Ressources rh

 
Eurécia Blog
  • Actu RH
  • 12/03/2014

Epargne salariale et accord d’intéressement, des méthodes alternatives au salaire

Accord d’intéressement et épargne salariale sont 2 méthodes pertinentes pour gagner plus (salariés) et payer moins (de charges) en impliquant davantage les salariés à la vie de l’entreprise.

L’accord d’intéressement est un contrat entre l’entreprise et ses salariés qui détermine un objectif (résultat, performance,…). S’il est atteint, chaque année, à l’issue de l’approbation des comptes, une prime est versée à l’ensemble des salariés (et dirigeants de PME) au prorata des salaires ou temps de présence ou uniformément.

La prime d’intéressement supporte moins de charges sociales : côté salarié uniquement la CSG-CRDS soit un net perçu proche de 90% ; côté entreprise un forfait social de 20% à ce jour toujours plus léger que le taux moyen de charges sociales constaté… (environ 45%). La prime d’intéressement est plafonnée :

  • à 18.774 € par bénéficiaire
  • à 20% du salaire brut du salarié qui la reçoit
  • à la plus importante versée dans l’entreprise pour les dirigeants

Versée au salarié, la prime est soumise à l’impôt sur le revenu. MAIS, peut en être exonérée si versée dans un plan d’épargne

  • d’entreprise (PEE)
  • d'interentreprise (PEI)
  • pour la retraite collectif (PERCO)

Les avantages du plan d’épargne d’entreprise (PEE) sont :

  • l’abondement possible de l’entreprise, plafonné à 80% de la somme versée par le salarié dans la limite de 3.003 €/an
  • la constitution d’une épargne par le salarié, le plan étant bloqué 5 ans sauf cas de déblocage anticipé

Plus intéressant encore pour ceux souhaitant maximiser la constitution de l’épargne longue, le PERCO permet de constituer un capital retraite. Il permet d’abonder du triple du versement du salarié, dans la limite de 6.007 €. Bloqué jusqu’à la retraite, les cas de déblocage sont très limités.

Nombreuses sont les solutions pour motiver et fidéliser vos salariés sans trop cotiser… Renseignez-vous !

Denis Barbarossa
Denis Barbarossa

Denis Barbarossa est co-founder du cabinet Accomplys (@accomplys), expert-comptable et commissaire aux comptes. Il est également vice-Président de l’IFEC.