conseils-canicule-bureau-.png
  • Management et bien-être
  • 24/07/2019

Canicule au bureau : 5 conseils pour mieux s'adapter

C’est la canicule, et les températures augmentent à n’en plus finir. D'un côté il y a ceux qui partent en congés, et de l'autre, il y a ceux qui restent, et se battent quotidiennement pour le contrôle de la climatisation. Avant d’en venir aux mains avec vos collègues pour ce degré de plus ou de moins, sachez qu’il existe des gestes simples pour rester au frais dans les bureaux pendant que le mercure grimpe à l’extérieur. 

 

Bien choisir sa tenue 

Qui dit chaleur dit... sueur. Préférez des habits en lin ou en coton, des tissus qui permettent l’évaporation de la sueur et aident la peau à respirer. Il suffit de regarder sur l’étiquette pour vérifier les matières utilisées dans la confection des vêtements et d’éviter les fibres synthétiques lors des fortes chaleurs (polyester par exemple). Avis aux amateurs de mode : tenues amples et couleurs claires seront vos meilleures alliées. Enfin, n'hésitez pas à venir en tongs !

Boire, mais pas n’importe quoi 

Ce qui semble évident ne l’est pas toujours : avez-vous essayé de boire un verre d’eau toutes les 15 à 20 minutes ? Pas facile. C’est pourtant ce que recommande le Haut Conseil de la Santé Publique. Pourquoi ? Car une hydratation régulière procure une meilleure résistance aux températures et réduit considérablement le risque du “coup de chaleur”.  

Un pot de départ entre collègues ? Evitez l’alcool - il déshydrate - et testez l’eau infusée au concombre par exemple (ambiance non garantie). Les eaux infusées sont en effet simples à réaliser et apportent minéraux et vitamines en plus de l’hydratation. 

Rester à l'ombre

Fermez les volets, baissez les stores... tout ce qui peut limiter la pénétration des rayons du soleil dans le bâtiment est bon à prendre. La fenêtre n’est pas votre meilleure alliée car en voulant générer un courant d’air, vous faites également rentrer la chaleur. Préférez l'ouvrir tôt le matin et au soir dès que le soleil va se coucher. 

Rester attentif à soi-même... 
  • Maux de tête 
  • Sensation de fatigue inhabituelle 
  • Importante faiblesse - vertiges, étourdissements 
  • Malaises, pertes d’équilibre 
  • Désorientation 
  • Propos incohérents
  • Somnolence 
  • Perte de connaissance. 

Si ces symptômes apparaissent pendant une période de forte chaleur, contactez immédiatement un médecin. Ils peuvent parfois être le signe de troubles plus graves comme le coup de chaleur ou la déshydratation

… et à ses collègues ! 

En cas de malaise d’un de vos collaborateurs en période de canicule, n’attendez pas un instant : 

  • Informez le sauveteur secouriste du travail s’il y en a un au sein de votre entreprise.
  • Contactez les secours : numéros d’urgence habituels (15, 18, 112).
  • Assurez-vous que la personne s’hydrate régulièrement, au moins quelques gorgées d’eau. Il faut la maintenir à l’ombre et ne pas hésiter à la ventiler.
  • Desserrez ou enlevez les vêtements qui pourraient ralentir la circulation sanguine.
  • Baissez la température corporelle avec une serviette humide, un brumisateur ou des gouttes d’eau sur la nuque. 

 

Si vous ou l’un de vos collègues présente des signes d’une pathologie grave liée à la chaleur, soyez vigilent car d’autres collaborateurs pourraient également les présenter.