Zoom sur l’entretien de recadrage

5 mins

Zoom sur l’entretien de recadrage

Posté le - mis à jour le

Un collaborateur a un comportement inapproprié, a commis une erreur et vous souhaitez mettre les points sur les « i » pour que cela ne se reproduise pas ? Dans ce cas, l’entretien de recadrage est une bonne solution. 

Souvent confondu avec l’entretien disciplinaire, l’entretien de recadrage n’a en réalité pas le même objectif. En cela, la marche à suivre pour le mener efficacement est particulière. Faisons le point. 

 

Entretien de recadrage : qu’est-ce que c’est ?

L’entretien de recadrage intervient à la suite d’une faute commise par le salarié (erreurs) ou d’un comportement contraire au règlement intérieur (retards répétés, communication agressive). Mené par le manager, son objectif est de remettre les choses au clair et de rappeler les règles de vie applicables au sein de l’entreprise et les compétences attendues sur le poste afin que la situation ne se répète pas.

Dès lors, l’entretien de recadrage ne doit pas être organisé à tout va. Avant de prendre une décision, le manager doit évaluer si la situation et le comportement reprochés au salarié ont eu des répercussions sur le reste de l’équipe et le bon fonctionnement de l’entreprise. Si c’est le cas, l’entretien de recadrage est alors utile.

 

Entretien de recadrage : quelles différences avec l’entretien disciplinaire ?

L’entretien de recadrage se distingue de l’entretien disciplinaire dans le fond et la forme.

Dans le fond

Dans un entretien disciplinaire, l’état d’esprit du manager est différent. L’objectif est de présenter au collaborateur la gravité des faits qui lui sont reprochés et lui expliquer dans quelle mesure ceux-ci requièrent une sanction disciplinaire. Ainsi, le manager adopte une posture ferme.

Dans l’entretien de recadrage, le manager mesure ses propos et son attitude. L’idée étant de relater les faits, d’entendre ce qu’a à dire le salarié pour trouver ensemble une solution afin de régler le problème. Dès lors, l’entretien de recadrage ressemble plus à une discussion constructive qu’à un serment.

Dans la forme

L’entretien disciplinaire a pour but de sanctionner le comportement fautif du collaborateur par un avertissement, une mise à pied, voire un licenciement. Se faisant, cet entretien doit suivre une procédure particulière régie par la loi avec :

  • une convocation officielle préalable à l’entretien disciplinaire
  • un entretien disciplinaire
  • une sanction prononcée par lettre remise en mains propres ou envoyée en recommandé. 

À l’inverse, l’entretien de recadrage n’est soumis à aucune procédure particulière. Si la logique veut que le manager reçoive le collaborateur dans les jours où la faute a été portée à sa connaissance, il ne doit pas envoyer de convocation officielle à l’entretien et encore moins prononcer une sanction sans quoi l’entretien de recadrage pourrait être requalifié en entretien disciplinaire !

 

Entretien de recadrage : comment bien le mener ?

Pour que votre entretien de recadrage soit efficace, quelques bonnes pratiques doivent être respectées.

Préparer l’entretien de recadrage

Improviser lors de l’entretien ? Surtout pas ! Ce n’est pas parce qu’aucune sanction ne sera prise que vous devez arriver les mains dans les poches le jour de l’entretien. Le but est justement d’éviter qu’une sanction soit prononcée à l’avenir et que le collaborateur prenne la responsabilité de ses erreurs.

Pour cela, commencez par récolter de la matière pour appuyer vos propos : règlement intérieur, fiche de poste, contrat de travail, horaires, témoignages... Puis, réfléchissez en amont à ce que vous allez dire lors de l’entretien. Concrètement, comment allez-vous aborder le sujet ? Quelles questions allez-vous poser ? Quel message souhaitez-vous faire passer ? Quelle solution proposer ?

Enfin, choisissez un moment propice au calme pour réaliser cet entretien. 

Bien accueillir le salarié

La façon dont vous allez accueillir votre collaborateur lors de l’entretien est déterminante. Si vous êtes tendu, froid, fermé, voire agressif, le salarié risque de se braquer. L’échange sera alors peu constructif et aucune bonne solution ne sera trouvée. Tout ce que vous gagnerez c’est que la situation problématique se réitère avec les conséquences que cela implique pour le bon fonctionnement du service.

Pour ne pas en arriver là, soyez donc avenant, souriant et à l’écoute tout en expliquant la raison de cet entretien. Gardez à l’esprit que la bienveillance et l’amabilité ne s’opposent pas à la fermeté. Bien au contraire, c’est lorsque vous vous montrez ouvert d’esprit et bienveillant que vous engagerez un dialogue efficace.

Présenter les faits

Lorsque vient le moment de présenter les faits reprochés, ne vous en écartez pas. Soyez factuel, calme et veillez à ne pas vous emporter. Appuyez vos propos en mettant en avant les conséquences que le comportement fautif ou l’erreur commise a eues sur le reste de l’équipe et de l’entreprise pour que le collaborateur prenne conscience de la mesure de ses actes.

Ouvrir le dialogue et trouver une solution

Une fois que vous avez énoncé les faits reprochés, laissez la parole à votre interlocuteur. L’idée étant d’être certain qu’il a conscience de ses fautes et de comprendre ce qui l’a conduit à adopter un tel comportement ou à commettre une faute. Est-il surmené ? Mal organisé ? A-t-il des lacunes sur un sujet ?

C’est votre échange qui permettra ensuite de réfléchir ensemble à une solution pour régler le problème. Formation, aménagement des horaires, entretiens réguliers, coaching… Si une solution est certes envisagée, vous n’êtes pas toujours en mesure de vous engager auprès de votre collaborateur. Il se peut que vous ayez besoin de réfléchir pour évaluer, par exemple, la faisabilité d’une réorganisation des horaires ou d’obtenir l’aval de la direction pour proposer une formation. Soyez donc honnête envers votre interlocuteur et engagez-vous à revenir vers lui dans un délai raisonnable avec une réponse et éventuellement une autre solution.

 

Pour conclure, lorsqu’il est réalisé suffisamment tôt et qu’il est bien mené, l’entretien de recadrage a un effet préventif. Il permet de remettre les choses au clair et de responsabiliser le salarié de sorte que la situation ne s’envenime pas à l’avenir !

 

Les entretiens sont des moments d'échanges précieux à ne pas négliger entre le manager et le managé. Climat de confiance, meilleures relations, atteinte des objectifs et performance... nombreux sont les bienfaits d'un feedback régulier. Malheureusement, par manque de structure, méthodes ou outils adaptés, beaucoup d’entreprises passent à côté des bénéfices que les entretiens peuvent leur offrir.

Pour tout savoir sur les différents types d'entretiens, leurs enjeux et objectifs, nous vous avons conçu un guide complet "Entretiens digitalisés : pour un management au plus près des équipes" :

J'accède au guide 

 

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

Recrutement agile

10 mins

Recrutement agile : meilleures stratégies et pratiques 2024

L'ère du recrutement agile est là, promettant des délais plus courts et une plus grande flexibilité. Cette méthode favorise une approche collaborative, décompose les tâches et met l'accent sur l'autonomisation des recruteurs.

Collaborateurs au travail

5 mins

Les étapes clés de la GEPP : de la planification à la mise en œuvre

La gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP), anciennement gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un plan permettant de gérer et d’adapter les emplois, les compétences et les recrutements aux ambitions…

femme syndrome canal carpien

7 mins

Santé et sécurité au travail : 13 points d'attention

Le 28 avril désigne la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. En cette occasion, nous vous proposons une liste de 13 points d'attention pour la santé et sécurité de vos collaborateurs à toujours avoir en tête !

nouvelle collaboratrice heureuse

7 mins

Talent nurturing : 10 exemples pour améliorer votre expérience candidat

Définition du talent nurturing, actions concrètes et conseils malins pour nouer une relation durable entre vos candidats et votre entreprise

employee value proposition

7 mins

Employee value proposition : ne passez pas à côté de ce concept RH innovant

Comment fidéliser ses collaborateurs pour trouver les meilleurs talents ? La recette miracle n’existe pas. Toutefois plusieurs méthodes ont été pensées pour s’approcher de ce résultat.

Reverse mentoring

8 mins

Comment utiliser le reverse mentoring dans votre organisation ?

Avez-vous déjà entendu parler du reverse mentoring ? Cette pratique innovante tout droit venue d’Amérique permet de faire échanger les différentes générations de salariés de l’entreprise.

Mad skills

4 mins

Mad skills : osez afficher vos différences

La moitié des offres d’emplois reçoivent plus de 20 réponses. Comment se différencier pour attirer l’attention des employeurs ? En affichant vos mad skills dans votre candidature !

alternante avec sa tutrice

6 mins

4 éléments à prendre en compte avant de recruter un alternant

L’alternance est une voie qui séduit de nombreuses PME. Quelles sont les règles à connaître avant de recruter un alternant ? On fait le point.