header_canal_carpien.png
  • Management et bien-être
  • 02/09/2020

Comment lutter contre le syndrome du canal carpien au travail ?

Depuis quelques années, le SCC ou syndrome du canal carpien est devenu un enjeu de santé publique en entreprise. Reconnu comme maladie professionnelle, le syndrome du canal carpien mérite d’être connu par les responsables en entreprise pour pouvoir mettre en place des démarches de prévention et ainsi lutter contre ce syndrome. 

 

Qu'est-ce que le syndrome du canal carpien ?

Le canal carpien, c’est quoi ? 

Le canal carpien est un espace situé au niveau du poignet, entre les os du poignet (carpe) et le ligament annulaire carpien qui réunit ces os. 

Différentes structures passent dans ce canal, notamment les tendons fléchisseurs des doigts et le nerf médian. 

Dans certains cas, l’espace du canal carpien peut se rétrécir ce qui entraîne la compression du nerf médian. Ce pincement et cet écrasement nerveux, progressif, déterminent alors les symptômes du canal carpien. 

Le patient ressent au début des douleurs, des fourmillements, un engourdissement, avec parfois une impression de décharge électrique. Plus la compression s’installe dans le temps, plus les lésions nerveuses peuvent être délétères et handicapantes, avec des troubles de la préhension, de l’écriture, de la flexion des doigts… 

Le syndrome carpien, c’est fréquent ? 

Une étude récente de Santé Publique France a mis en évidence la fréquence du syndrome carpien, qu’on rencontrerait chez environ 4 % des femmes et 2 % des hommes. 

C’est la deuxième pathologie reconnue comme maladie professionnelle avec, pour le régime général de la sécurité sociale, 12 792 reconnaissances en maladie professionnelle en 2017. 

Le syndrome du canal carpien est désormais inscrit au tableau des maladies professionnelles du RG, dans la catégorie des Affections péri-articulaires provoquées par certains gestes et postures de travail. 

Afin de garantir la santé et la sécurité de ses collaborateurs, tout employeur se doit de mettre en place des moyens de prévention efficaces pour lutter contre cette pathologie du travail. 

 

Quels sont les facteurs responsables du syndrome carpien ?

Facteurs généraux favorisant le SCC 

Si 60% des syndromes carpiens restent d'origine inconnue, on sait que les facteurs responsables sont toujours au départ d’ordre mécanique. 

Toute flexion des doigts suppose en effet que le tendon fléchisseur coulisse parfaitement dans sa gaine, située dans le canal carpien. 

Une inflammation répétée, liée à une somme de microtraumatismes, va se traduire par un épaississement progressif des tissus osseux ou tendineux. Dans tous ces cas, un syndrome du canal carpien peut alors se développer. 

Facteurs professionnels favorisant le syndrome canal carpien 

Tous les mouvements répétés de flexion du poignet ou des doigts peuvent ainsi conduire à ce syndrome. 

Les autorités sanitaires ont ainsi identifié certains types de mouvements, que le professionnel en entreprise doit savoir reconnaître : 

  • mouvements fréquents du poignet ou des doigts, 
  • posture forcée et non naturelle de la main, 
  • préhension serrée réitérée, 
  • vibrations pouvant se répercuter sur le poignet. 

C’est pourquoi de nombreux métiers manuels favorisent ce syndrome. Du boulanger qui pétrit le pain au mécanicien qui serre des boulons, du technicien sur une chaine d’assemblage à l’agriculteur qui trait une vache, du pianiste qui joue sa partition à la caissière en caisse, du salarié qui tape sur un clavier à l’ouvrier maniant un marteau-piqueur, il existe en réalité une multitude de situations possibles. 

Face à tant de cas différents, comment organiser une prévention correcte du syndrome carpien en entreprise ? 

 

Comment prévenir et lutter contre le syndrome du canal carpien ?

Comment procéder ?

Selon l’article L4121-1 du Code du travail, l’employeur doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. 

Dans ce cadre, les gestes à risques doivent être identifiés et intégrés au Document Unique d'Evaluation Risques Professionnels. Le DUERP est un document obligatoire qui recense l’ensemble des risques professionnels d’un établissement. Il est essentiel pour établir une démarche de prévention de santé et de sécurité. 

Dans le cas du syndrome du canal carpien, le DUERP va permettre d’identifier les risques et de prévoir des mesures et actions nécessaires à mettre en place dans l’entreprise pour lutter contre cette maladie professionnelle. 

Possédez-vous un DUERP ? Voici un modèle gratuit et entièrement personnalisable !

Téléchargez le modèle

Cette identification des risques peut être réalisée en partenariat avec les salariés et la médecine du travail. N’hésitez pas à bien décomposer le geste professionnel pour le décrire de manière très précise. 

Moyens de prévention du syndrome canal carpien 

Le professionnel doit fournir les moyens de prévention adéquats à travers trois éléments : 

  • du matériel adéquat et adapté, aux normes d’utilisation  
  • la formation et l’information du personnel à risque  
  • le suivi médical avec prise en charge des TMS 

Parmi les principaux conseils à donner aux salariés, le professionnel devra tout particulièrement insister sur les points suivants : 

  • respect des temps de pause, notamment pour des objets vibrants ; 
  • alterner si possible les deux mains, en les reposant régulièrement et en étirant le poignet ; 
  • éviter toute force exagérée ; 
  • ne pas laisser les poignets appuyés trop longuement sur des surfaces dures et utiliser si besoin des repose-poignets ; 
  • préhension des objets à pleine main et non du bout des doigts ; 
  • ergonomie des différents outils utiles à l’exercice de la profession ; 
  • port de gants pour lutter contre les chocs thermiques. 

Face à l’augmentation des cas de syndrome du canal carpien, l’employeur doit savoir comment lutter contre cette maladie professionnelle. Sa prévalence importante parmi les troubles musculo-squelettiques (TMS), et son inscription au titre des maladies professionnelles, l’obligent en effet légalement à bien identifier les risques, pour réussir au mieux leur prévention.

 

Vos collaborateurs exercent un métier manuel ou passent beaucoup de temps derrière leur ordinateur ? Téléchargez gratuitement notre mémo & découvrez comment prévenir les risques du syndrome du canal carpien.

Téléchargez le mémo

À propos de l'auteur
 

La rédaction

Team Eurécia

Contributeurs timides, les billets signés
de la rédaction sont tous écrits avec passion !

Tous leurs articles 

Voyagez dans Vie de Bureau