Ressources rh

 
Eurécia Blog
  • Actu RH
  • 28/03/2014

Pour ou contre la sieste au travail ?

Un oreiller autruche adapté pour la sieste

Tous les 28 mars depuis 14 ans, nous célébrons la journée de la sieste. L’occasion de nous rappeler les bienfaits de cette pause sur notre organisme et de constater que la France a encore de longues journées devant elle avant d’en faire une institution, surtout au travail.

19% des salariés avouent faire la sieste en cachette

Alors qu’en Chine, la sieste est inscrite dans la Constitution et qu’ailleurs, comme au Japon, en Espagne voire aux Etats-Unis, elle est légion, la France rechigne encore à considérer la sieste au travail comme un facteur de bien-être.

Malgré quelques initiatives d’entreprises « rebelles » comme Orange, Novius ou PcW, la sieste en entreprise est un réel tabou alors qu’elle devrait être vue comme facteur de productivité.

 « La sieste a une mauvaise image de marque parce que dormir est considéré comme une perte de temps, montre que l’on n’est pas efficace, que l’on est paresseux » explique le Docteur Sylvie Royant-Parola, psychiatre et Présidente du réseau Morphée.

Une application pour indiquer les meilleurs endroits où siester

A défaut de pouvoir faire sa sieste en toute tranquillité sur son lieu de travail, une application, « Google Nap » (Google sieste), développée par un groupe d’utilisateurs néerlandais de Google Map, vous invite à découvrir les lieux où il fait bon « piquer du nez ».

On constatera une fois de plus que la France ne dispose que de très peu de bancs publics pour siester.

Application nap europe

Faire l’autruche et dormir

Et si vous faisiez tout simplement la sieste là où bon vous chante, au bureau, dans la rue, entre deux avions ?

C’est l’idée qu’a eue le studio Banana Things pour commercialiser « the ostrich pillow », comprenez l’oreiller autruche. Une sorte de cocon portatif, utilisable en mobilité pour dormir quelques minutes en toute tranquillité et à l’abri des regards indiscrets…ou pas ;)