Ressources rh

 
masque-mainmedia-blog.jpg
  • Actu RH
  • 18/12/2014

Ce qui change au 1er janvier 2015

La nouvelle année arrive à grands pas, avec, son lot de nouvelles résolutions qui se traduisent au niveau national par des évolutions sociales, juridiques ou fiscales. Le 1er janvier 2015 n'échappe pas à cette règle immuable. Tour d'horizon de quelques changements prévus dès le lendemain de la Saint-Sylvestre.

Modification du taux de TVA pour le commerce éléctronique

A compter du 1er janvier 2015, le taux de TVA applicable aux services en ligne sera celui en vigueur dans l'Etat où est domicilié le client et non plus au lieu d'établissement du fournisseur lorsque ces prestations sont fournies par des assujettis établis ou non sur le territoire l'UE à des personnes non assujetties ayant leur domicile ou leur résidence habituelle dans l'Union européenne. Cette nouvelle réglementation s'applique également aux services de télécommunications, de radiodiffusion et de télévision.

Le DIF est mort vive le compte personnel de formation

La loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle, l’emploi et la démocratie sociale, entrant en vigueur à  compter du 1er janvier, vient supprimer le droit individuel à la formation au profit du CPF. Ce dernier a pour principal avantage de ne plus être lié au contrat de travail du salarié, comme le DIF, et reste attaché à la personne tout au long de sa carrière.

Simplification de la feuille de paie

Grâce au choc de simplification voulu par le gouvernement, terminés les maux de tête à vouloir comprendre sa fiche de paie. Celle-ci va être revue et simplifiée afin de conserver qu’une quinzaine de lignes contre 25 à 30 actuellement. Les cotisations patronales, d'un obscurantisme certain pour beaucoup de salariés, disparaissent, laissant place à des cotisations salariales plus lisibles. Cette simplification devrait permettre d’économiser 1,5 milliard d’euros par an au total.

 


La France a la fiche de paie la plus chère... par Europe1fr

Un nouveau titre prépayé pour les salariés avec le Chèque Santé

Coté bien-être des salariés, janvier s’annonce comme un mois agréable avec l’arrivée sur le marché des titres prépayés Chèque Santé.

Chèque Santé est un dispositif proposé par une startup montpelliéraine qui a pour but de favoriser la prise en charge des soins complémentaires aux soins allopathiques. Les séances d’ostéopathie ou de naturopathie par exemple, mal pris en charge par la sécurité sociale ou les mutuelles,  pourront être en partie réglées grâce aux chèques santé dans une limite de 156 € par an et par salarié.

Revalorisation du SMIC

Annoncé le 18 décembre dernier par le ministère du Travail, le salaire minimum professionnel de croissance (SMIC) est revalorisé de 0,8 % au 1er janvier 2015 pour un salaire brut mensuel de 1457,52 euros pour 35 heures hebdomadaires.

Augmentation de la gratification de stage

La loi du 26 juin 2014, portant amélioration du statut des stages en entreprise et publiée au JO en novembre dernier, prévoit l'augmentation progressive de la gratification du stagiaire.

  • à compter du 1er décembre 2014 et jusqu'au 31 décembre 2014, la gratification est fixée à 479,66 euros pour 35 heures hebdomadaires.
  • à compter du 1er janvier et jusqu'au 31 août 2015 celle-ci devrait être portée à 500, 51 euros pour atteindre au 1er septembre 2015 un montant de 523,26 euros.

Augmentation du timbre

timbre.jpg

Le timbre rouge Marianne (0 - 20 g) passe de 0.66 € à 0.76 € au 1er janvier soit une augmentation de +15,20%

En 2015, Marianne prend un sacré coup avec une augmentation historique du prix du timbre. Dès le 1er janvier, il faudra débourser en moyenne 11.5 % de plus pour affranchir son courrier. Une sacrée hausse, justifiée par une chute sans précédent des plis adressés et la nécessité de financer les investissements de La Poste.

Sachez que si vous n’avez pas fait le plein de carnets de timbres avant la date fatidique, vous êtes toujours à temps de chiner de vieux timbres non encore démonétisés, à prix avantageux ! Comme quoi, on a tous à y gagner  !

 

 

 

 

Durée des soldes

Avis aux serial shoppeurs, à compter de 2015, les soldes d’hiver et d’été dureront respectivement une semaine de plus suite à la suppression des soldes flottantes de deux semaines. A noter que celles de janvier débutent le mercredi 7 janvier.

 

Pour en savoir plus :

Les six choses à savoir sur le compte personnel de formation

Chèque santé, le titre prépayé pour le bien-être des salariés

Rythmes scolaires, stages, PACS : ce qu’il ne fallait pas rater cet été