header_ik2020.png
  • Actu RH
  • 11/03/2020

Barème kilométrique : quelles nouveautés ?

L’administration fiscale publie chaque année le barème kilométrique qui permet de déclarer les frais de déplacement professionnels. Le barème kilométrique de cette année 2020 a été modifié pour les petites motorisations : 3CV et 4CV. Il permet de calculer les frais à déduire de vos revenus salariaux dans le cas où vous choisissez la déduction des frais réels. Si vous optez pour la déduction forfaitaire de 10%, vous n’avez pas besoin de calculer vos frais avec ce barème 2020. 

Tableau du barème kilométrique 2020 

Ce barème s’applique aux revenus salariaux de 2019. La distance totale parcourue en kilomètres sur l’année 2019 doit être calculée en amont, mentionnée ‘dist dans les tableaux ci-dessous. 

  • Pour les autos : 

Puissance fiscale 

Jusqu’à 5000 km 

De 5001 km à 20000 km 

Au-delà de 20000 km 

3 CV et moins 

dist x 0,456 

(dist x 0,273) + 915 

dist x 0,318 

4 CV 

dist x 0,523 

(dist x 0,294) + 1147 

dist x 0,352 

5 CV 

dist x 0,548 

(dist x 0,308) + 1200 

dist x 0,368 

6 CV 

dist x 0,574 

(dist x 0,323) + 1256 

dist x 0,386 

7 CV et plus  

dist x 0,601 

(dist x 0,34) + 1301 

dist x 0,405 

 

  • Pour les motos (au-delà de 50 m3) : 

Puissance fiscale 

Jusqu’à 3000 km 

De 3001 km à 6000 km 

Au-delà de 6000 km 

1 ou 2 CV 

dist x 0,341 

(dist x 0,085) + 768 

dist x 0,213 

3, 4, 5 CV 

dist x 0,404 

(dist x 0,071) + 999 

dist x 0,237 

Plus de 5 CV 

dist x 0,523 

(dist x 0,068) + 1365

dist x 0,295 

 

  • Pour les cylos (jusqu’à 50 cm3) : 

Jusqu’à 2.000 km 

De 2.001 km à 5.000 km 

Au-delà de 5.000 km 

dist x 0,272

(dist x 0,064) + 416 

dist x 0,147 

 

Sauf exception, la distance maximale qui peut être déclarée sur une journée est de 80 kilomètres pour un aller-retour. Le barème englobe tous les coûts liés à l’utilisation d’un véhicule dans le cadre de trajets professionnels : assurance auto, entretien, réparation, carburant, usure.... Par contre, les dépenses de stationnement ou de péage peuvent être ajoutées à vos frais réels. 

 

Exemple de calcul de l'indemnité kilométrique 2020
  • 1ère étape : trouver sa tranche kilométrique

En 2019, Jean-Luc a parcouru 45 kilomètres par jour pour son trajet domicile-travail. Et il s'est rendu sur son lieu de travail 223 jours dans l'année.

  • 45 x 223 = 10 035
  • Jean-Luc a donc parcouru 10 035 kilomètres 
  • 2ème étape : la puissance fiscale de son véhicule

Jean-Luc utilise sa voiture pour se rendre sur son lieu de travail. Sur la carte grise, il vérifie la puissance fiscale (P.6) qui est de 5 chevaux.

puissance-fiscale.png
La puissance fiscale est indiquée sur la carte grise à la ligne P6 (6 chevaux fiscaux sur cette image)
  • 3ème étape : appliquer le barème

Jean-Luc applique la formule qui correspond à son usage : (dist x 0,294) + 1147

  • (10 035 x 0,294) + 1147 = 4097,29 €

 

 

 

Vous pouvez désormais mettre à jour vos barèmes et les partager en interne si besoin. N'oubliez pas également de vous inscrire à notre Newsletter Vie de Bureau ! Vous y trouverez de nombreux articles, notamment autour des changements fiscaux et légaux !

Je m'abonne à la newsletter

 

À propos de l'auteur
 

Hadrien

Blogueur RH

J'écris régulièrement sur l'actu RH, le management
et la digitalisation de nos métiers. Au plaisir d'échanger !

Tous ses articles 

Voyagez dans Vie de Bureau