Journée de solidarité 2021 : comment la calculer ?

3 mins

Journée de solidarité 2021 : comment la calculer ?

Posté le 20/12/2019 - mis à jour le 07/04/2023

Chaque année, les entreprises françaises et leurs salariés accomplissent une journée de solidarité qui permet de participer au financement de l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. La date de cette journée peut-être librement décidée par l’entreprise et peut même être fractionnée. Traditionnellement, elle est souvent fixée lors de Pentecôte : le 1er juin pour cette année 2021.

 

Pour les salariés à temps plein mensualisés  

La journée de solidarité correspond dans ce cas à 7 heures de travail qui ne sont pas rémunérées. Cela peut correspondre par exemple à : 

  • La perte d’une journée de repos (RTT).  
  • 7 heures de travail supplémentaires non rémunérées. 

Ces heures travaillées ne donnent pas droit à une contrepartie obligatoire sous forme de repos. 

 

Pour les salariés non mensualisés ou annualisés 

Concernant les salariés non mensualisés, la journée de solidarité 2021 est aussi obligatoire, mais ces derniers doivent être rémunérés pour le travail réalisé de façon habituelle. 

Pour ceux qui sont annualisés, la journée de solidarité correspond à la valeur d'une journée de travail. 

 

Pour les salariés à temps partiel

La durée doit être calculée au prorata du nombre d’heures fixé dans le contrat de travail. On réalise ensuite le calcul suivant : 

  • Le salarié à temps partiel travaille 30 heures par semaine 
  • Limite de 7 heures x nombre d’heures travaillées par semaines / 35 
  • 7 x 30 / 35 = 6 

La journée de solidarité 2021 d’un salarié à temps partiel travaillant 30 heures par semaine est égale à 6 heures de travail non rémunérées. 

Pour les stagiaires

N'étant pas soumis au droit commun du Code du travail, les stagiaires n'ont pas à être présent dans l'entreprise pour cette journée, sauf si leur convention l'indique expressément. 

Mise en place et fractionnement 

  • Peut-on fractionner la journée de solidarité ?  

La réponse est oui. Elle peut être fractionnée en heures, tant que le nombre d’heures travaillées et non rémunérées correspond bien à une journée de travail effectif. Pour un salarié à temps complet, cela correspond à 7 heures. 

  • Comment définir les modalités d’accomplissement ? 

La convention collective à laquelle sont rattachés les salariés de l’entreprise peut préciser des modalités de mise en place de la journée de solidarité. N’hésitez pas à la consulter. 

Il convient de solliciter le CSE ou tout autre représentant du personnel dans la démarche, mais à défaut d’accord, c'est bien l’employeur qui fixe seul les modalités de réalisation de la journée de solidarité 2021. Ce dernier peut imposer de travailler un jour férié qui était auparavant chômé ou travailler lors d'une journée de RTT par exemple, mais il ne peut pas substituer la journée de solidarité à un congé payé

 

La petite info en plus 

Les départements d'Alsace-Moselle ont une particularité : la journée de solidarité ne peut pas y être fixée le Vendredi Saint, ni les 25 ou 26 décembre 2021. 

 

Pour tout savoir sur les nombreux cas d'usages concernant les congés payés, téléchargez gratuitement notre guide sur les congés payés !

Cet article a été rédigé par Hadrien Le Guillou

Blogueur RH

Sur le même thème :  

Politique de rémunération

8 mins

La politique de rémunération : une nécessité stratégique pour les entreprises

paiement restaurant

5 mins

Ticket restaurant périmé : que doit faire l’entreprise ?

Echange, don à une oeuvre caritative... Lorsque la date de validité est passée, que faire des tickets restaurant périmés ?

Mesure du temps de travail

7 mins

La quotité de travail : définition, règles de calcul, explications

Définition et rôle de la quotité de travail La quotité de travail est un concept lié au temps de travail d'un salarié, principalement dans le contexte d'un emploi à

Image représentant une hiérarchie dans une structure

6 mins

Lien de subordination : tout ce que vous devez savoir

Définition juridique du lien de subordination Le lien de subordination est un concept juridique fondamental en droit du travail. Il se manifeste par une relation de dépendance entre un employeur et un salarié.

deux personnes qui se serrant la main

5 mins

Tout savoir sur l'indemnisation transactionnelle

Comprendre l'indemnité transactionnelle L'indemnité transactionnelle est une somme d'argent versée par un employeur à un employé afin de régler un litige existant ou de prévenir un éventuel litige.

Prime pour travail de nuit

12 mins

La prime de nuit

Comprendre le concept de la prime de nuit La prime de nuit est une compensation financière destinée aux salariés effectuant un travail de nuit, défini par le Code du travail comme tout travail effectué sur une période d'

Une équipe qui accueil une nouvelle recrue

8 mins

Prime de cooptation

La prime de cooptation : une récompense pour le salarié La prime de cooptation s'inscrit comme une récompense pour les salariés qui participent activement au recrutement de nouveaux collaborateurs.

Calculatrice et fiche de paie

5 mins

Comprendre le fonctionnement de la prime d'ancienneté

Comprendre le concept de prime d'ancienneté La prime d'ancienneté est une récompense financière accordée à un salarié pour sa fidélité à une entreprise.