Ressources rh

 
Quand les leaders de la toile se mettent aux RH
  • Actu RH
  • 07/11/2017

Quand les leaders de la toile se mettent aux RH

En septembre, deux grands acteurs du web, Le Bon Coin et Google ont annoncé leur vif intérêt pour le secteur des ressources humaines. Leboncoin.com a fait l’acquisition de l’application de recrutement Kudoz afin d’élargir son offre d’annonces d’emplois et Google a créé Google Hire et Google for Jobs pour développer sa stratégie de diversification et se placer sur le marché du recrutement. Mais alors, ces nouveaux outils vont-ils changer les habitudes des recruteurs ?

Le Bon Coin oriente ses petites annonces vers les cadres

Depuis quelques années le leader des petites annonces s’est positionné et a su faire sa place sur le marché de l’emploi. Il y a deux ans, Leboncoin a investi dans Kudoz, une application mobile d’annonces d’offres d’emplois. Aujourd’hui le Bon Coin a fait l’acquisition totale de l’application dans l’objectif d’accélérer son développement sur le segment de l’emploi des jeunes cadres. En effet, les utilisateurs de Kudoz sont principalement de jeunes cadres qui peuvent postuler à des offres d’emplois en quelques secondes directement depuis leur mobile. L'application a même été surnommée le « Tinder de l’emploi ».

Google a plus d’un tour dans son sac

Google ne cessera jamais de nous surprendre ! Le géant du search continue sur sa stratégie de diversification en se plaçant sur le secteur du recrutement. La firme de Mountain View donne ainsi naissance en avril 2017 à Google Hire, plateforme d’aide au recrutement. A peine 2 mois plus tard, Google annonce la création de Google for Jobs, un agrégateur d’annonces d’offres d’emplois.

Google Hire est un outil pour aider les recruteurs à identifier les talents. Ce nouvel outil permet d’accéder aux CV et lettres de motivation des candidats, de prendre les rendez-vous d’entretiens, de partager les feedbacks avec les parties prenantes. Google Hire n’est disponible pour le moment, que pour les entreprises de moins de 1 000 salariés aux Etats-Unis.

Google for Jobs quant à lui, est une forme de fonctionnalité ajoutée au moteur de recherche Google Search. Il permet de faire remonter les offres d’emplois provenant principalement de Linkedin, Glassdoor, Monster ou Facebook. Google for Jobs donne la possibilité aux internautes en recherche d’emploi de rassembler les offres qui correspondent à leurs critères via des filtres : salaire, temps de transport, type de contrat, etc. Comme la plupart des agrégateurs, il est possible de programmer des alertes pour prévenir le candidat de la mise en ligne de nouvelles annonces qui pourraient l'intéresser.

Qu'est-ce que ça change ?

A priori, ces nouveaux outils ne révolutionneront pas le métier des recruteurs. Cependant ceux sont de nouveaux acteurs à prendre en compte dans le processus de veille et de recherche de profils. Google Hire semble approprié pour les TPE et PME qui souhaiteraient raccourcir leur processus de recrutement pour un faible effectif. Mais pour cela, les entreprises françaises devront être patientes et attendre la mise en ligne en France.

Du point de vue des personnes en recherche d'emploi, Le Bon Coin est une nouvelle plateforme à prendre en compte dans les recherches. A ce jour, la plateforme diffuse plus de 60 000 offres d'emploi sur le territoire national. Google for Jobs devrait quand à lui simplifier la recherche d'emploi. Si la firme de Mountain View parvient à agréger toutes les offres publiées sur le web, la valeur ajoutée sera considérable pour les candidats qui trouveront toutes les offres à pourvoir sur un seul et même outil.

Mais pour cela, il faudra probablement attendre encore quelques années...