Réduire les coûts de recrutement grâce à la gestion des talents

Le talent management face aux difficultés du recrutement

Alors que les difficultés de recrutement occupent régulièrement le devant de la scène médiatique RH, la troisième enquête ANDRH (Association Nationale des Directions des Ressources Humaines) sur la gestion des talents révèle que la formation, le mode projet et le coaching, sont au cœur des politiques actuelles de talent management. Le développement des talents permet-il de pallier aux difficultés de recrutement ? Si oui, de quelle façon et suivant quel schéma ?

Manager les talents de l’entreprise

Le développement et le management des talents en interne est la réponse aux difficultés de recrutement de la majorité des entreprises. Et ceci depuis plusieurs années. Former les salariés, favoriser la mobilité interne, coacher et « cocooner » sont parmi les moyens préconisés pour développer et garder les talents dont l’entreprise a besoin. La rétention des talents est bien souvent plus efficace, moins risquée et moins onéreuse que le recrutement de nouveaux collaborateurs.

Formation, travail en mode projet et coaching : les clés du talent management

Dans l’étude de l'ANDRH, un trio se dégage des pratiques actuelles : la formation en présentielle, le travail en mode projet et le coaching.

  • La formation

La formation présentielle est mentionnée par tous les DRH interrogés dans cette étude. Effectivement grâce à une formation professionnelle adaptée, les collaborateurs gagnent en expertise et montent en compétences. D’où la nécessité d'une gestion des compétences adaptée pour un management des talents efficace.

  • Le travail en mode projet

Pour trois entreprises sur quatre, vient ensuite le travail en mode projet. Le mode projet est une façon de travailler qui, en bousculant les codes traditionnels du travail, stimule l’intelligence collective et les interactions entre les différents acteurs. Révélateur de talents, ce mode de travail permet aux collaborateurs de développer de nouvelles agilités.

  • Le coaching

Le coaching enfin, mis en avant par les DRH interrogés, aide les personnes à développer une meilleure confiance en elles et leur capacité à apprendre. D’où une meilleure qualité d’exécution et une réactivité accrue.

Recruter plus efficacement grâce à la gestion des talents

Pour pallier aux difficultés de recrutement, les entreprises ont tout intérêt à définir une politique de gestion des talents. Sa mise en oeuvre offre de nombreux avantages :

  • Détecter les points forts des collaborateurs ;
  • Leur confier des missions appropriées ;
  • Créer des plans de carrière susceptibles de retenir les talents ;
  • Permettre des ambiances et un cadre de travail favorables à la création et à la productivité.

Il y a alors de grandes chances pour que les organisations arrivent à créer le talent dont elles ont besoin pour progresser.

Ce faisant, l’entreprise améliorera aussi… son recrutement ! En effet, une politique adaptée de gestion des talents est un élément susceptible d’attirer les profils rares et pénuriques dont l’organisation a tant besoin.

Le Talent Management selon Eurécia

Grâce à ses 4 modules dédiés, le logiciel de gestion des talents Eurécia vient soutenir la politique de gestion des talents que vous avez choisie, de façon très opérationnelle. Sa mise en place est simple et rapide. Le logiciel définit alors les compétences (présentes ou requises), évalue la performance (évaluations), propose des formations et leur suivi et enfin, analyse les possibilités de mobilité interne.

Ceci afin que vous puissiez choisir une politique de gestion des talents pertinente. Celle-ci doit être d’autant plus rigoureuse que le talent est une notion difficilement mesurable.


Les autres articles du dossier "Gestion des talents" :