header_management_visuel.png
  • Management et bien-être
  • 06/11/2020

Le management visuel n'est-il qu’un gadget ?

L’univers du management est en constante évolution afin de s’adapter sans cesse au monde du travail. Parmi les méthodes innovantes, on cite souvent le « management visuel ». En quoi cela consiste ? Quels sont ses objectifs ? Comment le met-on en place ? Ouvrez grand vos yeux cool , on vous en dit plus sur le management visuel.

 

Le management visuel, qu’est-ce que c’est ?

Ce que l’on appelle le management visuel est une méthode de gestion d’entreprise qui se base sur un ensemble de supports visuels pour communiquer des informations, amener à prendre des décisions, organiser et répartir le travail au sein de l’entreprise.

Ces supports visuels peuvent prendre des formes diverses comme :

  • des tableaux de tâches à remplir, modifier ou compléter
  • des diagrammes représentant des données clés de l’entreprise
  • un organigramme permettant de visualiser l’organisation et la hiérarchie de l’entreprise
  • des plans ou schémas matérialisant les étapes successives d’un projet en cours d’élaboration
  • ...

 

Les objectifs du management visuel

Les avantages du management visuel se manifestent à plusieurs niveaux de la gestion d’entreprise :

  • La communication : elle se trouve facilitée car plus accessible. Plus simple qu’un mail que chaque collaborateur doit prendre le temps d’ouvrir et de lire, le support visuel est plus rapide à diffuser, plus clair et même plus ludique à appréhender par tous. La transmission des informations peut ainsi gagner en efficacité.
  • Les échanges : un bon support de management visuel est un espace d’échanges qui implique tous les membres d’une équipe. Par son accessibilité (affichage dans un espace commun par exemple) il laisse une place immédiate au partage d’idées, aux retours d’expériences et aux réponses à des sollicitations. Cela peut notamment faciliter la prise de décisions.
  • La vision globale de l’entreprise : le support visuel permet une meilleure appréhension globale du fonctionnement de l’entreprise. Si les équipes ont une meilleure vision de leur entreprise (ses résultats, ses points faibles, ses projets, etc.), alors elles pourront mieux adhérer aux objectifs qui leur sont présentés.

 

La mise en place du management visuel

Le management visuel, c’est avant tout s’appuyer sur des outils. On peut citer :

  • le tableau mural (ou en version en ligne)

On le choisit de manière à pouvoir y écrire, aimanter ou punaiser du contenu qui pourra être complété ou modifié selon les besoins. Un exemple d’utilisation : un tableau évolutif pour organiser les tâches au sein de l’entreprise ou d’une équipe : tâches à faire, tâches en cours et tâches terminées. Il donne une vision globale de l’état des missions quotidiennes.

  • la carte mentale (ou mind mapping)

C’est un système de mots-clés, de pictogrammes associés par des couleurs, reliés par des flèches, etc. Elle met clairement en évidence les liens existants entre des idées, des process, des personnes, pour visualiser concrètement une situation ou un projet.


Le management visuel montrera toute son efficacité :

  • dans le cadre d’une réunion. On sait qu’un dessin vaut mieux qu’un long discours. Ainsi, projeter un diagramme ou un schéma dynamise une réunion et permet davantage de retenir l’attention et l’intérêt des participants.
  • dans le cadre d’un affichage dans un lieu commun. Il s’agit d’exposer le support visuel dans un endroit stratégique de l’entreprise pour que chacun y ait accès et le fasse vivre au quotidien.

Améliorer la communication et les échanges en interne pour mieux travailler ensemble et augmenter les performances de l’entreprise, et si le management visuel participait à cet objectif ?

À propos de l'auteur
 

La rédaction

Team Eurécia

Contributeurs timides, les billets signés
de la rédaction sont tous écrits avec passion !

Tous leurs articles