5 idées pour développer les savoir-être de vos équipes

4 mins

5 idées pour développer les savoir-être de vos équipes

Posté le - mis à jour le

Les savoir-être appelés aussi soft skills sont de plus en plus prisés par les entreprises. Créativité, sens de la communication, capacité d’apprendre à apprendre, leadership, organisation, travail en équipe…  Vous recherchez des compétences comportementales, et c’est compréhensible. En effet, le monde du travail et les métiers évoluent de plus en plus vite et vous devez vous y adapter. Aussi, le rapport au travail est passé d’un rapport de subordination à une véritable quête de sens où les salariés recherchent avant tout de la collaboration et de l'épanouissement.

Pour attirer les talents, les garder, performer et vous démarquer de la concurrence, vous devez donc développer les savoir-être de vos équipes.

Mais comment ? Si développer des savoir-faire (compétences techniques) semble plus évident, ce n’est pas le cas des savoir-être puisqu’on touche aux comportements humains.

enlightened Zoom sur 5 idées à mettre en place !

 

#1 - Définir le contexte

Ce qui rend les choses complexes est que l’on peut donner de multiples sens à un savoir-être. Prenons le cas de la créativité. Qu’est-ce que veut dire développer la créativité de vos équipes ? En fonction du secteur d’activité, du métier et des objectifs de l’entreprise, la réponse sera différente.

Imaginons qu’une entreprise de l’ingénierie pédagogique souhaite développer la créativité de son équipe de conception de programmes de formation. Par créativité, l’entreprise attend concrètement des salariés qu’ils créent des interfaces plus ergonomiques.

Une autre entreprise du même secteur attendra de ses collaborateurs qu’ils soient plus créatifs en proposant de nouvelles idées de formation.

Avec cet exemple, vous percevez toute l’importance de contextualiser les savoir-être à développer. C’est utile non seulement pour vous, mais aussi pour vos équipes. En effet, en étant clair sur la manière dont vous voulez que les soft skills soient développées, les salariés savent concrètement quel comportement adopter et cela facilite leur apprentissage

 

#2 - Mettre en place une culture du feedback

Qui n’a jamais prononcé ce genre de phrase «si on ne me dit pas ce que je dois améliorer, je ne peux pas le deviner ! ». Et c’est bien vrai. Pour que vos équipes développent leurs savoir-être, les managers doivent donner régulièrement des feedbacks sur leurs comportements.

Imaginons que vous trouvez Martin désordonné. Il perd beaucoup de temps à chercher des papiers, à se demander où il a bien pu ranger un dossier. Au quotidien, ça impacte son efficacité et sa productivité. Si personne ne lui fait un retour sur sa manière de s’organiser ou ne lui donne des conseils pour s’améliorer, il ne risque pas de changer son comportement.

Donner des feedbacks constructifs permet de responsabiliser les salariés et de les aider à grandir et à progresser. Aussi, pensez à faire des retours positifs ! La reconnaissance est un excellent moyen pour booster la confiance de vos équipes ainsi que leur bien-être.

 

#3 - Pratiquer, expérimenter, corriger !

L’un des meilleurs moyens pour acquérir et développer des compétences est la pratique. On apprend toujours mieux lorsqu’on se jette dans le bain ! Commencez par des petites actions sans risque et peu difficiles pour ne pas démotiver vos salariés et les braquer.

Par exemple, Jean est un collaborateur discret qui n’exprime jamais ses émotions. Il communique seulement pour répondre aux demandes et questions de son manager, et pour  transmettre des informations.  Son manager pourrait l’inciter à exprimer ses émotions en lui demandant son avis lors d’un échange d’équipe. Lorsqu’il est mécontent, Jean essaierait d’exprimer ses émotions et les raisons de son mécontentement. Avec la pratique, Jean améliorera la façon dont il s’exprime, et avec le temps il sera plus à l’aise. Aussi, ses relations de travail seront de meilleure qualité !

 

#4 - Faire témoigner des intervenants externes

Pour développer les savoir-être de vos équipes, il faut déjà réussir à les convaincre. Certains de vos salariés n’y voient peut-être aucun intérêt et considèrent qu’il s’agit d’une perte de temps. D’autres ont peur et se sentent menacés, critiqués.

Si vous êtes face à des collaborateurs réfracteurs, pourquoi ne pas faire venir des intervenants externes pour qu’ils partagent leur retour d’expérience sur le développement de soft skills ? Sur un modèle de « conférences » d’une heure par exemple, ces derniers expliquent en quoi avoir développé l’empathie, l’intelligence émotionnelle ou encore le leadership a amélioré leur bien-être individuel et collectif !

 

#5 - Donner du temps pour la formation

Apprendre et développer des savoir-être, c’est possible et mesurable ! Si à première vue, cela paraît difficile à mettre en œuvre parce que vos salariés sont déjà bien occupés et qu’il faut bien faire « tourner la boutique », suivre une formation soft skills apportera des retombées positives aussi bien sur le bien-être de vos équipes que sur la performance de votre entreprise.

Pour cela, anticipez vos besoins en savoir-être, préparez un cahier des charges avec un calendrier de formation à l’aide des managers.

 

Ces idées vous donnent envie d'aller plus loin ? Vous souhaitez tout savoir sur les soft skills : ce qu’elles sont, pourquoi et comment les développer dans votre PME ? On a ce qu'il faut pour vous dans notre guide « soft skills ».

guide soft skills 

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

Recrutement agile

10 mins

Recrutement agile : meilleures stratégies et pratiques 2024

L'ère du recrutement agile est là, promettant des délais plus courts et une plus grande flexibilité. Cette méthode favorise une approche collaborative, décompose les tâches et met l'accent sur l'autonomisation des recruteurs.

Collaborateurs au travail

5 mins

Les étapes clés de la GEPP : de la planification à la mise en œuvre

La gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP), anciennement gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un plan permettant de gérer et d’adapter les emplois, les compétences et les recrutements aux ambitions…

femme syndrome canal carpien

7 mins

Santé et sécurité au travail : 13 points d'attention

Le 28 avril désigne la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. En cette occasion, nous vous proposons une liste de 13 points d'attention pour la santé et sécurité de vos collaborateurs à toujours avoir en tête !

nouvelle collaboratrice heureuse

7 mins

Talent nurturing : 10 exemples pour améliorer votre expérience candidat

Définition du talent nurturing, actions concrètes et conseils malins pour nouer une relation durable entre vos candidats et votre entreprise

employee value proposition

7 mins

Employee value proposition : ne passez pas à côté de ce concept RH innovant

Comment fidéliser ses collaborateurs pour trouver les meilleurs talents ? La recette miracle n’existe pas. Toutefois plusieurs méthodes ont été pensées pour s’approcher de ce résultat.

Reverse mentoring

8 mins

Comment utiliser le reverse mentoring dans votre organisation ?

Avez-vous déjà entendu parler du reverse mentoring ? Cette pratique innovante tout droit venue d’Amérique permet de faire échanger les différentes générations de salariés de l’entreprise.

Mad skills

4 mins

Mad skills : osez afficher vos différences

La moitié des offres d’emplois reçoivent plus de 20 réponses. Comment se différencier pour attirer l’attention des employeurs ? En affichant vos mad skills dans votre candidature !

alternante avec sa tutrice

6 mins

4 éléments à prendre en compte avant de recruter un alternant

L’alternance est une voie qui séduit de nombreuses PME. Quelles sont les règles à connaître avant de recruter un alternant ? On fait le point.