La formation professionnelle : outil stratégique de l’entreprise

La réforme de la formation professionnelle a eu pour objectif de permettre aux employeurs de faire de la formation un levier stratégique de performance. A cette occasion et pour répondre aux exigences en termes d’employabilité des salariés, le Compte Personnel de Formation (CPF) a été lancé. De quelle façon la formation professionnelle peut-elle soutenir la compétitivité des PME ? Quelles sont les possibilités offertes ? Comment simplifier les processus ? Voici quelques réponses à ces questions.

La réforme de la formation professionnelle en PME

Cette réforme, entrée en vigueur il y a quelques années, répondait à la nécessité des entreprises d’acquérir des compétences en lien avec la réalité de leurs métiers. Parmi les différents éléments mis en place, la simplification des obligations légales est un premier point important pour les PME.

De plus, les entreprises de plus de 11 salariés sont aujourd’hui libres des montants qu’elles affectent à la formation. Elles n’ont plus d’ « obligation de dépenser ». Cette flexibilité permet aux entreprises d’agir en fonction de leurs intérêts propres. C’est un atout majeur dans le développement des compétences en PME.

L'acquisition de compétences : premier objectif de la fomation professionnelle des salariés

Dans un contexte où l’offre de formation des salariés était insuffisante dans les PME, la réforme de la formation professionnelle a ouvert des perspectives nouvelles. Une fois la contribution réduite et unique payée, le plan de formation est aujourd’hui laissé au libre arbitre des sociétés. Chaque employeur est libre de mettre en place les formations qu’il pense adaptées à ses besoins actuels ou futurs.

La formation peut ainsi participer à une véritable GRH prospective en anticipant les difficultés de recrutement, de turn-over, de mobilité interne ou simplement une nécessité de compétences nouvelles. Même si la planification et l’anticipation restent des sujets délicats en PME car susceptibles de rigidifier l’entreprise, la formation peut contribuer à mieux qualifier les collaborateurs.

Les bénéfices du CPF en PME

La création du CPF donne une nouvelle liberté aux collaborateurs. Notamment à celles et ceux qui sont les plus éloignés de la formation. Ce Compte Personnel de Formation a été élaboré afin de rendre les salariés plus acteurs de leur évolution professionnelle. Pour les PME, le CPF, en donnant l’accès à des formations qualifiantes, peut permettre de combler des besoins en compétences spécifiques. Il peut être également un levier pour développer la mobilité interne, toujours délicate en PME. Ou encore devenir un outil de fidélisation des salariés et d’attractivité de la marque employeur.

Un logiciel pour gérer la formation en entreprise

Avec des collaborateurs mieux qualifiés, la qualité de service aux clients et la productivité sont meilleures. Cependant ces nouveaux moyens, accompagnés des concertations adéquates et obligatoires, sont exigeants pour les Ressources Humaines en termes d’organisation, d’échanges et de réflexion. La somme de travail qui en résulte n’est pas négligeable. Et c’est ici que le bât peut encore blesser dans de nombreuses PME !

C’est pourquoi, un logiciel de gestion des formations tel que celui proposé par Eurécia apparaît tout indiqué. En gérant et automatisant l’intégralité des processus, en vous donnant en permanence accès aux budgets accordés à la formation, il permet aux responsables de mieux se focaliser sur la gestion des ressources humaines proprement dite, et notamment su rla mise en place d'un gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) au sein de l'entreprise.