Handicap & télétravail : ce qu'il faut savoir

3 mins

Handicap & télétravail : ce qu'il faut savoir

Posté le 25/01/2021 - mis à jour le 07/04/2023

2020 fut notamment l’année de télétravail. En effet, pendant le 1er confinement, 30% des salariés français ont basculé en télétravail (Odoxa), alors qu’en 2019 seulement 7.2% des français pratiquaient le télétravail occasionnellement (DARES).

En 2020, on a donc beaucoup parlé de la COVID-19, de la crise économique qui en a découlé, du télétravail, de la visio, de l’activité partielle, du PGE, des protocoles sanitaires, des quatorzaines et septaines… Mais qu’en est-il des Travailleurs Handicapés qui ont dû télétravailler, comme tout le monde ? 

En télétravail, les TH ressentent les mêmes bénéfices et inconvénients que les personnes valides. Mais on verra qu’ils sont confrontés à des obstacles supplémentaires et différents, tandis que certains bénéfices ou inconvénients sont accrus.

 

Existe-t-il des aides pour soutenir les entreprises dans la mise en place le télétravail pour leurs employés handicapés ?

Tout d’abord, l’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapés) a mis en place une aide exceptionnelle destinée aux employeurs, afin de financer un poste adapté à domicile. Elle concerne les salariés TH qui n’étaient pas en télétravail auparavant et y ont été contraint par la pandémie. Cette aide exceptionnelle peut permettre de financer un équipement informatique ou un siège de bureau par exemple. Elle peut s’élever à 1 000 €.

Pour en savoir plus et découvrir les modalités détaillées, rendez-vous sur le site de l’Agefiph.

 

Le télétravail est-il une contrainte ou bien une opportunité pour les Travailleurs Handicapés ?

Précisons en préambule que les associations et les TH eux-mêmes militaient déjà pour l’alternative du télétravail avant la crise sanitaire de 2020. En effet, présenté comme une solution d’accessibilité ou de maintien dans l’emploi, le télétravail permet notamment de limiter les contraintes liées aux déplacements, de réduire la fatigue ou encore d’être dans un environnement connu et adapté.

1. Le télétravail évite les déplacements : c’est un gain de temps et une simplification du quotidien qui réduit la fatigue dans plusieurs situations. Les personnes à mobilité réduite, les personnes aveugles ou malvoyantes ou encore les personnes ayant une grande fatigabilité du fait de leur handicap ont profité de ce bénéfice.  

2. Le télétravail peut accentuer l’isolement : selon l’Agefiph, 45% des TH en télétravail disent s’être « senti à l’écart ». Seulement 33% des télétravailleurs valides ont ce ressenti. En période habituelle, l’isolement est déjà une conséquence importante des handicaps : celui-ci est forcément renforcé quand les liens sociaux sont restreints légalement du fait d’une pandémie.

3. Le télétravail nécessite une grande agilité : or pour les personnes à spectre autistique ou fragiles psychiquement, une routine est très souvent l’une des bonnes stratégies de compensation. Dans ces cas-là, le télétravail a tout déréglé et souvent perturbé ces personnes, d’autant que la coupure physique avec son manager et son équipe accroit cette perte de repères.  

4. Le télétravail a induit le fort développement des visios et des réunions téléphoniques.

  • Ce fut un obstacle supplémentaire notamment pour les malentendants ou encore certains épileptiques.
  • En revanche ce fut un atout certains pour les malvoyants qui avaient finalement accès plus facilement et à davantage de contenus.

 

Le télétravail provoque des bénéfices et/ou des inconvénients selon la situation de handicap. L’urgence dans laquelle il a été mis en place n’a pas permis de l’adapter aux TH. Finalement et même si l’adaptation technique des postes est primordiale, « c’est surtout le management qui doit être ré-inventé », comme l’affirme Sophie Crabette. Idéalement et hors pandémie, il devrait donc bien sûr être choisi et ne pas excédé 50% du temps de travail pour éviter l’isolement, plus violent pour les TH.

 

Vous êtes en quête de bonnes pratiques pour réussir la mise en place du télétravail dans votre équipe ? Téléchargez le guide ultime du télétravail pour les managers !

Je télécharge le guide

Cet article a été rédigé par Amandine Pillot

Dirigeante d'Atout-caP et Consultante Politique Handicap

Sur le même thème :  

Collaborateurs au travail

5 mins

Les étapes clés de la GEPP : de la planification à la mise en œuvre

La gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP), anciennement gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un plan permettant de gérer et d’adapter les emplois, les compétences et les recrutements aux ambitions…

femme syndrome canal carpien

7 mins

Santé et sécurité au travail : 13 points d'attention

Le 28 avril désigne la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. En cette occasion, nous vous proposons une liste de 13 points d'attention pour la santé et sécurité de vos collaborateurs à toujours avoir en tête !

nouvelle collaboratrice heureuse

7 mins

Talent nurturing : 10 exemples pour améliorer votre expérience candidat

Définition du talent nurturing, actions concrètes et conseils malins pour nouer une relation durable entre vos candidats et votre entreprise

employee value proposition

7 mins

Employee value proposition : ne passez pas à côté de ce concept RH innovant

Comment fidéliser ses collaborateurs pour trouver les meilleurs talents ? La recette miracle n’existe pas. Toutefois plusieurs méthodes ont été pensées pour s’approcher de ce résultat.

Reverse mentoring

8 mins

Comment utiliser le reverse mentoring dans votre organisation ?

Avez-vous déjà entendu parler du reverse mentoring ? Cette pratique innovante tout droit venue d’Amérique permet de faire échanger les différentes générations de salariés de l’entreprise.

Mad skills

4 mins

Mad skills : osez afficher vos différences

La moitié des offres d’emplois reçoivent plus de 20 réponses. Comment se différencier pour attirer l’attention des employeurs ? En affichant vos mad skills dans votre candidature !

alternante avec sa tutrice

6 mins

4 éléments à prendre en compte avant de recruter un alternant

L’alternance est une voie qui séduit de nombreuses PME. Quelles sont les règles à connaître avant de recruter un alternant ? On fait le point.

une collaboratrice handicapé avec un de ses collègues

3 mins

Aménagement de poste et handicap : conseils et aides disponibles

L’une des missions du Référent Handicap et/ou du service Ressources Humaines est l’intégration des nouveaux collaborateurs Travailleurs Handicapés et le maintien dans l’emploi des collaborateurs devenus TH. L’aménagement des postes de travail des TH…