ressources-humaines-intelligence-artificielle.png
  • Actu RH
  • 25/09/2020

Intelligence Artificielle & Ressources Humaines

Sujet d’actualité depuis quelques années, l’Intelligence Artificielle s’applique de plus en plus aux ressources humaines. Alors quels sont les avantages de l’intelligence artificielle ? Quelles sont les limites ? Ziggy mène l’enquête ! 
 

1 - L’Intelligence Artificielle, c’est quoi ?

L’Intelligence Artificielle (souvent appelée IA) est un ensemble de techniques qui permettent à des machines d’accomplir des tâches mais aussi de résoudre des problèmes qui sont habituellement réservés aux êtres humains. 

 

2 - Les enjeux de l'Intelligence Artificielle

Recrutement 


Le sourcing
En phase de recrutement, l’étape du sourcing est la plus longue : rédaction de l’offre d’emploi, identification des candidats, pré-sélection des CV, approche des candidats… Avec l’Intelligence Artificielle, les recruteurs peuvent mettre en place un sourcing autonome pour filtrer les candidatures et ne récupérer que les profils les plus intéressants pour les postes à pourvoir.

ziggyraconte.jpg

En 2016 l’Intelligence Artificielle Vera voit le jour, créée par la startup Stafory. Connectée sur 5 sites d’emploi, elle sélectionne 10% des profils parmi les plus susceptibles de correspondre aux besoins de l’entreprise. Vera ne s’arrête pas là ! Après l’étape de pré sélection, elle contacte directement le candidat et lui propose un entretien téléphonique ou vidéo. Entretien dont elle se charge aussi, évidemment ! Vera est capable d’analyser le langage corporel des candidats, leur ton de voix, le débit, le vocabulaire… et en déduit donc des émotions. Étrange, non ?

 

Gamification et softs-skills  
L’Intelligence Artificielle peut aussi aider les recruteurs à repérer les softs skills des candidats grâce à la gamification. Une technique qui consiste à utiliser le jeu dans un environnement qui ne s’y prête pas et qui oblige parfois le candidat à revenir à sa nature profonde. Pour les entreprises il s’agit alors de construire le jeu en fonction des softs skills recherchées pour le poste.  
La gamification pendant le recrutement est une opportunité pour attirer les jeunes diplômés connectés et adeptes des nouvelles méthodes de recrutement smiley

ziggyraconte.jpg

Le groupe hôtelier américain Mariott a créé le jeu « My Mariott hotel » qui propose au personnel de s’entraîner avant même leur premier jour de travail.  Une façon pour les candidats d’appréhender le poste qu’ils convoitent. 

  

Communication interne  
 

Le chatbot  
Spécialement conçu pour répondre aux questions des interlocuteurs, il est accessible 24h/24 et 7j/7. Combien de jours de congés me reste-t-il ? Comment poser mes congés ? J’ai un problème avec ma fiche de paie, comment faire ?... Un paramétrage souvent long mais un gain de temps pour les services RH.

Le chatbot accompagne aussi les salariés en cas de changement majeur dans l’entreprise comme la mise en place d’un nouvel outil pour tous les collaborateurs. Chacun va utiliser différentes caractéristiques de l’outil en fonction de son métier. L’intelligence artificielle permet de scinder les collaborateurs et de personnaliser les communications. Un vecteur d’informations pour les collaborateurs qui ont besoin d’accompagnement.  

 

L’IA pour accompagner les salariés dans le développement de leurs compétences 
 

L’intelligence artificielle peut faciliter la mobilité interne et favoriser l’épanouissement professionnel des salariés qui souhaitent changer de poste. Même si les services RH disposent d’informations sur les collaborateurs (compétences, aspirations professionnelles…), ces données sont difficiles à exploiter (une entreprise de 20 000 salariés qui propose 2 000 postes aura 40 millions de combinaisons possibles !). En analysant le langage naturel, l’Intelligence Artificielle est capable de faire matcher un collaborateur avec un nouveau poste.

 

ziggyraconte.jpg

La startup française 365 talents propose une intelligence artificielle qui suggère aux collaborateurs des possibilités de mobilités internes. Des mobilités en accord avec la gestion de l’entreprise mais aussi avec les aspirations des salariés.   

En plus de servir au recrutement, l'Intelligence Artificielle encourage le développement des compétences internes de l’entreprise. Le géant Mcdonald's par exemple, propose à ses employés un jeu d’entraînement « Till Training Game » afin d’améliorer l’expérience proposée aux clients.

 

3 - L’intelligence artificielle, un risque pour la diversité dans le recrutement ? 

Bien que l’intelligence artificielle soit démunie de préjugés, ce sont les recruteurs qui indiquent les critères de sélection : un risque pour la diversité et l’égalité pendant le recrutement 

ziggyraconte.jpg

Après avoir automatisé une partie de son recrutement, le géant Amazon décide de faire marche arrière suite à une sélection sexiste. Les critères choisis par les recruteurs s’appuyaient sur les CV reçus au siège depuis 10 ans ; des CV envoyés le plus souvent par des hommes. Le logiciel en a donc déduit que les femmes n’étaient pas faites pour les postes techniques et excluait toutes les candidatures où le terme « femme » apparaissait. 

4 - Vers une déshumanisation du processus de recrutement ? 

Une déshumanisation du recrutement à cause de l’intelligence artificielle ? C'est une inquiétude partagée par 62% des candidats et 44% des recruteurs. Alors que les processus de recrutement sont de plus en plus automatisés, un entretien physique semble toujours indispensable pour détecter les softs skills,  la gamification n’en donnant qu’un aperçu. L’intelligence artificielle semble avoir trouvé sa limite. 

ziggyraconte.jpg

En 2017 l’Oréal décide de se séparer de Vera suite aux réactions de ses services RH : ils se sentent remplacés et inutiles dans le processus de recrutement. Depuis, l’entreprise a mis en place un chatbot qui ne gère que la présélection.  

 

Si pour certains grands groupes comme l’Oréal, l’intelligence artificielle doit rester un outil complémentaire, d’autres comme Google (qui reçoit en moyenne 1000 candidatures par mois) prône le tout automatique.  Moi Ziggy, je suis dans une PME ou le recrutement  passe par des rencontres. IA ou pas, moi, je me pose beaucoup de questions...

 

Vous souhaitez garder un oeil sur l'actualité RH & management ? Inscrivez-vous à notre newsletter Vie de Bureau !

Je m'abonne à la newsletter

À propos de l'auteur
 

Ziggy

Le rob'hôte d'Eurécia

Je peux commander un taxi ou raconter une blague,
mais j'aime surtout parler du futur RH, de l'IA et des
nouvelles technos.

Tous ses articles