stress-numereique-salarie-header.jpg
  • Management et bien-être
  • 07/05/2019

Stress numérique du salarié : comment l’éviter ?

L’omniprésence de l’environnement numérique au travail impacte fortement le bien-être des salariés. En France, ce sont plus d’un tiers des travailleurs qui sont aujourd’hui confrontés au stress numérique. Une surexposition qui a un impact direct sur le bien-être de chacun, mais aussi sur la performance collective. Alors, comment peut-on limiter et prévenir les risques liés au numérique ? 

Diversifier ses activités pour s’aérer l’esprit

Les possibilités de se divertir sont nombreuses, et ne passent pas forcément par un canal digital. Poser son téléphone le temps de la pause de midi pour aller faire une balade, ou trouver quelques collègues pour faire une sortie sportive. Les possibilités sont nombreuses : un petit jogging, une salle de sport à proximité des bureaux, un city stade pour marquer quelques paniers…

Pour ceux dont le sport n’est pas leur tasse de thé, rien n’empêche de faire une activité manuelle ou culturelle. Pourquoi ne pas prendre le temps de cuisiner ? Et quoi de mieux qu’un bon livre pour s'évader ! Pour les moins motivés, une pause parfaite au travail reste aussi une option non négligeable…

Gérer son accès aux réseaux sociaux

Il faut libérer son cerveau du numérique dans les premiers moments de la journée ! C’est à ce moment que l’on s’organise sur les choses à faire, les projets et tâches à prioriser. Il est donc conseillé de limiter le flux d’informations (souvent inutiles) qu’apportent les réseaux sociaux de bon matin. En consommant moins, on profite plus !

Pendant les vacances, il ne faut pas hésiter à se déconnecter complètement, notamment des données professionnelles. Pour ne pas être tenté de vérifier ses mails sur la plage, il suffit de programmer un message d’absence, et de bien prévenir vos collègues des dossiers en cours. Vous partirez ainsi la tête plus légère, et vous aurez bien assez de temps à votre retour pour lire les 385 mails en attente.

Besoin de faire une pause ?

Notre e-book « Déconnectez-vous ! » est fait pour vous !

Limiter les sollicitations numériques

On multiplie les outils pour communiquer et échanger, et du même coup, on multiplie le nombre de sollicitations pendant la journée. Les rappels et les notifications s'enchaînent, les messages groupés s’accumulent et le téléphone vibre toutes les cinq minutes dans la poche. La plupart du temps, cela ne présente aucun intérêt, au contraire : la perte de temps et la déconcentration sont le premiers résultats.

Pourtant, ce n’est pas une fatalité ! Car les notifications sont paramétrables. On peut filtrer les types de contenus qui sont notifiés sur la plupart des applications mobiles. En fonction des usages de chacun, on peut ainsi ajuster pour correspondre à de vraies attentes (goodbye les notifications Candy Crush). On peut aussi réguler le rythme d’envoi des newsletters par exemple : pourquoi en recevoir tous les jours si on ne les lit qu’une fois par semaine ?

Pour aller plus loin

> Dix astuces pour gérer ses mails

Choisir les bons outils

Etre ultra-connecté nous déconnecte : c’est le constat de plusieurs chercheurs en Sciences du numérique. A force d’avoir la tête dans son smartphone, et d’être constamment sollicité, l'être humain se déconnecte de la réalité sur le plan affectif. In fine, il est moins connecté à ce qu’il fait, ce qui a un vrai impact sur la capacité à être présent.

Au sein de l’entreprise, le trop numérique peut être un frein au bien-être et à la performance s’il est mal abordé. Le salarié doit faire attention à son usage pour ne pas que le stress prenne le dessus. L’employeur de son côté, doit proposer des outils numériques performants qui feront gagner du temps au salarié sans les subir au quotidien.