L’importance du multiculturalisme en entreprise

3 mins

L’importance du multiculturalisme en entreprise

Posté le 08/05/2019 - mis à jour le 09/12/2022

Internationalisation, expatriation, délocalisation, échanges internationaux, … Que ce soit à l’échelle d’une personne, d’une équipe ou d’une entreprise, les talents et les carrières enjambent les frontières avec de plus en plus de facilité.

Résultat, la composition des équipes évolue et s'enrichit avec des profils issus de régions, de pays ou de continents différents. Pour l’instant, nous sommes encore tous de la même planète. wink

Conseils pour relever ce défi managérial 

Ces équipes interculturelles représentent une richesse inestimable pour les entreprises mais également un défi managérial. Piloter une équipe n’est pas toujours évident ; encore moins lorsqu’il s’agit d’une équipe rassemblant différentes cultures et potentiellement différentes conceptions du travail.

Inutile d’essayer de décalquer ses propres méthodes de travail au sein d’un groupe ne partageant pas les mêmes référentiels. Le manager a tout intérêt à repenser et à ajuster son fonctionnement en tenant compte de trois facteurs :

  • Les facteurs sociétaux, c’est à dire la culture individuelle, liée aux origines, à la personnalité ou encore à la religion des individus composant l’équipe.
  • Les facteurs entrepreneuriaux. Il s’agit ici de la culture de l’entreprise, mais aussi celle de la profession et du secteur d’activité.
  • Les facteurs environnementaux, correspondant à la situation géographique de l’équipe.

 

Ne pas tenir compte de cette diversité culturelle finirait par générer des tensions et des incompréhensions, voire même d’exclure certains collaborateurs du reste du groupe. Un scénario peu enviable qui abimerait sérieusement la cohésion de l’équipe et donc sa performance.


La mission du manager est donc de fédérer son équipe autour d’une identité propre et suffisamment neutre, culturellement parlant, pour que chaque membre s’y retrouve et y adhère. Pour y parvenir, le manager devra réunir certains ingrédients indispensables :

 

  • L’ouverture d’esprit : ne pas être dans le jugement, ni dans les préjugés.
  • La neutralité : ne pas mettre en avant sa propre culture et encore moins l’imposer aux autres.
  • La cohésion : être conscient des différences au sein de son équipe sans pour autant les souligner. Attention aux formulations clivantes telles que :  “eux” / “nous” ou “ici” / “là-bas”.
  • La curiosité : s’intéresser aux coutumes et aux moeurs des cultures locales et/ou représentées dans l’équipe pour mieux les comprendre.
  • L’empathie : accorder de l’attention à ce que peuvent ressentir les membres de son équipe.
  • L’écoute : se rendre disponible pour son équipe et faire des points individuels réguliers pour recueillir le feedback de chaque membre.
  • L’intégration : soigner le onboarding des nouveaux dans l’équipe en les accompagnant, particulièrement les premiers jours.
  • La pédagogie : s’assurer que tout le monde comprend son rôle, ses missions et les objectifs de l’équipe.
  • La langue: communiquer, si possible, dans la même langue et traduire les documents importants.

 

Une richesse considérable pour les invididus, l'équipe et l'entreprise

Une fois l’unité de l’équipe assurée, la magie de la diversité peut opérer !

Comparée à une équipe homogène, une équipe multiculturelle montre de nombreuses forces issues des expériences et des compétences complémentaires des collaborateurs. Cette richesse permet d’aborder des thèmatiques sous différents angles, accordant à l’équipe une force de résolution de problèmes et de production d’idées plus puissante.

En plus de cet avantage concurrentiel considérable, la collaboration interculturelle permet à chacun de cultiver des qualités humaines indispensables au travail d’équipe, telles que l’empathie, la tolérance ou l’ouverture d’esprit.

 

Le multiculturalisme à Eurécia, on dit oui !

À Eurécia, nous avons la chance de compter parmi nous des collaborateurs et des collaboratrices de nombreuses nationalités : Brésil, Algérie, Syrie, Portugal, Irlande, Grande-Bretagne, Afghanistan ou encore Espagne sont représentés.

Nous avons une fois de plus joué aux petits reporters, en demandant à certains d'entre eux ce qu’ils pensent du multiculturalisme en entreprise :

carlos.png

Carlos - Brésil
“Le fait d'avoir des personnes issues de cultures différentes au sein d'une même équipe amène une certaine ouverture d'esprit et une vision du travail qui est bien souvent différente de la nôtre."

 

belinda.png

Belinda - Espagne
"Découvrir une culture différente et partager d’autres coutumes nous rend plus tolérants et nous apprend à respecter l’autre. Apprendre des autres est toujours positif.”

 

clodagh.png

Clodagh - Irlande
“L'échange des cultures et des langues de chacun renforce les relations humaines et sont souvent la source de beaucoup de rigolades. Ça nous rapproche !”

 

zohal.png

Zohal - Afghanistan
“C’est un avantage pour l’entreprise d’employer des personnes de différentes nationalités. Je pense que les étrangers peuvent apporter de nouvelles idées pour aider à développer un projet.”

 

victoria.png

Victoria - Grande-Bretagne
“Ça permet de découvrir d'autres cultures et d’autres façons de vivre, ce qui est très enrichissant. En terme de stratégie internationale, c'est d'autant plus important de s'entourer de personnes issues de la culture locale.”

 

sandrina.png

Sandrina - Portugal
“Je trouve bénéfique pour une entreprise d'avoir des collaborateurs issus de cultures différentes. Une équipe diversifiée est une équipe créative qui peut plus facilement s'adapter aux clients et à de nouveaux marchés.”

 

 

Retrouvez tous nos articles au sein de notre newsletter Vie de Bureau ! Abonnez-vous et choisissez la fréquence d'envoi qui vous convient !

Je m'abonne !

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

entretien-annuel

5 mins

4 étapes pour préparer les entretiens annuels d’une PME

Un petit guide en 4 étapes pour préparer efficacement les entretiens annuels d’évaluation au sein de votre entreprise.

Contrat avec une clause de non concurrence

9 mins

La clause de non concurrence dans un contrat de travail

Définition et principes de base La clause de non-concurrence est une stipulation du contrat de travail qui limite la liberté du salarié d'exercer une activité concurrente après la fin de son contrat.

https://www.eurecia.com/sites/default/files/styles/header/public/thumbnails/image/plan_developpement_competences_formation.png

9 mins

Plan de développement des compétences : définition, élaboration et obligations

Qu'est-ce qu'un plan de développement des compétences ? Quels enjeux ? Quelles sont les étapes clés pour le construire ? On vous dit tout dans cet article.

un homme avec un casque audio qui écrit

5 mins

7 clés pour mettre en place le digital learning au sein de votre PME

Vous envisagez de lancer une campagne de formation auprès de vos équipes ? Votre choix se tourne vers le digital learning, mais avant de vous jeter à l’eau vous avez besoin de comprendre par où commencer ?

établissement d'un plan de carrière

5 mins

Comment construire un plan de carrière ?

Comprendre le concept de plan de carrière Le plan de carrière est un outil stratégique, structuré autour d'objectifs professionnels et d'actions pour les atteindre.

entretien de recrutement

6 mins

Test de personnalité PAPI : comment l’utiliser en entretien de recrutement ?

Qu’est-ce que le test de personnalité PAPI ? Découvrez-en les avantages ici, et les clés pour bien l’intégrer à vos entretiens de recrutement

Second entretien d'embauche

5 mins

Guide du recruteur : comment réussir le deuxième entretien d'embauche ?

Vous avez mené un premier entretien d'embauche avec un candidat et vous êtes séduit par son profil. Vous voulez en savoir plus sur lui, mais vous vous demandez comment aborder ce second rendez-vous professionnel.

Formateur donnant une formation

6 mins

Le droit à la formation en entreprise : de quoi parle-t-on ?

Trouver un emploi est une étape incontournable de la vie professionnelle, mais ce n’est pas la seule. Une fois en poste, comment monter en compétence ? Comment s’adapter aux évolutions de son poste ? Grâce à la formation professionnelle !