6 leviers à utiliser pour booster vos recrutements

7 mins

6 leviers à utiliser pour booster vos recrutements

Posté le - mis à jour le

 La guerre des talents fait plus que jamais rage sur le marché de l’emploi en France et, pour bon nombre d’entreprises, le recrutement devient de plus en plus complexe. Le challenge ne vient pas du fait de trouver des talents adaptés à vos offres d’emploi, mais plutôt du fait de réussir à les convaincre que votre structure est bien faite pour eux.

Heureusement, il existe des leviers clés à activer, qui vous permettent de booster significativement votre process de recrutement. Découvrez-en 6 ici, pour vous aider à relever les grands défis du recrutement aujourd’hui. 😉

Quels sont les challenges du recrutement aujourd’hui ?

Recruter ses talents à l’heure actuelle n’est pas de tout repos !

Selon le dernier relevé de l’INSEE, le taux de turnover moyen en France est de 15% - un chiffre élevé, qui explique que bon nombre d’entreprises misent gros sur leur processus de recrutement.

Qui plus est, le challenge n’est pas de trouver des talents en soi, mais d’attirer les bons candidats ! 76% des recruteurs disent qu’il s’agit là de leur plus grand défi. Sans compter le caractère chronophage d’un tel process : on estime que près de 11 semaines sont nécessaires pour recruter un cadre en 2023.

Et pour parfaire ce défi, on constate que les candidats auxquels vous faites face sont de plus en plus exigeants quant à leur future entreprise.

Ils cherchent notamment…

  • Du sens dans leur travail : 70% d’entre eux souhaitent mener une carrière empreinte de sens.
  • Des structures qui attachent une importance à la Qualité de Vie et des Conditions de Travail : 59% veulent travailler dans une entreprise soucieuse de leur santé et de leur bien-être.
  • Et ce, dès le process de recrutement : 58% des candidats disent avoir refusé une offre d’emploi à cause d’une mauvaise expérience de recrutement.
  • Une entreprise qui fait attention à son image et à ses valeurs : 75% des candidats sont susceptibles de postuler si l’employeur gère son image de marque avec assiduité.

En somme, recruter à l’heure actuelle, c’est bien plus que diffuser des offres d’emploi et faire passer des entretiens d’embauche ! Cette tâche demande aux RH, DRH et dirigeants de petites structures des compétences variées, de la communication à la négociation. Pas étonnant que 86% des RH affirment que le recrutement s’apparente de plus en plus au marketing…

Les entreprises doivent donc rivaliser pour attirer et recruter les meilleurs talents. Pour se démarquer et gagner en efficacité, il est nécessaire d'optimiser en premier lieu son processus de recrutement. Par où commencer ? On vous dit tout dans notre livre blanc dédié au recrutement :

Je télécharge le guide

Alors, comment relever ces challenges avec brio ? Voici quelques clés qui vous y aideront grandement.

 

6 leviers à activer pour booster vos recrutements

Multiplier vos canaux de recrutement

Pour attirer plus de talents potentiels, rien de tel que de démultiplier la visibilité de vos offres d’emploi. Et pour ce faire, maximisez la portée de l’audience en multipliant les canaux sur lesquels vous les publiez.

Prenez le temps de repérer, en plus des plateformes d’emploi traditionnelles, les lieux-clés où vous pourrez afficher vos offres d’emploi, comme :

  • LinkedIn, le réseau social professionnel par excellence pour trouver vos talents
  • Welcome to the Jungle, où vous pouvez également vous créer une fiche entreprise attractive
  • Twitter ou Facebook, des canaux moins traditionnels, mais qui peuvent s’avérer efficaces dans certains secteurs d’activité
  • Vos réseaux locaux, comme Pôle Emploi, l’APEC, les missions locales, ou encore les écoles et salons professionnels spécialisés de votre secteur

Clarifier et dynamiser vos offres d’emploi

Vous le savez bien : votre process de recrutement ne sera jamais efficace si, en amont, vous n’arrivez pas à bien “vendre” les postes vacants que vous proposez. C’est pourquoi il vous faut réussir à valoriser vos offres d’emploi comme il se doit.

Notez ces quelques bonnes pratiques pour ce faire :

  • Mettez en avant le salaire proposé si possible : il s’agit d’un élément crucial pour les talents qui veulent candidater chez vous.
  • Indiquez que vous êtes flexible vis-à-vis du télétravail, pour attirer à vous des talents hors de votre localisation.
  • Mettez en lumière votre politique de bien-être au travail, tels que la QVT et l’ambiance qui a lieu dans votre structure : utilisez pour cela des vidéos de présentation de l’équipe, du management, des valeurs de l’entreprise, ou encore de visite de vos locaux…
  • Adoptez un ton bienveillant et chaleureux : les candidats veulent voir qui vous êtes !

Travailler votre marque employeur

Vous l’avez lu plus haut : les candidats d’aujourd’hui souhaitent travailler dans une entreprise qui les rend fiers, envers laquelle ils ont un sentiment d’appartenance fort. Et pour cela, vous devez absolument veiller à ce que votre marque employeur soit bien maîtrisée !

Le processus de création ou de d’optimisation d’une marque employeur est vaste. Cependant, vous pouvez commencer par ces 3 axes-clés :

  • Revoir vos différents process dans l’objectif de proposer une expérience candidat et collaborateur optimale : process d’onboarding, de gestion des congés et des absences… L’objectif est d’avoir une bonne image auprès de vos collaborateurs existants, et donc, les aider à vous faire une bonne réputation.
  • Définir les messages-clés de votre marque employeur. Quelles valeurs mettre en avant ? Quelles missions de l’entreprise ? Quels engagements ? Quelle culture ? N’hésitez pas à y réfléchir avec vos différentes parties prenantes : Top Management, managers de proximité, collaborateurs…
  • Utiliser plusieurs canaux pour communiquer sur votre marque employeur en externe. Mettez en place un site ou une page “Carrière” sur votre site existant, publiez des posts LinkedIn impactants, voire dédiez un compte Instagram ou Twitter à ces thématiques.

 

Faites de vos employés vos ambassadeurs

C’est un fait : vos collaborateurs actuels, s’ils sont satisfaits, sont les mieux placés pour participer à la bonne réputation de votre entreprise en tant qu’employeur - et donc, pour faire rayonner votre marque employeur.

C’est pourquoi bon nombre d’entreprises choisissent de lancer un programme d’employee advocacy, soit d’employés-ambassadeurs.💡 L’idée ? Vous donnez toutes les clés aux collaborateurs pour parler de leur travail au quotidien dans l’entreprise, pour ensuite relayer ces posts dans votre propre communication. Vos candidats potentiels les consultent alors, et ont une preuve qu’il fait bon travailler dans votre structure !

Il s’agit là d’une stratégie gagnant-gagnant : les collaborateurs sont heureux de travailler leur personal branding, et pour vous, qui soignez votre image de marque employeur en ligne !

Autre petite astuce : n’hésitez pas à mettre en place votre fiche sur un site comme Glassdoor, pour plus de transparence, puis proposez aux employés d’y laisser leur avis en toute honnêteté.

Accepter les candidatures de vos “salariés boomerangs”

On appelle “salariés boomerangs” ces collaborateurs qui reviennent dans une entreprise après l’avoir quittée. Notre conseil ? Restez flexible vis-à-vis de l’idée de les accueillir de nouveau dans votre structure, à un poste similaire ou non !

Cette prise de position permet d’attirer des candidats qui sont déjà sensibilisés à votre culture d’entreprise, à votre fonctionnement, et qui sont donc plus rapidement opérationnels dans leurs missions. Ce faisant, votre process de recrutement prendra également moins de temps.

Pour cela, vous devez rester en contact avec ces anciens talents. Pourquoi ne pas créer un réseau d’anciens (via une newsletter) par exemple ?

Mettre en place un programme de cooptation 

Bon nombre d’entreprises choisissent de mettre en place une politique de cooptation, qui consiste à récompenser les employés qui ramènent des nouveaux talents vers l’entreprise. Une stratégie de recrutement maligne pour favoriser le sourcing, et faire marcher le réseau de vos collaborateurs.

La mise en place d’un programme de cooptation peut sembler complexe - pourtant, il n’en est rien. Tout tient à une organisation bien pensée, et maîtrisée :

  • Définissez les règles de ce programme. Qui peut coopter ? Qui peut être coopté (par exemple, acceptez-vous les proches de la même famille que vos collaborateurs) ? Comment allez-vous récompenser vos coopteurs (par une prime monétaire, ou autrement) ?
  • Puis diffusez les offres d’emploi en interne, via vos canaux de communication internes : newsletter, Intranet, réseau social d’entreprise…
  • Nommez un responsable du programme chez les RH, qui recueille les candidatures des cooptés.
  • Et n’oubliez pas de tenir les coopteurs informés de la suite du recrutement des personnes qu’ils ont recommandées !

 

Vous prendrez bien une dernière astuce pour booster vos recrutements avant de partir ? Il s’agit de vous doter d’un logiciel de gestion des recrutements, pour gagner en performance. C’est ce que propose le module Recrutement du SIRH Eurécia : une véritable CVthèque collaborative qui simplifie le recrutement, en vous aidant à mieux gérer le suivi de vos candidatures et de vos entretiens. Gagnez en temps et en efficacité dès maintenant !

Je découvre le module Recrutement 

🔎 Curieux de savoir à quoi ressemble concrètement ce type d’outil ? Découvrez un court aperçu de notre solution RH Eurécia : 

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

Recrutement agile

10 mins

Recrutement agile : meilleures stratégies et pratiques 2024

L'ère du recrutement agile est là, promettant des délais plus courts et une plus grande flexibilité. Cette méthode favorise une approche collaborative, décompose les tâches et met l'accent sur l'autonomisation des recruteurs.

Collaborateurs au travail

5 mins

Les étapes clés de la GEPP : de la planification à la mise en œuvre

La gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP), anciennement gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un plan permettant de gérer et d’adapter les emplois, les compétences et les recrutements aux ambitions…

femme syndrome canal carpien

7 mins

Santé et sécurité au travail : 13 points d'attention

Le 28 avril désigne la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. En cette occasion, nous vous proposons une liste de 13 points d'attention pour la santé et sécurité de vos collaborateurs à toujours avoir en tête !

nouvelle collaboratrice heureuse

7 mins

Talent nurturing : 10 exemples pour améliorer votre expérience candidat

Définition du talent nurturing, actions concrètes et conseils malins pour nouer une relation durable entre vos candidats et votre entreprise

employee value proposition

7 mins

Employee value proposition : ne passez pas à côté de ce concept RH innovant

Comment fidéliser ses collaborateurs pour trouver les meilleurs talents ? La recette miracle n’existe pas. Toutefois plusieurs méthodes ont été pensées pour s’approcher de ce résultat.

Reverse mentoring

8 mins

Comment utiliser le reverse mentoring dans votre organisation ?

Avez-vous déjà entendu parler du reverse mentoring ? Cette pratique innovante tout droit venue d’Amérique permet de faire échanger les différentes générations de salariés de l’entreprise.

Mad skills

4 mins

Mad skills : osez afficher vos différences

La moitié des offres d’emplois reçoivent plus de 20 réponses. Comment se différencier pour attirer l’attention des employeurs ? En affichant vos mad skills dans votre candidature !

alternante avec sa tutrice

6 mins

4 éléments à prendre en compte avant de recruter un alternant

L’alternance est une voie qui séduit de nombreuses PME. Quelles sont les règles à connaître avant de recruter un alternant ? On fait le point.