Ressources rh

 
femme-conduite.png
  • Management et bien-être
  • 01/02/2021

Comment prévenir le risque trajet domicile travail ?

Il y a des sujets qu’on préfèrerait ne pas aborder, mais qui ne doivent pas être ignorés. Parmi ces derniers, on aborde aujourd’hui la question du risque routier. En France, c’est un risque majeur pour les salariés. Il s’agit même de la première cause de mortalité des salariés, puisqu’ il représente près de la moitié des décès imputables à une activité professionnelle.

Quelques pistes pour initier une réflexion dans l’entreprise ! blush

 

Risque routier professionnel : de quoi on parle ?

Si l’accident de circulation se produit durant le temps de travail du salarié, c’est-à-dire à l’occasion de l’exécution d’une mission professionnelle, il s’agit alors d’un accident de travail. Pour autant, le risque routier ne se limite pas aux accidents qui ont lieu durant le temps de travail. Les accidents de trajet entre le lieu de travail et le domicile du salarié sont également à prendre en compte et doivent faire l’objet d’une étude de la part de l’employeur.

Bien qu’il soit assimilé par la loi à un accident de travail, sa nature non professionnelle, du fait que le trajet ne s’exerce pas dans le cadre d’une mission professionnelle, fait que l'employeur n’est pas contraint légalement d’assurer la prévention de ce risque.

Néanmoins à la vue des graves répercussions que cela peut avoir sur les individus, mais également sur le fonctionnement et l’image de l’entreprise, la prévention de ce risque ne doit pas être négligée et peut notamment être intégrée au DUERP de la société.

Le DUERP est un document qui est obligatoire et primordial pour établir la démarche de prévention de la santé et de la sécurité de l’entreprise. En identifiant les risques et les dangers, l’entreprise va pouvoir travailler sur la diminution des accidents du travail.

Possédez-vous un DUERP ? Pour vous aider, voici un modèle gratuit et entièrement personnalisable !

Téléchargez le modèle

 

 

Quelles sont les actions de prévention qui peuvent être mises en place ?

Afin de prévenir les accidents de trajet, de nombreuses actions, plus ou moins coûteuses, peuvent être mises en place par l’employeur.
Avant de se lancer dans ce projet, il est important d’identifier les principales causes des accidents de la route en France. Dans l’ordre, on observe :

  • la distraction : regarder son téléphone, répondre à un mail, manger…
  • l’alcool au volant : pot de départ, consommation excessive d’alcool lors d’une soirée et prise du volant le lendemain matin…
  • la vitesse
  • la fatigue au volant
  • sans oublier les conditions météo parfois extrêmes

Face à ces différents risques, l’employeur peut envisager des mesures de sensibilisation, des actions de formation, mais aussi des actions concrètes afin de limiter au maximum ces risques routiers.


Aujourd’hui, il existe de multiples organismes qui dispensent des stages de sensibilisation au risque routier et qui partagent aux conducteurs les bonnes pratiques, telles que :

  • la gestion du téléphone mobile et de la conduite, mais aussi la gestion de son attention en général au volant ;
  • savoir reconnaître les premiers signes de fatigue et/ou d’inattention pour s’arrêter à temps ;
  • les effets de l’alcool sur la conduite et le temps nécessaire pour éliminer toutes traces dans son organisme.


Des stages de formation peuvent également aider les salariés à limiter les risques :

  • stage d’écoconduite, qui allie prévention des risques routiers et réduction de sa consommation d’essence ;
  • stage de conduite sur neige et sur verglas ;
  • stage de renforcement de la conduite d’un deux-roues.


Sans oublier les actions concrètes qui peuvent et doivent être mises en place par l’employeur, et qui vont permettre de limiter les risques routiers professionnels :

  • mettre en place du télétravail ;
  • faciliter l’accès à des logements proches du lieu de travail ;
  • inciter les salariés, via une prise en charge partielle ou totale, à privilégier les transports en commun plutôt que la voiture ;
  • établir des partenariat avec des centres autos pour assurer la révision régulière des véhicules des salariés.

 

Evaluation des risques professionnels, déclaration auprès du service de santé au travail... Les échéances s'accumulent et vous craignez de ne pas être à jour sur vos obligations légales ? Retrouvez dans notre check-list vos principales échéances administratives RH !

Je télécharge la check-list

A propos de l'auteur

La rédaction

Team Eurécia

Contributeurs timides, les billets signés de la rédaction sont tous écrits avec passion !

Tous les articles