentissage. L'employeur se charge de développer les compétences transférables ou transversales, d'anticiper les emplois et d'orienter les salariés.

 

Baisse d'employabilité : les actions à mettre en place

Concrètement, l'employeur peut améliorer l'employabilité des salariés par :

  • la mise en place d'une stratégie RH de gestion des talents

  • la proposition d'actions de formations ciblées

  • le développement des mobilités internes

Maintenir et développer l'employabilité des salariés demande un engagement de l'employeur dans la démarche. C'est le moyen pour le salarié d'anticiper les changements à venir, tout en développant ses compétences. Pour l'entreprise, elle permet de recruter et de retenir les meilleurs talents.

À l'heure où les entreprises doivent sans cesse innover, accompagner les collaborateurs dans leur montée en compétence est primordial ! Téléchargez notre guide GPEC et découvrez comment la digitalisation vous accompagne dans la gestion des compétences. 

Je télécharge le guide

 

Cet article a été rédigé par Chloé Perret

Consultante RH @Eurecia

Sur le même thème :  

Personne classant des documents

11 mins

Tout savoir sur le contrôle de références pour un recrutement réussi

Le contrôle de références est un élément clé dans le processus de recrutement. Il permet de vérifier les informations fournies par le candidat, telles que ses expériences professionnelles, ses diplômes et certifications.

2 personnes qui échange

12 mins

Tout savoir sur le rôle du référent harcèlement au travail

Le harcèlement au travail, qu'il soit moral ou sexuel, est un fléau qu'il est essentiel de combattre. C'est dans cette optique que le rôle du référent harcèlement a été instauré par la loi Avenir professionnel de 2018. Son objectif ?

jeune femme qui suit une formation en ligne

4 mins

6 astuces pour faciliter l’adoption des formations en ligne dans votre entreprise

Si 92% des salariés trouvent que leur métier évolue avec la digitalisation, les nouvelles technologies ou encore le travail hybride (baromètre de la formation professionnelle 2023), ils sont néanmoins 59% à voir la formation professionnelle comme…

entretien-annuel

5 mins

4 étapes pour préparer les entretiens annuels d’une PME

Un petit guide en 4 étapes pour préparer efficacement les entretiens annuels d’évaluation au sein de votre entreprise.

Contrat avec une clause de non concurrence

9 mins

La clause de non concurrence dans un contrat de travail

Définition et principes de base La clause de non-concurrence est une stipulation du contrat de travail qui limite la liberté du salarié d'exercer une activité concurrente après la fin de son contrat.

https://www.eurecia.com/sites/default/files/styles/header/public/thumbnails/image/plan_developpement_competences_formation.png

9 mins

Plan de développement des compétences : définition, élaboration et obligations

Qu'est-ce qu'un plan de développement des compétences ? Quels enjeux ? Quelles sont les étapes clés pour le construire ? On vous dit tout dans cet article.

un homme avec un casque audio qui écrit

5 mins

7 clés pour mettre en place le digital learning au sein de votre PME

Vous envisagez de lancer une campagne de formation auprès de vos équipes ? Votre choix se tourne vers le digital learning, mais avant de vous jeter à l’eau vous avez besoin de comprendre par où commencer ?

établissement d'un plan de carrière

5 mins

Comment construire un plan de carrière ?

Comprendre le concept de plan de carrière Le plan de carrière est un outil stratégique, structuré autour d'objectifs professionnels et d'actions pour les atteindre.