Fatigue visuelle au travail : ce qu'il faut savoir !

3 mins

Fatigue visuelle au travail : ce qu'il faut savoir !

Posté le - mis à jour le

La fatigue visuelle est un phénomène qui touche de plus en plus de monde, notamment parmi les personnes qui travaillent de façon prolongée devant un écran. Comment reconnaître ce trouble, quelles sont ses conséquences et y a-t-il des solutions ? 

Voici nos conseils pour savoir comment lutter contre la fatigue visuelle au travail.
 

Qu'est-ce que la fatigue visuelle ?

On appelle fatigue visuelle un ensemble de symptômes passagers touchant la vision. Ils sont dus à une sollicitation excessive des yeux. En effet, l’œil est un organe qui contient des muscles donc ceux-ci peuvent se fatiguer si on leur demande trop d’efforts. Des muscles oculaires fatigués vont réduire la capacité de l’œil à s’accommoder c’est-à-dire à adapter sa mise au point pour voir nettement de près comme de loin. 
La fatigue visuelle peut se constater chez une personne souffrant d’un défaut de la vision pas corrigé ou mal corrigé (notamment l’hypermétropie ou l’astigmatisme). Mais elle se manifeste le plus souvent suite à une trop longue exposition à des écrans. Voilà pourquoi la fatigue visuelle touche tout particulièrement les personnes amenées à travailler sur ordinateur de façon prolongée.
 

Quels sont les symptômes de la fatigue oculaire ? 

La fatigue visuelle entraîne de nombreuses conséquences pour la personne qui en souffre : 

  • Une baisse de l’acuité visuelle qui augmente avec le degré de fatigue, au fur et à mesure de la journée. Cela se traduit par la sensation de voir flou et parfois même de voir double. Plus les yeux seront sollicités longtemps sans période de repos, plus la personne ressentira l’impression de voir mal. 
  • Des difficultés de lecture et de concentration. La fatigue visuelle touche la vision de près et gêne la lecture de textes sur les écrans. Redoublant d’efforts pour essayer de déchiffrer les mots, le lecteur peine à se concentrer et l’efficacité de son travail s’en ressent. Tout devient plus difficile intellectuellement. 
  • Les yeux qui piquent ou bien qui brûlent. L’attention exigée par un travail sur écran est telle que l’on en oublie de cligner des yeux autant qu’il faudrait. Or ces clignements réguliers sont nécessaires pour assurer la sécrétion d’un film lacrymal qui protège l’œil. Regard trop fixe et efforts excessifs des muscles oculaires provoquent ces sensations de picotement ou de brûlure
  • Des maux de tête. À la longue, la fatigue visuelle se répercute sur l’ensemble du corps et peut causer une fatigue générale et plus particulièrement des maux de tête. Ce symptôme est favorisé par un défaut de luminosité, trop faible ou trop forte, selon les conditions de travail sur écran. 
     


Comment prévenir la fatigue visuelle ? 

Il existe des solutions pour remédier à la fatigue visuelle

  • Corriger efficacement les troubles de la vision lorsqu’ils sont la cause de cette fatigue visuelle, et consulter régulièrement un ophtalmologiste. 
  • Adopter une bonne position quand on travaille sur un ordinateur : ne pas se tenir trop près de l’écran (à distance d’un bras environ) et éviter un éclairage direct de l’écran.

      Passez à l'action et téléchargez notre mémo pour optimiser la position des écrans de vos collaborateurs. Imprimez-le et partagez-le auprès de vos équipes.

Télécharger le mémo !

  • Faire des pauses : lever les yeux de l’ordinateur 10 minutes toutes les heures pour regarder au loin de façon à relâcher l’effort d’accommodation pour la vision de près. 
  • Faire de la rééducation des yeux. Si la fatigue visuelle persiste, un médecin pourra prescrire des séances d’orthoptie. Grâce à ces exercices de gymnastique oculaire, l’orthoptiste va chercher à rééduquer l’œil pour le soulager et améliorer son fonctionnement.

 

  • Travail sur les écrans : quels sont les risques ? Retrouvez toutes les réponses dans notre article dédié
  • Vous souhaitez en savoir plus sur la santé et la sécurité des collaborateurs ? Retrouvez nos 12 points d'attention
infographie_fatiguevisuelle.png

 

Vous souhaitez garder un oeil sur l'actualité RH & management ? Inscrivez-vous à notre newsletter Vie de Bureau !

Je m'abonne à la newsletter

 

Cet article a été rédigé par La rédaction

Team Eurécia

Sur le même thème :  

Recrutement agile

10 mins

Recrutement agile : meilleures stratégies et pratiques 2024

L'ère du recrutement agile est là, promettant des délais plus courts et une plus grande flexibilité. Cette méthode favorise une approche collaborative, décompose les tâches et met l'accent sur l'autonomisation des recruteurs.

Collaborateurs au travail

5 mins

Les étapes clés de la GEPP : de la planification à la mise en œuvre

La gestion des emplois et des parcours professionnels (GEPP), anciennement gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est un plan permettant de gérer et d’adapter les emplois, les compétences et les recrutements aux ambitions…

femme syndrome canal carpien

7 mins

Santé et sécurité au travail : 13 points d'attention

Le 28 avril désigne la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. En cette occasion, nous vous proposons une liste de 13 points d'attention pour la santé et sécurité de vos collaborateurs à toujours avoir en tête !

nouvelle collaboratrice heureuse

7 mins

Talent nurturing : 10 exemples pour améliorer votre expérience candidat

Définition du talent nurturing, actions concrètes et conseils malins pour nouer une relation durable entre vos candidats et votre entreprise

employee value proposition

7 mins

Employee value proposition : ne passez pas à côté de ce concept RH innovant

Comment fidéliser ses collaborateurs pour trouver les meilleurs talents ? La recette miracle n’existe pas. Toutefois plusieurs méthodes ont été pensées pour s’approcher de ce résultat.

Reverse mentoring

8 mins

Comment utiliser le reverse mentoring dans votre organisation ?

Avez-vous déjà entendu parler du reverse mentoring ? Cette pratique innovante tout droit venue d’Amérique permet de faire échanger les différentes générations de salariés de l’entreprise.

Mad skills

4 mins

Mad skills : osez afficher vos différences

La moitié des offres d’emplois reçoivent plus de 20 réponses. Comment se différencier pour attirer l’attention des employeurs ? En affichant vos mad skills dans votre candidature !

alternante avec sa tutrice

6 mins

4 éléments à prendre en compte avant de recruter un alternant

L’alternance est une voie qui séduit de nombreuses PME. Quelles sont les règles à connaître avant de recruter un alternant ? On fait le point.