Entretien annuel
  • Management et bien-être
  • 04/12/2018

L'entretien annuel ? Vous allez l'adorer !

Qui dit fin d'année, dit bûche de noël et dîners arrosés bien sûr, mais aussi entretien annuel. L'entretien annuel, également appelé entretien d'appréciation, ne doit pas être confondu avec l'entretien professionnel. Bien que très répandu dans les entreprises, le premier n'est pas obligatoire, tandis que l'entretien professionnel, ayant lieu tous les deux ans, représente une obligation légale. 

Le but de l'entretien annuel est d'aménager un moment privilégié entre le salarié et son manager afin de faire un bilan de l'année passée. Ce n'est pas parce que c'est facultatif qu'il faut l'expédier, bien au contraire ! Prévoir deux heures pour échanger c'est bien, mais il faut également soigner les étapes de préparation et de suivi de l'entretien.

Bien se préparer !

L'entretien d'appréciation est généralement planifié 15 jours à l'avance, cela laisse le temps de bien s'y préparer pour être au top le jour J.

  • Côté manager

C'est au supérieur hiérarchique d'aménager un entretien annuel avec chaque collaborateur. Une fois la date fixée, le manager pourra préparer la trame de l'échange et reprendre les activités et les résultats de son équipier, histoire d'avoir tout en tête le jour de l'entretien. Attention l'erreur courante est de revenir seulement sur l'activité récente du salarié alors qu'il s'agit bien d'un bilan annuel.

  • Côté collaborateur

Pas de panique, ce n'est pas un examen, mais cela ne vous empêche pas d'anticiper les questions que le manager abordera. L'idéal est de prendre le temps de noter noir sur blanc les points à évoquer : un excellent moyen de ne rien oublier et de gagner en aisance lors de l'entretien.

Certaines questions sont inévitables 

  • Comment s'est passée l'année ? C'est le moment pour réfléchir à ce qui a été positif ou négatifs et de réfléchir sur des suggestions d'amélioration.
  • Comment le collaborateur se voit évoluer dans l’entreprise, à court terme comme à long terme ?
  • Quelles seraient les formations permettant de mieux remplir les missions actuelles ou à venir ?
  • Prévoir une fourchette de salaire dans le cas où une augmentation serait envisagée. Que vous soyez manager ou collaborateur !

Ce travail de préparation n'aura aucune crédibilité s'il n'est pas objectif. Reconnaitre ses limites et ses difficultés est une chose positive puisque cela prouve qu'on est capable de se remettre en question.

C'est le jour J !

La réussite de cet entretien repose en grande partie sur l'attitude de ses protagonistes. Pour que cet échange soit constructif, manager et salarié devront être à l'écoute de leur interlocuteur et maintenir le dialogue ouvert.

  • Côté manager

C'est l'occasion rêvée pour sonder son équipe et recueillir le retour de ses collaborateurs. L'ambiance de travail, la motivation, les besoins ; on part à la pêche aux infos ! Pour le manager les maîtres mots de cette entrevue sont l'écoute, l'écoute et surtout l'écoute.

  • Côté collaborateur

Concernant l'attitude du salarié, elle devra être professionnelle ; pas besoin de se mettre au garde à vous, mais y aller trop décontracté serait inapproprié. Être positif et ouvert sera également très important, surtout si le manager fait des remarques. Son rôle est de relever les points positifs comme négatifs. On écoute donc ce qu'il a à dire sans être sur la défensive. L'entretien annuel est le moment adéquat pour parler d'avenir, de projet mais aussi pour remonter les difficultés rencontrées lors de différentes missions. Pour pouvoir définir ensemble des axes de progression, le collaborateur aura préparé différentes propositions argumentées et concrètes. Retenez, CONS-TRUC-TIF ! 

Le moment pour demander une petite augmentation ?

  • Côté manager

Même s'il n'est pas en mesure de valider lui-même une augmentation, le manager pourra faire suivre la demande à l'employeur. C'est pourquoi il est important qu'il tende l'oreille à ce niveau également.

  • Côté collaborateur 

Commencer l'entretien par une demande d'augmentation serait malvenu. Mais…! À partir du moment où les objectifs ont été validés et que l'ensemble de l'équipe est satisfait, il est tout à fait légitime d'évoquer une potentielle augmentation ou promotion en fin d'entretien. 

Remarque : le salarié peut tout à fait demander un délai de réflexion, surtout s'il s'agit d'une question de salaire ou d'objectifs à fixer.

Ce n'est pas terminé !

Et oui ! C'est bien joli d'échanger sur des mesures lumineuses… Toujours est-il que cela ne sert à rien si aucune action n'est mise en place. En sortant de leur réunion, les participants devront donc avoir identifié des objectifs réalistes accompagné d'un calendrier d'actions concrètes.

  • Côté manager

Le rôle du manager est de transmettre son compte rendu (signé par les deux parties) à l'employeur et au service RH. À la suite de l'entretien annuel, il est important qu'il facilite la mise en place d'un plan d'attaque mais également qu'il assure son suivi. Le manager pourra alors prévoir des entretiens intermédiaires avec le salarié concerné.

  • Côté collaborateur 

Après cet entretien riche en échanges, le salarié aura certainement des nouvelles mesures à appliquer ainsi que des points au fil de l'eau avec son manager.

 

Loading...

Loading...

 

L'entretien annuel est bel et bien un rendez-vous dans l'entreprise à ne pas manquer : le moment pour le manager de sonder son équipe et pour le salarié de s'exprimer. Certaines entreprises ont d'ailleurs fait le choix d'aménager ce genre d'entretien régulièrement dans l'année.