manager-maman.png
  • Management et bien-être
  • 16/04/2021

Maman et manager : la clé d’un management épanouissant ?

Voilà maintenant plusieurs années que vous êtes une membre active et dynamique de votre équipe, et on vous propose d’en devenir manager : félicitations ! 

Pourtant, au lieu de profiter pleinement de votre évolution professionnelle largement méritée, un sentiment de doute et de culpabilité vient gâcher votre enthousiasme... en effet, vous êtes maman de deux petits bouts, et vous réalisez les responsabilités que vont représenter votre nouvelle fonction... 

Comment être à la hauteur sur les deux plans, et ne pas délaisser l’un ou l’autre ? Comment profiter pleinement de votre évolution professionnelle, et accompagner vos collaborateurs dans leur quotidien, tout en étant disponible pour vos enfants ? 

Afin de répondre à toutes ces questions que beaucoup de mamans manager se posent lors de leur prise de poste, nous partons à la rencontre de Camille, 35 ans, manager depuis trois ans et maman de 2 enfants de 7 et 4 ans, qui nous confie sa vision et ses astuces pour gérer sa double vie d’une main de maître, et éviter stress, saturation et charge mentale

 

Comment gères-tu cet exercice d'équilibriste ?

Le terme d’équilibriste est bien choisi ! Mais à force de marcher sur le fil, on se nourrit de l’adrénaline de chaque traversée et la victoire n’en est que plus gratifiante ! 

La prise de poste est très stressante car on a l’impression d’être le centre d’attention de nos deux mondes : le pro et le perso. Tout le monde attend vos réponses, et est déçu de vous si vous n’êtes pas à la hauteur... on a le sentiment de devoir être au top du top tout le temps, et sur tous les domaines. Beaucoup de manager se sentent particulièrement seul(e)s au début. 

Il faut arriver à casser cette solitude, à prendre confiance en soi et à créer un climat de confiance, et surtout du plaisir de tous les côtés. Votre véritable rôle, que ce soit en tant que maman ou manager, c’est d’aider tout le monde à grandir et à s’épanouir. Plus vous prendrez du plaisir dans ce que vous faites au boulot, plus cela se ressentira sur votre entourage. 

La double vie de maman est manager peut être un cercle vertueux à bien des égards : on se sert des enseignements de l’une de nos deux vies sur l’autre, et inversement

 

Quelles sont les plus belles victoires rencontrées ? Ou à l'inverse, les principales difficultés ?

Chacun voit le bonheur où il le souhaite : certains adorent leur boulot et se sentent hyper épanouis dans leur activité. Pour d’autre, le travail leur permet d’avoir la vie personnelle dont ils rêvent. Quoi qu’il en soit, ce qu’on cherche tous, c’est être heureux. En tant que maman ou manager, on peut aider les autres à trouver la voix de leur bonheur, c’est génial ! 

Côté perso, je suis très contente de pouvoir léguer à mes enfants le goût du travail. On entend beaucoup de jeunes générations qui se sentent perdues concernant leur avenir professionnel... quel dommage ! Savent-ils seulement qu’un job peut être une source d’épanouissement ? Et que le “sens” qu’ils recherchent, c’est à eux de le créer ? S’il y a quelque chose que j’ai envie de transmettre en tant que maman ET manager, c’est bien cela. 

Concernant les difficultés, il y a bien sûr la fatigue et la disponibilité qui doit toujours être adaptée. Il faut aussi savoir se préserver et trouver le juste équilibre pour que la vie pro n’empiète pas trop sur la vie perso. Parfois, les collaborateurs ont besoin d'échanger en dehors des horaires de travail, et il faut savoir être disponible. Une seule solution : se fixer ses propres limites. Reprendre l’ordinateur le soir ? Oui mais jusqu’à une certaine heure. Répondre au téléphone en dehors des heures de travail ? Oui mais pas pendant l'heure des repas et du coucher des enfants... 

L’avantage avec les enfants, c’est qu’ils nous rappellent toujours à l’ordre quand on dépasse la limite wink

 

As-tu des astuces concrètes ou des petits tips pour concilier tes deux emplois du temps ?

Oui, car être parent, c’est avant tout être organisé (a-t-on du coup une longueur d’avance par rapport aux managers qui débutent et qui n’ont pas d’enfants ? Peut-être.). L’organisation est notre béaba, et c’est indispensable pour faire fonctionner une équipe. On s’appuie donc sur ce qu’on sait faire en tant que parent pour amener un cadre à notre fonctionnement. 

L’agenda digital (calendrier Outlook ou autre système similaire) est aussi un outil indispensable : je mets mes rendez-vous persos que je partage avec mon conjoint afin que l’on puisse tous les deux suivre le planning familial, et cela me décharge mentalement : si c’est noté, je n’ai plus à y penser.  
Mes rendez-vous persos sont dans mon agenda au même titre que mes pro : sur ces horaires-là, mes collaborateurs savent donc que je ne suis pas dispo. 

Le soir je mets également un réveil sur mon téléphone au moment de partir. Au moins, la limite est fixée pour tout le monde : pour moi, afin de ne pas trainer et m’éterniser, et pour mes collaborateurs qui savent que ce n’est pas le meilleur moment pour me solliciter sur une question importante. 

Connaissez-vous la matrice d'Eisenhower ? Cet outil consiste à partager ses tâches en 4 : urgent, non urgent, important, non important. Ainsi, vous y voyez plus clair ! cool

Nouveau call-to-action

 

Y a-t-il des enseignements que tu appris sur ta vie pro et qui te servent dans le perso, et inversement ? 

Concilier les deux vies, c’est jouer continuellement aux vases communicants. Le fait d’être moi-même maman me permet de mieux accompagner mes collaborateurs. Ça m’a notamment permis de créer un esprit d’équipe fort : on est tous une seule et même team, on se soutient, il peut y avoir des tensions mais je fais en sorte que les situations ne durent pas.  

Ma fonction m’a également beaucoup appris sur moi-même : quand on rencontre des difficultés, on se remet automatiquement en question et on cherche ce qu’il aurait fallu faire autrement, ou dire autrement. J’ai aussi eu la chance d’avoir des formations de coaching en développement personnel qui m’ont beaucoup servi sur le plan pro mais aussi perso : on apprend à prendre du recul, à relativiser une situation pour mieux la gérer, et à exprimer ses besoins et attente avec bienveillance. A chacune de ces formations mon rapport avec mes enfants a changé, et cela m'a amené à leur apprendre à voir les choses autrement et à appréhender différentes situations avec plus de hauteur. 

 

Être maman et manager, aux premiers abords, c’est le casse-tête infernal de l’organisation. Beaucoup de mamans n’acceptent d’ailleurs pas ce rôle, de peur de ne pas arriver à gérer tout de front sans se sentir submergé de part et d'autre. La crainte : ne pas être à la hauteur à cause d’une question d’organisation et non pas de compétences. Pourtant, en sortant de cette crainte et en changeant d’état d’esprit, en cherchant non pas à diriger, mais à amener tout un chacun à évoluer et à grandir en trouvant son chemin, alors la mission prend une tout autre dimension.

 

Pour vous aider à garantir le bien-être et la motivation de vos collaborateurs, découvrez notre guide pratique pour (re)motiver vos équipes !

Nous le savons, un salarié heureux est un salarié motivé et performant !

Je télécharge le guide

A propos de l'auteur

Alice

Vie au travail

QVT, communication interne, marque employeur : je vous partage mes idées et conseils sur la vie quotidienne des collaborateurs au sein de l'entreprise.

Tous les articles