Ressources rh

 
developpement-savoir-faire.png
  • Management et bien-être
  • 13/08/2021

4 idées pour développer les savoir-faire de vos équipes

Saviez-vous que la durée d’un savoir-faire (appelé aussi compétence technique) est aujourd’hui de 12 à 18 mois contre 30 ans en 1987 ? Si certains secteurs d’activités et métiers sont plus rapidement touchés que d’autres par l’obsolescence des compétences techniques, il n’en reste pas moins que nous sommes tous concernés par ce phénomène.

Dès lors, le développement des savoir-faire doit être l’une de vos priorités pour maintenir à flot l’entreprise et l’employabilité de vos collaborateurs. À ce sujet, souvenez-vous qu’au regard du Code du travail, l’employeur a l’obligation d’adapter les salariés à leur poste de travail (article L6321-1 du Code du travail).

Ceci étant dit, comment développer les savoir-faire de vos équipes ? Dans cet article, nous avons choisi de vous présenter 4 idées à mettre en pratique dès maintenant !

 

#1 - Le plan de formation

Vous avez à cœur de mettre en place une stratégie de formation solide, durable et efficace pour développer les savoir-faire de vos équipes ? Alors le plan de formation est la solution qu’il vous faut !

Ce dispositif permet aux salariés de s’adapter à l’évolution de leur poste et de développer de nouvelles compétences. Voyons ça de plus près.

La formation pour permettre de s’adapter à l’évolution de son poste

Les techniques de développement web ont évolué et Martine va prochainement devoir s’adapter à ce changement ? De nouveaux logiciels dans le secteur de l’assurance ont vu le jour et vous envisagez d’équiper votre service de la dernière technologie de pointe ?

Dans ces cas, vos collaborateurs devront développer de nouvelles compétences pour continuer à exercer leurs fonctions et/ou répondre à une évolution de leur emploi.

La formation pour développer de nouvelles compétences

Vous avez déterminé vos besoins futurs en savoir-faire ? Parfait ! Vous pouvez les anticiper dans votre plan de formation et identifier les formations utiles à proposer à vos équipes.

Exemple : pour garder et attirer une clientèle soucieuse de la protection des données, une entreprise de prestation de logiciels informatiques a besoin que son équipe maîtrise les bases de la réglementation RGPD. Le plan de formation permet d’attribuer un budget pour former les collaborateurs à ce sujet.

Aussi, vous pourriez co-construire le plan de formation avec vos collaborateurs. C’est d’ailleurs un bon moyen pour les responsabiliser et les rendre acteurs de leur évolution et leur montée en compétences wink

 

#2 - Instaurer une culture de l’apprentissage continu

Plus l’on apprend, plus c’est simple de se mettre dans la posture de l’apprenant. Alors, pourquoi ne pas embarquer vos salariés dès maintenant ?

Mettre en place une culture de l’apprentissage continu, c’est informer, sensibiliser et proposer à vos équipes d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences régulièrement au travers de moocs, d’ateliers de formation ou encore de certifications.

Toutefois, pour que l’apprentissage continu fasse partie intégrante de votre culture d’entreprise, vous devez montrer l’exemple. Accordez-vous du temps pour développer vos savoir-faire. Incarnez (Rh, manager, dirigeant) cette culture de l’apprentissage continu en diffusant auprès des équipes un message fort : le développement des savoir-faire n’est pas une perte de temps, mais plutôt un investissement sur leur avenir et leur employabilité !

 

#3 - Pratiquer le mentoring

Et si vous capitalisiez vos ressources internes en pratiquant le mentoring ? Au sein de vos équipes se cachent peut-être des collaborateurs qui seraient ravis de pouvoir transmettre leurs compétences à leurs collègues !

Cette technique est particulièrement intéressante lorsque vous recrutez un salarié débutant. Les plus expérimentés peuvent jouer les mentors en l’aidant à développer les savoir-faire requis. Et ça marche dans l’autre sens ! Par exemple, si votre nouvelle recrue est un expert en tableaux croisés dynamiques, il pourra former ceux qui ne maîtrisent pas cette fonction, et ainsi améliorer l’efficacité du service et la fiabilité de certaines tâches de travail.

Avec le mentoring, vous pratiquez l’apprentissage « circulaire ». Ainsi, les membres de votre équipe s’entraident pour développer leurs compétences. Cette façon d’acquérir des savoir-faire a en plus le mérite de renforcer les liens au sein des équipes, de sortir du train-train habituel tout en développant une nouvelle compétence : la pédagogie !

 

#4 - Challenger les équipes

Pour que les idées précédentes soient véritablement efficaces, suscitez l’envie chez vos collaborateurs de développer de nouvelles compétences. Des salariés qui ont un cap à suivre, une direction à atteindre seront plus enclins à sortir de leur zone de confort et à développer de nouveaux savoir-faire.

Motivez-les, challengez-les en fixant des objectifs clairs, précis et qui ont du sens pour eux et votre service. Cependant, nous préférons être transparents : cette technique nécessite un prérequis, être un manager capable de fédérer une équipe. En effet, c’est une soft skill précieuse pour insuffler le mouvement.

Et au-delà du fait que les soft skills soient transférables quel que soit le contexte, toute la valeur ajoutée des soft skills est qu’elles font la différence entre un bon collaborateur et un excellent collaborateur ! En effet, les savoir-faire sont le « quoi faire » et les savoir-être « le comment faire ». Les compétences techniques de vos collaborateurs seront inutiles s’ils ne savent pas bien les appliquer. 

 

Finalement, développer des savoir-faire ne se ferait-il pas en commençant par développer des soft skills ? Si tout comme nous, vous pensez que la réponse à cette question est « oui », alors notre guide sur les soft skills devrait vous intéresser !

guide soft skills

A propos de l'auteur

La rédaction

Team Eurécia

Contributeurs timides, les billets signés de la rédaction sont tous écrits avec passion !

Tous les articles