Ressources rh

 
Eurécia Blog
  • Actu RH
  • 07/06/2013

Le Shadow IT, la menace fantôme des DSI ?

Shadow IT

Après l‘email overload, voici un autre terme bizarroïde sorti tout droit de l’univers obscur de l’entreprise : le « shadow IT » ou le « covert cloud » . Comprenez le fait que des « systèmes d’informations et de communication soient réalisés et mis en œuvre au sein d’organisations sans approbation de la DSI » (définition Wikipédia). Cette pratique représenterait 1,6 million d’euros en 2012 pour chaque entreprise en Europe !! (1,7 million d’euros en moyenne en France).

75% des DSI comprennent cette démarche

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, 75% des DSI interrogées comprennent cette démarche en justifiant de l’intérêt pour l’entreprise. Les DSI français sont 48% à penser que les services et les produits cloud achetés à leur insu par les salariés contribuent à la croissance et à l’innovation de l’entreprise contre 31% en Europe. 56% d’entre eux pensent que ces services achetés permettraient aux salariés d’accéder à une solution dont ils ne disposeraient pas en entreprise.

Pourquoi ne pas passer par la DSI ?

Les deux principales motivations pour un salarié européen de ne pas passer par la DSI sont :

  • le disponibilité immédiate de services sans attendre d’approbation du service IT ( 30%)
  • capacité à lancer de nouveaux produits ou services (22%)

Peu étonnant quand on sait les avantages indéniables des solutions en cloud : facilité d’accès, investissement peu coûteux, pas de mise à jour, ergonomiques… Cette simplicité, alliée au souci de performance et de compétitivité, pousse les salariés à prendre des initiatives au risque d’en oublier certains processus de décisions. Ces chiffres sont vraiment révélateurs d’un changement dans les entreprises. Dans un souci d’efficacité, le salarié européen n’hésite plus aujourd’hui à prendre les devants.

« Les employés attendent de leur IT interne la même flexibilité et rapidité qu’ils trouvent à l’extérieur de l’entreprise, d’où cette utilisation du cloud computing » indique Marc Frentzel, Directeur Technique VMware France et Afrique.

La DSI aujourd’hui aurait-elle perdu ce rôle de super héros ? En tout état de cause, le cloud modifie les usages et les comportements au sein des entreprises et implique « une évolution du rôle des DSI » constate Marc Frentzel.