header_parole_experts4.png
  • Actu RH
  • 27/05/2020

[Paroles d'experts] “Penser humain et panser l'humain”

Sur notre blog Vie de Bureau, nous aimons donner la parole à des experts RH, management ou encore QVT. Aujourd'hui, nous avons le plaisir d'accueillir :

  • Juliana Déthune, Conférencière, Consultante en QVT, Sophrologue et Rédactrice web

Ready to go ?

 

Juliana, quel est votre constat de cette crise sanitaire ?

Je fais deux types de constats : un négatif et un positif.

Concernant le négatif, je constate qu’à travers ce télétravail, qui n’est pas vraiment du télétravail d’ailleurs, on se rend d’autant plus compte des dérives et des travers que peuvent avoir certaines entreprises. Notamment par les réunions organisées dans l’excès, dues en partie à cette hyper connectivité. Certaines entreprises avaient enfin pris l’initiative de diminuer le nombre de réunions et finalement elles ré-augmentent abusivement : les collaborateurs se retrouvent à passer leur journée en réunion. Je ne compte plus le nombre de personnes me disant quotidiennement “je n’en peux plus de faire des visios !”. Il y a, à fortiori, un réel risque de perte de sens pour les salariés. Ceux qui essayent de suivre au mieux le rythme mais peinent à le faire, ceux qui rencontrent des difficultés à intégrer la quantité d’information à distance, ou bien encore ceux qui se sont retrouvés mis en chômage partiel du jour au lendemain et sont passés d’une activité intense à une activité extrêmement réduite peuvent en arriver à se demander si leur job a, in fine, une réelle utilité. Des questionnements forts auxquels les collaborateurs ne trouvent pas toujours les réponses. Cela peut créer de véritables angoisses pour des salariés ayant alors du mal à voir leur futur. Nouveaux projets, voire même des projets mis au placard, et ce malgré les conditions inédites. Il y a une réelle entraide et une cohésion entre collaborateurs qui a été mise en lumière : de nombreuses initiatives ont vu le jour pour préserver les liens, avec les cafés visio ou apéros via Skype. Et ce qui est très positif c’est qu’ils veulent garder le lien et aiment se retrouver.

 

Vous avez récemment animé un webinar sur le télétravail, nouvelle composante essentielle des entreprises. Alors est-ce un risque ou une chance pour les actifs ?

Effectivement, avec l’équipe du Forum de la QVT, nous avons voulu nous pencher sur le sujet du télétravail et définir si c’est une chance ou un risque pour les collaborateurs. Nous en avons conclu que c’est une vraie chance et que le télétravail va devenir une forme concrète de travail, un mode de travail traditionnel. On ne fera plus la différence entre un travail à distance ou physique au bureau. Et c’est aussi une réelle opportunité pour les entreprises de fidéliser et engager leurs salariés car c’est une véritable attente des salariés aujourd’hui, notamment dans leur quête d’équilibre pro/perso.
Attention cependant, le télétravail est un bel avantage mais si et seulement si sa mise en place est réfléchie, qu’il y a un accompagnement, que les outils sont adaptés et que la décision a été prise après concertation de l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise. Une mise en place trop rapide et bâclée risquerait de faire retomber le soufflé.

Pour que la mise en place du télétravail soit une véritable réussite dans votre entreprise il est important de faire un suivi avec chacun de ses collaborateurs. Pour cela nous vous conseillons de réaliser des entretiens de suivi après une période d’essai de télétravail. Pour aider vos managers, n'hésitez pas à leur mettre à disposition une trame d'entretien.

Télécharger le modèle de suivi du télétravailleur

 


Quels conseils donneriez-vous aux entreprises aujourd’hui ?

Penser humain et panser l’humain. Il faut penser humain en priorité et veiller à le préserver lui et sa santé. C’est mon conseil n°1 !

Et puis, à toutes les entreprises en recherche de productivité et de performance constante : il ne faut pas oublier que les salariés font tourner l’entreprise. S’ils ne se sentent pas bien, ne s’y épanouissent pas, n’y trouvent pas de sens, ne se sentent pas écoutés, la productivité et la performance risquent de prendre un coup. On a tous à y gagner. Penser à l’humain en priorité permet de découler les actions justes derrière.
Veillez également à une communication régulière et transparente et à construire ensemble. Les gens ont besoin d’être entourés et soutenus. Particulièrement les personnes isolées.

 

Concrètement, quelles actions peut-on mettre en place pour soutenir les salariés à distance ?

Une astuce très simple et basique dans un premier temps : prendre son téléphone et appeler ses collaborateurs pour leur demander comment ils vont et parler avec eux. Il faut libérer la parole, aider les managers à faire cet exercice pour créer un dialogue constructif. On peut également faire intervenir des experts, des thérapeutes, à distance, via des conférences ou des consultations en ligne. Sophrologues, ergonomes, coachs et tant d’autres précieux spécialistes peuvent grandement aider à se libérer des tensions physiques ou mentales. Il faut absolument faire évacuer ce qu’il leur pèse. J’alerte également à prêter une attention particulière aux managers et RH qui sont en première ligne et pour qui l’impact physique et psychologique est également important. Eux aussi ont besoin d’être écoutés et de pouvoir évacuer les tensions.

 

Comment voyez-vous le retour de cette crise ?

Tout dépendra de l’organisation de chaque entreprise. Il y aura forcément la peur des salariés pour leur santé, il faut alors mettre en place tout ce qui est nécessaire (matériel, procédures sanitaires...) pour les protéger et faire disparaître leurs inquiétudes. L’activité a été réduite pour la majorité des entreprises, et j’ai peur que ces dernières veuillent par conséquent faire reprendre sur les chapeaux de roues et qu’il y ait une forte pression pour de la surperformance. J’espère que cela ne sera pas le cas, car tous seront affaiblis psychologiquement et physiquement. Le télétravail est éreintant pour beaucoup. Si on leur en demande trop d’un coup, il y a un risque qu’ils n’arrivent pas à suivre, qu’ils perdent encore plus la notion de sens de leur métier et qu’ils se sentent inutiles. Il y a aussi la question pour les employés qui ont été sans activité durant le confinement : réussiront-ils à reprendre comme avant ? Il y a toute une pédagogie de la part de l’entreprise à mettre en place pour aider les salariés à surmonter ces changements. L’écoute, la communication et le soutien seront les maîtres-mots.

 

Des conseils pour cet accompagnement ?

Communiquer ! Les entretiens individuels ou en groupe sont une solution. Par service ou interservices, il faut arriver à avoir une vision globale des ressentis des individus, mesurer leur moral pour ouvrir le dialogue et recréer un lien avec eux et entre eux. Il est super important également de les aider à déculpabiliser : ils n’y sont pour rien dans cette situation inédite, dans le chômage imposé. Si la performance n’est pas si bonne que d’habitude c’est normal et, ensemble, ils pourront réussir à voir des jours meilleurs se profiler. Ils ont fait comme ils le pouvaient et c’est déjà très bien. Ils seront soulagés et cela créera un état d’esprit de cohésion et d’empathie. Nous sommes tous dans le même bateau, ils n’ont pas besoin qu’on les juge à la reprise. Il ne faudrait pas revenir à l’“anormal” d’avant.

 

A distance, comment peut-on améliorer le bien-être des collaborateurs malgré les contraintes ?

N’hésitez pas à faire appel à des experts pour aider et accompagner vos collaborateurs. Il y a des séances de sophrologie ou de relaxation, avec des conseils cas par cas pour retrouver l’harmonie du corps et de l’esprit, mais aussi des conférences motivantes et inspirantes. J’ai l’exemple d’un confrère qui a mis en place durant ce confinement des ateliers de pâtisserie en visio à destination des enfants des salariés de l’entreprise. Un double objectif : permettre aux enfants de se retrouver entre eux, même à distance, pour passer un moment fun et gourmand, et permettre aux salariés de travailler pendant ce temps un peu plus tranquillement tout en diminuant leur charge mentale.
Pour finir, je pointerai du doigt l’importance de la Direction, moteur du changement, qui doit montrer l’exemple dans toutes les actions mises en place. Chacun doit mouiller sa chemise !

 

  Les fonctions RH sont au cœur de la gestion de crise du Covid-19.  Pour mieux comprendre les enjeux RH de la crise sanitaire et les manières dont on peut y faire face au quotidien, nous avons donné la parole à des hommes et des femmes de terrain.

Téléchargez gratuitement notre livre blanc et découvrez des témoignages de profils RH, des conseils d'experts & d'autres ressources pour aller plus loin dans la gestion de la crise

Je télécharge le livre blanc

À propos de l'auteur
 

Jennifer

Chargée de com

La communication, l'événementiel et le
bien-être en entreprise... c'est mon dada ! :)

Tous ses articles 

Voyagez dans Vie de Bureau