Sommeil des collaborateurs : zoom sur le rôle de l’entreprise

5 mins

Sommeil des collaborateurs : zoom sur le rôle de l’entreprise

Posté le - mis à jour le

La Nuit Blanche...un événement phare à Paris, mais une pratique à éviter au quotidien ! Le sommeil est un besoin vital. De bonne qualité, il permet la récupération physique, psychique et cognitive. À l’inverse, les troubles du sommeil ont un impact négatif sur la santé et le travail, représentant un coût pour la société et les entreprises.

Enjeux, prévention : quel est le rôle de l’employeur vis à vis du sommeil de ses salariés ? On vous en dit plus dans cet article, alors ouvrez l’œil ! 👀

Le sommeil des Français en 2023

Quelques chiffres

Selon le dernier sondage OpinionWay pour INSV/MGEN (décembre 2022) :

  1. Plus de 1 Français sur 3 souffre d’un sommeil de qualité insuffisante
  2. Avec une durée du sommeil réduite à 6h58 en moyenne en semaine
  3. 80% se réveillent la nuit (2 fois en moyenne)
  4. Côté RPS : 23% des insomniaques souffrent de dépression, 54% d’anxiété

Nous sommes loin de la recommandation de l’OMS : 7 à 9 heures de sommeil par nuit.

Les risques sur la santé

Mal dormir, voir sa dette de sommeil croître petit à petit, peut avoir des impacts néfastes :

  • Prise de poids
  • Stress, anxiété
  • Maladies chroniques (AVC, crise cardiaque, hypertension, diabète)
  • Baisse des défenses immunitaires
  • Altération des fonctions psychologiques
  • Baisse de l’activité musculaire

🩺 Des troubles qui ne concernent pas, a priori, la sphère de l’entreprise. Et pourtant...

 

Les enjeux du sommeil au travail

D’une part le travail influe sur la qualité du sommeil des individus

Parmi les facteurs aggravants :

  • Charge de travail excessive (horaires prolongés, heures supplémentaires fréquentes)
  • Stress professionnel (exigences fortes, délais serrés, responsabilités accrues, conflits au travail, objectifs élevés, pression)
  • Horaires irréguliers (travail de nuit, horaires changeants)
  • Environnement de travail défavorable (bruit, températures / luminosité inadéquates)
  • Utilisation fréquente des technologies (dont une hyperconnexion jusque tard le soir)

Pour 46% des Français, le travail a un effet direct sur la qualité du sommeil. Un enjeu de bien-être et de santé publique face auquel l’employeur joue un rôle à part entière.

Un bien-être dont l’impact sur la QVCT est significatif

En effet, le bien-être physique, émotionnel et mental des salariés agit entre autres sur :

  • Leur motivation, leur engagement envers l’entreprise
  • Leur satisfaction au travail, leur épanouissement
  • Leur efficacité, leur productivité, la qualité du travail accompli
  • Le climat de travail avec des interactions plus positives

De son côté le sommeil influe donc sur la performance collective

Sans sommeil, dans un contexte mettant en péril le bien-être des individus, les risques vis-à-vis de la performance de l’entreprise sont multiples :

  • Diminution de la concentration, la mémorisation, l’apprentissage
  • Moins d’innovation, de créativité, d’efficacité, de productivité
  • Un engagement en berne vis-à-vis de son travail, de l’organisation
  • Des risques accrus de fautes graves et d’accidents du travail
  • Des RPS multipliés par 10 (fatigue, dépression, anxiété, burnout)
  • Un taux d’absentéisme multiplié par 2 (congés maladie, arrêts, démissions)
  • Des impacts négatifs sur le turnover, et la marque employeur

💶 L’insomnie : un coût pour l’entreprise (233 euros par an par salarié - Terra Nova, 2016).

D’où l’intérêt d’aider ses collaborateurs à améliorer leur qualité de sommeil.
Comment ? Grâce à des mesures QVCT favorables au bien-être et à une stratégie du “mieux dormir” efficace 👇

 

3 conseils concrets pour aider vos salariés à lutter contre l’insomnie

Solution 1 : créez un environnement de travail propice au repos

Selon un sondage réalisé par QAPA en mars 2023, 7 Français sur 10 seraient prêts à faire la sieste au cours de leur journée de travail. Selon la NASA, une courte sieste de 20 minutes permettrait quant à elle de gagner 35% de productivité.

Parmi les solutions existantes :

  • L’installation de cabines de repos dans l’entreprise. Les salariés réservent leur période de repos à partir d’une plateforme virtuelle et peuvent ensuite déconnecter le temps d’une pause
  • L’aménagement d’espaces de détente dédiés à la relaxation, avec canapés, coussins, tapis de méditation, lumière naturelle, couleurs douces, favorisant le calme, le bien-être
  • L’encouragement de la sieste à la pause déjeuner, pour relâcher la pression, le stress accumulé, récupérer, permettre aux salariés de retrouver leur pleine capacité
  • La mise en place d’une culture orientée « care », et d’une organisation du travail bienveillante, flexible, soutenable (promotion de la santé du sommeil, droit à la déconnexion)

💡 Des mesures loin d’être contre-productives à condition d’être bien encadrées, car elles reflètent les priorités de l’entreprise (santé, sécurité, QVCT) : un enjeu fort d’attractivité, de fidélisation et d’engagement.

Solution 2 : sensibilisez vos équipes à l’importance du sommeil

La sensibilisation, la prévention des collaborateurs, la rencontre avec des professionnels de santé experts, induisent une prise de conscience positive.

Parmi les avantages côté salariés :

  • Concentration améliorée
  • Réduction des risques d’accidents
  • Diminution des RPS
  • Regain d’énergie
  • Sentiment d’écoute

Et du côté de l’entreprise :

  • Diminution de l’absentéisme
  • Amélioration de la productivité
  • Développement de la marque employeur
  • Lutte contre les RPS / TMS
  • Renforcement de la cohésion

🔑 Par exemple, vous pouvez organiser des ateliers pragmatiques : comprendre le sommeil, son fonctionnement, ses perturbateurs, gérer son stress, conséquences d’un manque de sommeil, astuces et habitudes saines, équilibre vie pro-vie perso, rôle de l’activité physique, déconnexion, etc.

Solution 3 : appuyez-vous sur des outils et indicateurs pertinents

De nombreux outils permettent aujourd’hui à l’entreprise d’être attentive à la santé de ses salariés, de repérer les signaux faibles, d’appréhender efficacement les troubles du sommeil :

  • Plateformes virtuelles pour dépister l’insomnie, la fatigue, le stress qui en découlent
  • Accompagnement via des programmes de TCC en ligne
  • Applications de santé mentale (coaching, consultations en groupe ou en one to one)
  • Applications de méditation, de self-care (tips, bonnes pratiques)
  • Enquêtes pulse régulières, baromètres, bilans sommeil, etc.

Vous pouvez également sonder régulièrement l’état de santé et le moral des collaborateurs lors d’entretiens individuels. On vous dit pourquoi et comment passer aux entretiens one to one.

Aider vos équipes à mieux dormir est un réel avantage, et l’affaire de tous !

 

Pour mettre en place des actions de QVCT pérennes sur le long terme et adaptées aux attentes des collaborateurs, il est essentiel de réaliser au préalable un audit du sentiment de bien-être au sein de votre entreprise. Pour cela, vous pouvez diffuser notre modèle de questionnaire QVCT auprès de vos collaborateurs :

Je mesure la QVT dans mon entreprise

 

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

collègues qui communiquent

4 mins

Communiquer plus efficacement grâce à la méthode DESC

La méthode DESC est un outil de communication utilisé pour exprimer un désaccord ou une critique de façon bienveillante, empathique et constructive. Dans la sphère professionnelle, c’est une méthode efficace permettant d’aborder des sujets sensibles…

collaborateurs heureux

6 mins

8 rituels simples à instaurer pour améliorer le bien-être de vos équipes

Quels sont les rituels collectifs à mettre en place pour améliorer la cohésion d’équipe et le bien-être de vos collaborateurs?

équipe soudée et heureuse

6 mins

6 étapes pour mettre en place une bonne stratégie QVCT

La semaine de la QVCT se tiendra du 17 au 21 juin 2024. À cette occasion, nous avons détaillé les 6 étapes à suivre pour mettre en place une bonne stratégie QVCT.

isolement au travail

5 mins

Addiction en entreprise : 3 conseils pour prévenir et réagir dans ces situations

L’addiction au travail est un phénomène qui touche de nombreux salariés. Parmi les pratiques addictives les plus répandues, on trouve l’alcool, le tabac, le cannabis et les psychotropes (étude INRS). Avec le développement du télétravail, d’autres…

réussite équipes

6 mins

10 idées pour célébrer les réussites et apprendre des échecs en entreprise

Comment récompenser vos collaborateurs et leur permettre de surmonter les échecs, pour leur offrir une véritable reconnaissance au travail

homme et femme qui discute

8 mins

Sexisme, harcèlement au travail : comment réagir ?

Les conseils à destination des RH pour bien aborder et régler un problème de harcèlement au travail, de sexisme ou de discrimination.

femme tapis sport

4 mins

Sport en entreprise : 5 idées pour l'intégrer à la culture d'entreprise

De plus en plus d’organisations s’engagent dans une démarche de sport en entreprise. Et si l’arrivée des JO de Paris 2024 était l’occasion idéale pour faire la même chose ? Vecteur de nombreux bienfaits sur la santé, il existe plusieurs façons d’…

https://www.eurecia.com/sites/default/files/styles/header/public/thumbnails/image/visuel-organiser-semaine-qvt-entreprise.png

4 mins

5 idées pour organiser la semaine de la QVCT dans votre entreprise

Cette année, la semaine pour la qualité de vie et des conditions de travail aura lieu du 17 au 21 juin. Un moment phare pour sensibiliser collaborateurs et entreprises aux enjeux de la QVCT !