habitudes-travail.jpg
  • Management et bien-être
  • 16/02/2021

Adopter des habitudes de bien-être au travail

La qualité de vie au travail n’est pas seulement un mot à la mode, c’est un must-have pour bon nombre d’entre nous, un critère déterminant dans les choix professionnels. Qui ne se soucie pas aujourd’hui du bien-être au travail ? Son impact sur les performances a été démontré à de nombreuses occasions.

Certaines entreprises ont pris les devants en nommant un responsable de la Qualité de Vie au Travail (vous avez sans doute déjà entendu parler du fameux poste de Chief Happiness Officer), d’autres l’intègrent dans les missions confiées aux RH, enfin certains responsabilisent les managers. Mais en fait, il incombe à chacun d’être acteur et responsable de son propre bien-être au travail

La santé mentale est tout aussi importante que le bien-être physique. Lorsque l’on s’intéresse au sujet, il ne s’agit pas seulement d’améliorer les conditions ou l’environnement de travail, mais aussi le bien-être émotionnel qui se traduit par la capacité de savoir gérer son stress, d’oser demander de l’aide, de connaître ses limites, de pouvoir exprimer ses ressentis, partager ses idées, savoir dire « non », trouver du soutien et de l’appui auprès de collègues que l’on apprécie, etc.

À l’heure où tout est mis en œuvre pour faciliter le développement personnel, chaque salarié, dirigeant ou travailleur indépendant peut prendre les choses en main pour améliorer sa santé mentale ou physique.

Vos actions quotidiennes déterminent vos résultats, votre performance et votre bien-être. 40% de ce que vous faites tous les jours est le ressort d’une habitude ? Nous fonctionnons tous sans nous en rendre compte en « mode automatique » : nos modes de fonctionnement, nos modes de travail, nos modes de communication sont devenus des automatismes qui bien sûr nous servent, mais parfois aussi, nous desservent. Si l’épuisement professionnel vous guette, si l’énergie vous manque, si l’envie n’est plus aussi présente qu’avant, faites de votre santé mentale votre priorité et intéressez-vous à vos habitudes.

Voici quelques éléments qui vous permettront de découvrir le pouvoir des habitudes, d’en comprendre les modes de fonctionnement et de vous aider à les remodeler, pour que le changement soit enfin possible.

 

Remplacer ce qui puise votre énergie par une nouvelle habitude

Prenez 5 minutes maintenant pour identifier quelque chose que vous faites et que vous souhaitez changer car cela impacte votre équilibre, votre bien-être.  Partez d’une émotion négative et essayez de remonter à la source du problème.

Le stress peut être causé par la charge de travail (ne pas savoir dire non ou poser des limites, un manque d’organisation ou de priorisation…), par les personnes qui nous entourent (notre manière d’interagir avec elles, l’énergie qu’elles sollicitent...), ou encore par la pression d’un délai imposé. Nous sommes tous différents et chacun doit faire son propre travail d’analyse pour comprendre ce qui cause son stress.

Par exemple  : un rien vous agace, vous êtes énervé sur tout et tout le monde. Ceci peut venir du fait que vous êtes stressé. Vous avez un délai à respecter, et vous êtes loin d’avoir fini votre projet. En vous posant la question : "pourquoi suis-je autant en retard ?", vous réaliserez peut-être que vous aviez assez de temps pour réaliser le projet, mais que vous avez souvent priorisé d’autres tâches, qui semblaient plus faciles et accessibles. Vous avez donc l’habitude de commencer votre travail en réalisant les tâches les plus faciles d’abord, et avez tendance à laisser les plus difficiles pour la fin.

C’est le moment de réfléchir à la nouvelle routine à mettre en place. Il s’agirait dans cet exemple de commencer la journée par ce qui est le plus difficile, et de finir par ce qui est le plus facile.

Cet article est écrit dans le cadre d'une collaboration avec le cabinet VitalSmarts, expert en sciences sociales.
En savoir plus sur VitalSmarts.

 

Créer une nouvelle habitude

Maintenant que vous avez identifié la routine, il faut en faire une habitude. Avoir la volonté de changer ne suffit pas. Pensez au nombre de fois où vous avez pris des résolutions pour la nouvelle année et au nombre de fois où vous les avez vraiment suivies ? Pour changer une mauvaise habitude en une bonne habitude il faut comprendre le fonctionnement de l’habitude.

Le secret ? Une habitude est composée de trois éléments, un signal, une routine et une récompense. Changez l’un ou plusieurs de ces éléments et vous serez en mesure de changer n’importe quelle habitude. 

En pratique, comment faire ?

Nous avons la routine : commencer la journée par la tâche la plus difficile.

Il faut maintenant trouver le signal : cela peut être un facteur de lieu, de temps, d’objet, de personne, d’émotion, ou une action précédente.

Dans notre exemple, nous pouvons utiliser un facteur de lieu et de temps : vous arrivez au travail et il est 9h.

Enfin il faut trouver la récompense : ce peut être une récompense matérielle (acheter quelque chose qui vous fait plaisir, manger un croissant, prendre une pause, appeler votre meilleur ami, etc.) ou une récompense qui vous donne un sentiment de satisfaction (la fierté d’avoir fini en avance, la réalisation d’un travail de qualité, la valorisation de vos pairs ou de votre manager...)

Votre nouvelle habitude est donc la suivante :

« J’arrive au bureau, il est 9h, je commence par la tâche la plus difficile de la journée. Je me sens extrêmement satisfait avec moi-même, fier d’avoir accompli quelque chose qui semblait me prendre tellement de temps et qui est maintenant réglé. Je vais aussi pouvoir prendre un café bien mérité avec un collègue. »

Il n’y a plus qu’à répéter pour installer cette nouvelle routine, et en faire une habitude qui deviendra un comportement automatique, source de bien-être et de performance au travail.

 

Le sujet de cet article vous intéresse ? Suivez toute l'actualité bien-être et QVT en vous inscrivant à notre newsletter Vie de bureau !

Je m'abonne !

A propos de l'auteur

Cathia de VitalSmarts France

Directrice Associée

Co-autrice des livres 'Conversations Cruciales savoir et oser dire les choses' et 'Crucial Accountability savoir et oser engager et responsabiliser'

Tous les articles