entretien-annuel-gpec.png
  • Actu RH
  • 02/11/2020

En quoi l'entretien annuel participe à l’élaboration de la GPEC ?

La GPEC, ça vous parle ? Derrière cet acronyme – on prononce “gépèk” dans le milieu wink - se cache la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, une méthode qui permet d’adapter les emplois et les compétences en fonction de la stratégie de l’entreprise et de son environnement.

Elle se compose de multiples outils comme l’organigramme, les fiches de poste, le référentiel des compétences, le plan de formation... ou encore l’entretien annuel.

Et oui, même l’entretien annuel ! Découvrons ensemble comment ce dernier participe à l’élaboration de la GPEC !

 

1. Retour sur les fondamentaux de l’entretien annuel

L’entretien annuel est un outil qui permet de faire le bilan d’une année et de définir les objectifs de l’année à venir. C’est un moment de partage et de bienveillance entre le manager et son subordonné.

Temps fort dans la vie professionnelle d’un salarié, l’entretien annuel doit être préparé en amont par le manager et le collaborateur. Pour faciliter son déroulement, le service RH de l’entreprise peut mettre à disposition une trame pour donner un cadre et un fil conducteur à l’entretien :

  • Analyse du bien-être du collaborateur
  • Bilan de l’année écoulée
  • Bilan des compétences attendues
  • Perspectives pour l’année à venir
  • Formations (bilan & besoins)
  • Conditions d’activité et de charge de travail
  • Commentaires

Téléchargez gratuitement notre modèle d'entretien annuel et intégrez-le pour vos prochains entretiens !

Téléchargez le modèle

 

2. L’entretien annuel intégré à la GPEC

En faisant le bilan de l’année écoulée, l’entretien annuel devient un levier incontournable pour la gestion des compétences. Le manager évalue les compétences de l’ensemble des membres de son équipe en fonction des fiches de poste de chacun.

En se basant sur le résultat de cet entretien, le service RH peut ainsi cartographier les compétences internes et identifier les nouveaux besoins.

Aussi, l’entretien annuel permet de faire le suivi des formations qu’ont suivi les collaborateurs : intitulé, durée, objectifs, compétences acquises... Cet outil officialise les nouveaux besoins de formation de chacun. C’est lors de ce point managérial que le salarié ou le manager va pouvoir suggérer une formation afin d’acquérir de nouvelles compétences

Cet entretien permet donc de faire le bilan des formations de l’année passée et de concevoir le plan de formation de l’année suivante. Il donne à l’équipe RH une vision 360° sur les formations et les compétences des collaborateurs de l’entreprise.

Bref, l’entretien annuel est un outil indispensable à toute GPEC efficace !

 

3. Digitaliser pour mieux piloter

Au vu son importance stratégique, l’entretien annuel ne doit pas être laissé pour compte. Alors, comment améliorer la gestion des entretiens pour les rendre encore plus efficients ? Une seule réponse : la digitalisation !

Un logiciel de gestion RH va vous permettre de simplifier l’organisation et le suivi de vos entretiens annuels. En tant que RH vous allez pouvoir piloter les campagnes d’une main de maître ! Vous allez aussi disposer de l’ensemble des données nécessaires pour établir une GPEC performante.

Gain de temps, structuration, amélioration du suivi... Ne ratez pas le coche de la digitalisation et sautez le pas pour faire de votre campagne d’entretiens un outil capital et performant pour l’élaboration de votre Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences !

 

À l'heure où les entreprises doivent sans cesse innover, accompagner les collaborateurs dans leur montée en compétence est primordial ! Téléchargez notre guide GPEC et découvrez comment la digitalisation vous accompagne dans la gestion des compétences.

Je télécharge le guide

À propos de l'auteur
 

Marion

Blogueuse RH

Curieuse depuis ma plus tendre enfance, j'aime partager autour
du management, du bien-être au travail et de l'actu RH !

Tous ses articles