4 causes courantes de l’absentéisme et comment les prévenir

6 mins

4 causes courantes de l’absentéisme et comment les prévenir

Posté le - mis à jour le

22.6, c’est le nombre de jours d’absence moyen par salarié en 2021 selon le baromètre 2022 d’Ayming. S'il est vrai que ce chiffre doit être analysé à la lumière de la crise sanitaire, le fait est que l’absentéisme au travail n’épargne aucune entreprise. Et avec près d’un salarié sur 2 qui est en détresse psychologique, ce phénomène risque de s'accentuer.

Pour le réduire, il est essentiel d’en connaître les causes courantes et de les prévenir. Cap sur le sujet.

Quelles sont les principales causes de l’absentéisme en entreprise ?

Les absences au travail sont classées en deux catégories : les absences pour motif personnel et les absences pour motif professionnel. Dans la mesure où l’employeur a le pouvoir et le devoir d’agir pour protéger et préserver la santé mentale et physique de ses collaborateurs, nous nous intéresserons aux causes professionnelles de l’absentéisme.

Et en la matière, on peut dire que les raisons ne manquent pas ! Voici les principales.

1-     Des conditions de travail difficiles

Selon le baromètre de l’absentéisme d’Ayming, les conditions de travail sont l’une des premières causes d’absentéisme. Ce résultat n’a rien de surprenant : les horaires, les outils de travail mis à disposition et l’environnement sont des éléments qui influencent le bien-être, l’efficacité et la performance des collaborateurs en bien comme en mal.

À titre d’exemples, comment le personnel soignant d’un hôpital peut-il travailler dans de bonnes conditions lorsqu’il ne dispose pas de matériels de soin suffisants (compresses, lits, etc.) ? Comment l’équipe comptable peut-elle se concentrer si leurs bureaux se trouvent à proximité d’un chantier de construction d’immeubles qui engendre des nuisances sonores ?

Quand de mauvaises conditions de travail durent dans le temps, cela occasionne du stress et de l’irritabilité, ce qui amènent les collaborateurs à s’absenter.

2-     Une charge de travail trop importante

Nous avons tous fait la désagréable expérience d’une surcharge de travail. C’est une fois de plus lorsque la situation devient permanente qu’elle entraîne des répercussions sur la santé physique et mentale : stress, tensions, insomnies, fatigue, doutes, baisse de confiance en soi…

Quand aucune action n’est mise en place pour réguler la charge de travail, les salariés ont recours à un mécanisme de protection : l’absence.

3-     Un management toxique

Les effets néfastes d’un management autoritaire et directif ne sont plus à prouver. Les managers qui utilisent des méthodes comme l’humiliation, la compétition, l’hypercontrôle et/ ou qui tolèrent des comportements sexistes et discriminants entretiennent un climat de peur et de stress.

Rapidement, le seuil de tolérance des collaborateurs est dépassé. Pour tenir la cadence, ils sont en hypervigilance et tendus. Le climat social n’encourage pas l’expression des émotions et favorise l’apparition de RPS (risques psychosociaux). Les arrêts de travail professionnels (burn-out, épuisement…) augmentent.

4-     La perte de sens au travail

Trouver du sens au travail est l’une des priorités des salariés (baromètre JLL de 2022). Mais que faut-il entendre par « sens au travail » ? Les récits et témoignages des individus font état de plusieurs facteurs :

  • désalignement avec les valeurs, la culture et la mission de l’entreprise,
  • absence de communication,
  • process lourds,
  • missions et tâches sans valeur ajoutée.

La perte de sens est étroitement liée à l’engagement. Autrement dit, lorsque les salariés ne trouvent plus de sens au travail, la motivation et l’engagement diminuent, et l’absentéisme augmente. C’est en tout cas ce que confirme le baromètre Ayming : « 34% des salariés engagés se sont absentés contre 55% des salariés moins engagés ».

Alors, comment prévenir la survenance de ces facteurs d’absentéisme ?

➡️ Pour aller plus loin, on vous donne les 11 clichés à connaître sur l'absentéisme

 

Comment prévenir l’absence au travail ? Nos 6 conseils

1- Suivre et analyser les indicateurs RH

Avec des logiciels comme le SIRH, il est aujourd’hui simple de suivre et d’analyser des indicateurs RH objectifs. Pour identifier les causes de l’absentéisme, vous pouvez comparer cette donnée à d’autres indicateurs et actions RH comme le taux de bien-être au travail, la mise en place du télétravail ou l’arrivée d’un nouveau manager.

Grâce à une lecture croisée, vous pourriez, par exemple, trouver un lien entre l’arrivée d’un nouveau manager et l’absentéisme. Vous seriez ainsi en mesure d’agir plus rapidement.

💡 Vous pouvez également vous doter d’un tableau de bord RH sur Excel pour suivre vos principaux indicateurs. Découvrez ce modèle téléchargeable :

Je télécharge le modèle

 

2- Mettre en place des entretiens individuels réguliers

Les entretiens entre manager et collaborateur sont l’occasion de faire le point sur les ressentis de ce dernier, ses éventuelles frustrations (surcharge de travail, perte de sens…), puis d’aborder l’avancée des missions. Dans ces rendez-vous, le manager adopte une position d’écoute et non d’évaluation. Il est là pour entendre ce qu’a à dire le salarié, évaluer sa satisfaction au travail et – dans la mesure du possible – apporter des solutions pour améliorer sa motivation, son bien-être et son engagement.

C’est précisément lors de ces entretiens que le manager identifie les facteurs d’absentéisme éventuels.

💡 Vous souhaitez mettre en place des entretiens de suivi réguliers ? Nous vous avons préparé une trame d’entretien one to one pour vous guider dans ces moments d’échanges :

Je télécharge le modèle d'entretien

3- Ressouder les équipes avec des activités de cohésion

Ce qui précède l’absentéisme est le désengagement. L’une des solutions est donc de maintenir l’engagement des collaborateurs au niveau de l’équipe. Car rappelons-le, le besoin d’appartenance est un besoin essentiel à l’épanouissement des individus.

Alors, pourquoi ne pas organiser des activités ludiques et de détente ? Escape game, participation à une course-relais, bénévolat associatif, déjeuner d’équipe…, les idées sont nombreuses. Seule exigence : on ne parle pas boulot !

➡️ En quête d’idée d’activités d’équipe ? Découvrez 7 idées de team building estival pour renforcer la cohésion d’équipe.

4- Donner du sens au travail

Pour trouver du sens au travail, les collaborateurs ont besoin de comprendre les tenants et aboutissants de leurs actions. Concrètement, quelle valeur leurs missions apportent-elles ? À qui ? Quelles sont les ambitions de l’entreprise ? Pensez à communiquer régulièrement auprès des équipes sur vos orientations et à leur donner du feedback sur les bénéfices de leur travail.

5- Repenser les pratiques managériales

Les attentes des salariés évoluent. Pour y répondre, le management doit se transformer. Comment ? En mettant l’accent sur l’empathie, la confiance, l’autonomie, la collaboration et les prises d’initiatives de façon à équilibrer le rapport « manager/salarié ».

C’est comme cela que les collaborateurs se sentiront considérés, utiles et donc engagés !

6- Anticiper la surcharge de travail

Il existe deux manières d’anticiper la surcharge de travail :

  • éduquer les managers et les collaborateurs à faire la différence entre les tâches urgentes, importantes et celles qui peuvent attendre (ex : la matrice d’Eisenhower)
  • recruter de nouveaux talents lorsque vous avez connaissance d’une surcharge de travail à venir (ex : arrivée d’un nouveau client).

En conclusion, l’absentéisme est le signe de dysfonctionnements internes. En les identifiant et en les prévenant, vous serez en mesure de réduire l’absentéisme !

 

Un logiciel RH peut vous aider à limiter l’absentéisme de vos collaborateurs grâce à :

✅ une meilleure visibilité de vos principaux indicateurs RH pour faciliter la prise de décision

✅  un suivi simplifié et plus transparent des congés et absences

✅  un gain de temps pour les RH qui peuvent se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée

✅ des collaborateurs plus engagés et mieux suivis

Lancez-vous dès maintenant en testant gratuitement pendant 30 jours notre solution Eurécia :

J'essaie le logiciel Eurécia

 

 

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

intelligence artificielle au travail

6 mins

IA et RH : 7 exemples de processus facilités

L’IA se présente comme un assistant pour les professionnels RH. Découvrez les avantages de l’intelligence artificielle et 7 processus RH qu’elle peut faciliter.

femme qui gère des congés sur ordinateur

4 mins

7 avantages à digitaliser sa gestion des congés

Lorsque les effectifs augmentent, la gestion des congés devient une tâche laborieuse pour les managers et les RH. Passer à une solution digitalisée est alors incontournable. Découvrez 7 avantages à digitaliser votre gestion des congés payés.

femme qui conduit sa voiture pour travailler

3 mins

Barème kilométrique 2024 : quelles nouveautés ?

Cette année, les barèmes kilométriques n’ont pas été revalorisés ; ils avaient été augmentés de 10 % en 2022, puis de 5,4 % en 2023.

https://static-blog.eurecia.com/sites/default/files/styles/header/public/thumbnails/image/process-rh-automatises.png

6 mins

5 exemples de processus RH automatisés

La gestion administrative a pris le pas sur votre métier de RH ? Bonne nouvelle, de nombreux outils et logiciels existent afin d'automatiser vos tâches RH les plus courantes.

solidarité d'équipe

4 mins

Tout savoir sur la journée de solidarité

La journée de solidarité a été mise en place en 2004 pour financer des actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées. Concrètement, qu’est-ce que la journée de solidarité ? On vous explique.

femme partant en vacances

7 mins

Les 7 choses à savoir sur vos congés avant le 31 mai

A l’approche du 31 mai, les mêmes questions reviennent et les salariés font le point sur leur solde de congés. Quelles sont les choses à savoir avant cette échéance ?

vacancier sur un transat

5 mins

Vacances d’été : préparer et anticiper efficacement les congés des collaborateurs

Pour les managers et les RH, les vacances d’été sont souvent associées à un casse-tête. Les demandes de congés payés des collaborateurs doivent être arbitrées de façon à ce que l’activité se poursuive dans de bonnes conditions.

équipe souriante

5 mins

7 tendances autour de l’expérience collaborateur

Les tendances de l’expérience collaborateur du moment, pour vous inspirer à développer une stratégie RH orientée performance et bien-être au travail