Ressources rh

 
bonne_annee.jpg
  • Actu RH
  • 31/12/2014

Le mot de l’année 2014 est un émoticône

Voilà de quoi alimenter vos sujets de conversation pour les quelques soirées à venir. Parents, vous allez faire fureur auprès de vos ados !

Pour la 15ème année consécutive, le Global Language Monitor vient d’éditer son « top » des mots anglais les plus utilisés en 2014. A la surprise générale, ce n’est pas un mot mais un « émoticône », plus précisément l’émoticône "cœur", qui arrive en tête. Explications.

Dites-le avec le coeur et rien d'autre

 

heart.jpg

En 2014, l'émoticône "coeur" est le mot de l'année. 

Si vous n'étiez pas encore convaincus que nous étions rentrés de plein fouet dans l'ère du digital, en voici la preuve !

Grâce à l’algorithme développé par cette entreprise texane, c’est bel et bien l’émoticône "cœur" qui arrive en tête des charts. Ce ne sont pas moins de 250 000 sources, incluant Twitter, qui ont été passées au crible pour élire le mot de l’année.

C’est la première fois de l’histoire de ce recensement un peu spécial qu’un symbole graphique se hisse en haut du podium. En 2013, il s’agissait du mot « 404 », signe avant-coureur de cette digitalisation grandissante. L’année précédente « Apocalypse » et « Armageddon » briguaient la première place. Une prémonition sans doute !

N’en déplaise aux professeurs de lettres et autres amoureux de la langue de Shakespeare, à en croire cette entreprise, nous sommes véritablement passés dans une autre ère. Les mots sont suppléés par des images pour exprimer un sentiment ou une émotion. Aujourd’hui, il suffit d’un cœur envoyé dans un texto pour dire à une personne ce que l’on ressent. « Alors pourquoi ne pas accepter cette nouvelle comme un signe de l’ingéniosité humaine qui nous pousse à devenir plus inventifs pour communiquer davantage entre nous ? », s’interroge un journaliste du Sidney Morning Herald.

« La langue anglaise est en train de subir une transformation sans précédent au regard de ses 1400 ans d’histoire - son système d'écriture, l'Alphabet, s’enrichit de caractères à un rythme étonnant " explique Paul JJ Payack, président du Global Language Monitor.

Et en France ? 

Point d'image à l'honneur dans notre Hexagone, on restera plus terre à terre, ou presque.

Chaque année la « styliste du langage », Jeanne Bordeau, inventorie les mots qui ont marqué l’année. Au gré de ses lectures, elle découpe et colle des mots extraits des journaux papiers qu’elle expose ensuite dès le mois de janvier, telle une œuvre d’art.

Dans son panier cette année, on retrouvera immanquablement le « selfie », cet autoportrait pris avec son smartphone et à bout de bras. Autre mot marquant, celui de « french bashing » ou l’art du dénigrement systématique de tout ce qui représente l’Etat français.  "Croissance", "transition" ou encore "Bygmalion" auront, eux aussi, marqué cette année à coup de grands renforts médiatiques.

Dans la catégorie « numérique »,  les mots « cloud », « hyperconnecté » et « digital » font la course en tête. Etonnant, non ? 

Alors en attendant l'édition 2015, mettez-vous en mode 2014, dites « Bonne année » avec un joli selfie complété d’un émoticone "cœur" et le tour sera joué !

img_6805.png

Traduction : bonne année 2015, tendrement

 

 

A l'année prochaine !

Source photo : Fotolia