Ressources rh

 
manager_leader_difference.png
  • Management et bien-être
  • 26/02/2021

Manager & leader, quel meilleur atout pour l’entreprise ?

Chef, boss, patron, manager, cadre... les noms associés à la fonction du “supérieur” hiérarchique ne manquent pas, mais la finalité est la même : ils représentent la personne qui exerce une forme d’autorité au sein d’une équipe ou d’un groupe. Et la notion même d’autorité est particulière à chacun...

Si certains s’appuient sur leur manager pour organiser leurs objectifs et faire évoluer leurs compétences, d’autres voient en leur hiérarchique un véritable mentor, un leader. Alors, le leader est-il forcément un manager ?

Pour comprendre la différence entre manager et leader, je m’aventure à une petite définition !

 

Le manager : l’organisation d’abord

Le manager a un rôle d’opérationnel terrain. Proche des équipes, sa mission est de définir des objectifs et d’encadrer, d’organiser et de coordonner le travail pour permettre à chacun d’atteindre ses objectifs. Il doit veiller aux budgets, aux délais et aux ressources dont il dispose.
Roi du rétro-planning, il doit s’assurer que la direction des actions menées par son équipe soient bien en adéquation avec les objectifs fixés par la Direction.

On attend d’un manager qu’il :

  • Fixe des objectifs de groupe et des objectifs individuels pour chaque membre de son équipe
  • Délègue pour organiser le travail et fasse confiance à son équipe. Il doit arriver à ce que ses collaborateurs acquièrent une certaine autonomie dans leurs taches
  • Soit à l’écoute de son équipe, prenne en compte les contraintes techniques ou les demandes opérationnelles
  • Valorise ses collaborateurs et leurs réussites auprès des autres collaborateurs et de la Direction
  • Accompagne ses collaborateurs en cas d’échec dans une dynamique de progression et d’amélioration continue
  • Montre l’exemple, soit sincère et franc avec ses collaborateurs

Pour vous aider à garantir le bien-être et la motivation de vos collaborateurs, découvrez notre guide pratique pour (re)motiver vos équipes !

Nous le savons, un salarié heureux est un salarié motivé et performant !

Je télécharge le guide

 

Le leader : source d’énergie

Un leader n’est pas un manager à proprement parler : il n’a pas été désigné par la hiérarchie pour exercer son autorité sur un groupe. Chaque collaborateur de l’entreprise peut être un leader, et ce peu importe son poste.

Ce sont ses idées, ses réalisations, ses initiatives, et l’aura qu’il dégage qui feront de lui une autorité informelle naturelle. Le leader est donc une personne influente dans l’entreprise, qui se distingue de l’aspect opérationnel pour se tourner vers l’humain, la pensée et le dynamisme.

Un leader est généralement :

  • À l’aise en communication : il a une aisance notamment orale qui lui permet de retenir l’attention de ses collègues, et il est également capable d’apaiser les conflits et d’écouter ses collègues.
  • Moteur : force de proposition, il est dynamique et croit sincèrement aux idées qu’il propose, et entraine ses collègues avec lui dans les projets.
  • Honnête : c’est une personne stable, en qui on peut avoir confiance, et qui dit les choses non pas pour critiquer mais pour faire avancer le collectif.
  • Capable de prendre des risques, et d’accepter les échecs : son objectif est d’évoluer, d’apprendre, et de se nourrir des réussites et des échecs pour s’enrichir pour les prochains challenges.
  • Responsable de ses actes : il assume, tient ses promesses, continue d’avancer malgré les échecs ou les critiques.
  • Fier : le leader a à cœur de réussir, pour lui et pour les autres
  • Tourné vers l’avenir : le leader est capable d’avoir une vision en hauteur et à moyen/long terme d’où il puise sa motivation pour avancer toujours plus.

 

Manager et leader : tous deux indispensables pour l’entreprise ?

Manager et leader sont donc réellement différents : ils exercent tous deux une autorité, qu’elle soit naturelle ou organisationnelle.

Lequel est donc le plus important pour l’entreprise ?

Sans aucune hésitation : les deux ! L’entreprise aura besoin de profils leader pour apporter une vision d’avenir, de la motivation, de la créativité et fédérer les équipes, mais elle aura également besoin de managers pour mettre en place la réalisation des projets, le suivi des objectifs et des personnes, et apporter une vision plus terre-à-terre de la faisabilité des ambitions.

 

Alors, quels profils pour mon entreprise ?

On peut évidemment manager, sans être un leader. Il y a d’excellents managers qui permettent aux équipes de se sentir accompagnées et sécurisées dans leur quotidien professionnel, mais à qui il manque la petite touche de goût du risque pour sortir des sentiers battus. Il y a aussi d’excellents leaders, créatifs, ambitieux, fédérateurs, mais incapables de s’organiser et de faire avancer les équipes.

Lorsque les managers dirigent, les leaders conseillent. Les managers pensent "objectifs” alors que les leaders pensent “vision”. Si les deux fonctions sont indispensables à toute organisation, le véritable défi est d’arriver à identifier l’une et l’autre de ces personnalités, et de les placer au bon endroit dans l’entreprise. Un leader pourra par exemple perdre sa flamme si on lui confie une fonction trop opérationnelle pour laquelle il ne serait plus que guidé par des objectifs, tandis qu’un manager pourra se sentir en échec si on lui demande d’être plus créatif et innovant quand sa spécialité est l’organisation au service du bon déroulement des équipes.

Mais une fois l’équilibre trouvé, vous aurez alors toutes les clés pour créer une équipe de choc, composée de managers, de leaders, et de collaborateurs efficaces et motivés.

 

Envie d'impulser une nouvelle énergie dans votre PME ?

Nouveau call-to-action

A propos de l'auteur

Alice

Vie au travail

QVT, communication interne, marque employeur : je vous partage mes idées et conseils sur la vie quotidienne des collaborateurs au sein de l'entreprise.

Tous les articles