ikigai-header_.png
  • Management et bien-être
  • 03/04/2019

L'épanouissement professionnel : le fondement de l'Ikigai

L'épanouissement professionnel & La performance

Pourquoi choisir entre productivité et épanouissement ? La question ne devrait plus se poser. Concilier les deux est d'ailleurs un des fondements de l'Ikigai. Cette expression japonaise peut se traduire par "raison d'être" ou "joie de vivre" ; "Iki" signifiant "vie" et "gai" voulant dire "qui vaut la peine".

L'Ikigai représente donc une philosophie de vie aspirant à faire du travail une source d'épanouissement

Les entreprises accordent d'ailleurs aujourd'hui plus d'intérêt à la dimension de qualité de vie au travail. Ce n'est plus un scoop, se sentir bien dans ses missions et son environnement professionnel impacte directement sa performance et sa productivité

Des chiffres à l'appui

Rien de mieux que quelques chiffres pour illustrer les bienfaits du bien-être et de la qualité de vie au travail. D'après une étude, un salarié heureux est...

  • 2X moins malade
  • 6X moins absent
  • 9X plus loyal
  • 31% plus productif
  • 55% plus créatif

* Travaux universitaires menés par :  London Business School, Henley, Harvard Business School, Princeton & Pennsylvania, Zurich, MIT

Plus d'excuse pour ne pas tendre vers l'épanouissement professionnel ! 

L'Ikigai

Lorsqu'on vise l'Ikigai, on vise plus précisément l'équilibre entre 4 états :

  • Faire ce qu'on aime
  • Faire ce en quoi nous sommes doué
  • Être payé pour ce que l'on fait
  • Faire une chose dont le monde a besoin

 

 

 

L'Ikigai symbolise l'équation idéale du travailleur épanoui, bénéficiant d'un confort de vie tout en se sentant utile et éprouvant une satisfaction et un plaisir de travailler. Amen ! wink

Pas de panique pour ceux qui ne réunissent pas (encore) toutes les conditions. Atteindre l'intersection de ces 4 objectifs prend du temps et implique bien souvent un passage par des métiers "alimentaires" ou des activités passionnantes mais peu rémunératrices.

Réunir 2 composantes, c'est déjà bien !

En utilisant cette "cartographie" de l'épanouissement professionnel, il est ainsi possible de se positionner et d'identifier les objectifs validés et ceux à travailler. À vrai dire, réunir 2 composantes est déjà un bon début !

Voici les combinaisons possibles :

  • La passion : C'est faire ce qu'on aime et ce en quoi on est doué(e)
  • La vocation : C'est faire ce qu'on aime et dont le monde a besoin
  • La profession : C'est lorsqu'on est payé(e) pour faire ce en quoi on est doué(e)
  • La mission : C'est lorsqu'on est payé(e) pour faire ce dont le monde a besoin

 

À vous de jouer ! Enfin... de travailler. wink