Visites médicales des salariés : que faut-il savoir pour les RH ?

3 mins

Visites médicales des salariés : que faut-il savoir pour les RH ?

Posté le 21/10/2019 - mis à jour le 06/12/2022

Cadre légal et obligations - De nouvelles mesures sont entrées en vigueur depuis le 1er janvier 2017 :

  • La visite médicale d'embauche a été remplacée par la visite d'information et de prévention (VIP).
  • Les délais applicables entre chaque visite médicale périodique ont également été revus en fonction des conditions de travail propres à l'emploi du salarié. Les visites sont aujourd’hui plus espacées dans le temps qu’auparavant.

 

Les principales obligations en tant qu’employeur :

  • Adhérer à un centre de santé au travail.
  • Programmer les visites médicales à chaque nouvelle embauche.
  • Respecter les délais fixés par la législation et/ou par le médecin du travail.
  • Planifier les visites médicales des salariés sur leur temps de travail.
  • Si la visite médicale est programmée en dehors du temps de travail, l’absence devra être rémunérée comme du temps de travail effectif.
  • Rembourser les frais de transports liés aux déplacements pour se rendre aux examens.
  • Organiser les examens au sein du service de santé au travail de l'entreprise lorsque l’effectif est d’au moins 500 salariés (ou 200 si l'établissement est de nature industrielle).

Cas de dispense

Pour qu’un salarié puisse être dispensé de se rendre à la visite médicale d’embauche, 3 conditions doivent être respectées :

  • L’emploi du salarié est identique au précédent et les risques d’exposition sont équivalents.
  • Le centre de médecine au travail doit être en possession de la dernière attestation de suivi ou du dernier avis d’aptitude.
  • Aucune inaptitude, mesure individuelle d'aménagement, d'adaptation, de transformation du poste de travail ou d'aménagement du temps de travail n'ont été reconnus par le médecin du travail au cours du dernier examen médical (5 dernières années, ou 3 dernières années pour les travailleurs handicapés, les travailleurs de nuit et les titulaires d’une pension d’invalidité).

Risques et sanctions pour l’employeur

Le non-respect des obligations légales de l'employeur est passible de sanctions pénales. Selon l'article R4745-1 du code du travail, il s'expose à une amende de 1 500€. Cela peut aller jusqu'à une peine de prison en cas de récidive.

L'employeur peut être également sanctionné pour le préjudice subi et devoir verser des dommages et intérêts. 

Recours pour le salarié

Un salarié peut faire valoir ses droits en justice en cas de manquement de l'employeur à ses obligations en matière de visites médicales.

Avant la loi travail (El Khomri), le salarié pouvait rompre son contrat de travail pour absence de visite médicale et cette rupture pouvait être assimilée par les tribunaux à un licenciement sans cause réelle et sérieuse. Toutefois, les tribunaux doivent encore préciser les nouvelles règles issues de la réforme de 2017.

Risques et sanctions pour le salarié

Si la non-présentation du salarié à l’examen médical est volontaire et systématique, l’employeur a la capacité de mettre fin au contrat de travail dans le cadre d’un licenciement pour faute grave.

Mémo RH - Visites médicales

Téléchargez notre mémo sur les visites médicales avec toutes les infos essentielles en une seule page, prête à imprimer !


Téléchargez

 

Eurécia vous accompagne

Avec le module portail RH, vous avez la possibilité de suivre les visites médicales de vos collaborateurs :

 

  • Enregistrer les attestations de suivi employeur et relancer par email les personnes chargées de programmer les rendez-vous auprès de la médecine du travail.
  • Enregistrer les dates de convocation et relancer les collaborateurs par email.
  • Exporter et éditer la liste des visites médicales passées ou à venir.

 

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

femme qui conduit sa voiture pour travailler

3 mins

Barème kilométrique 2024 : quelles nouveautés ?

Cette année, les barèmes kilométriques n’ont pas été revalorisés ; ils avaient été augmentés de 10 % en 2022, puis de 5,4 % en 2023.

https://static-blog.eurecia.com/sites/default/files/styles/header/public/thumbnails/image/process-rh-automatises.png

6 mins

5 exemples de processus RH automatisés

La gestion administrative a pris le pas sur votre métier de RH ? Bonne nouvelle, de nombreux outils et logiciels existent afin d'automatiser vos tâches RH les plus courantes.

solidarité d'équipe

4 mins

Tout savoir sur la journée de solidarité

La journée de solidarité a été mise en place en 2004 pour financer des actions en faveur de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées. Concrètement, qu’est-ce que la journée de solidarité ? On vous explique.

femme partant en vacances

7 mins

Les 7 choses à savoir sur vos congés avant le 31 mai

A l’approche du 31 mai, les mêmes questions reviennent et les salariés font le point sur leur solde de congés. Quelles sont les choses à savoir avant cette échéance ?

vacancier sur un transat

5 mins

Vacances d’été : préparer et anticiper efficacement les congés des collaborateurs

Pour les managers et les RH, les vacances d’été sont souvent associées à un casse-tête. Les demandes de congés payés des collaborateurs doivent être arbitrées de façon à ce que l’activité se poursuive dans de bonnes conditions.

équipe souriante

5 mins

7 tendances autour de l’expérience collaborateur

Les tendances de l’expérience collaborateur du moment, pour vous inspirer à développer une stratégie RH orientée performance et bien-être au travail

Point rh légal

7 mins

Le point RH légal : ce qu’il s’est passé en mars

Bien sûr, au mois de mars, nous attendons tous traditionnellement l’arrivée du printemps et le passage à l’heure d’été (c’est bon pour le moral)… mais cette année, nous savons que vous attendiez surtout la suite de la saga juridique « congés payés…

femme devant ordinateur

6 mins

6 étapes pour faire le diagnostic RH d’une entreprise

Tout pour réaliser le diagnostic RH de votre organisation et optimiser votre stratégie de Ressources Humaines.