log.png
  • Témoignages
  • 02/05/2016

Logistic Organisation Group économise 5 000 € par an

L’entreprise Logistic Organisation Group (L.O.G), est une société belge d’aménagement et de gestion de l’occupation des espaces de travail qui travaille pour de grands groupes tels que Engie, Securex, ou Eni. Logistic Organisation Group a choisi Eurécia afin de mieux gérer les congés et absences de ses collaborateurs. Retour avec Benoit Détroz, dirigeant et fondateur de l’entreprise.

Quelles étaient vos problématiques au moment de choisir Eurécia ?

Nous étions confrontés à un problème d’organisation au niveau des demandes de congés et absences. En effet, nous sommes une vingtaine de salariés et nos collaborateurs travaillent chacun sur des lieux différents, chez des clients différents et sur des projets différents. De nombreuses conditions qui influent sur la gestion des absences. La procédure de base pour demander un congé était très compliquée dans la mesure où les salariés devaient remplir un papier ou un formulaire informatique et l’envoyer par email à un certain nombre de personne. La validation prenait un temps fou et devenait bloquant pour tout le monde. Parce-que les congés se prennent pendant les congés, les demandes étaient faites trop tard et par conséquent traitées trop tard. Il arrivait même que les demandes soient validées après que les gens soient partis en vacances ! Sans parler de notre secrétaire qui faisait des acrobaties administratives et perdait trop de temps. Nous avions un mal fou à dresser un planning de présence.

Pourquoi avoir choisi les solutions Eurécia ?

« C’est le type de système que je voulais mettre en place quand j’étais jeune et beau ! C’est l’idée qu’on avait du futur dans les années nonante »

Je me suis rendu compte que ce type d’outils se développent sur internet mais essentiellement pour des grandes sociétés. Et ces derniers ne sont pas adaptés aux petites entreprises telles que la mienne et sont surtout beaucoup trop coûteux.

Eurécia est un outil qui répond à toutes nos attentes : il est en mode SaaS. Donc accessible à partir de n’importe quel poste de travail, ce qui est essentiel pour nous car nos collaborateurs travaillent sur les ordinateurs de nos clients. Ce qui ne demande également aucun investissement interne. Il est primordial pour organiser le nomadisme dans le cadre de la flexibilité du temps et de l’espace de travail. Un outil qui ne s’use, que si l’on s’en sert, c’est-à-dire que si je n'ai que douze salariés, je paye uniquement pour douze ; il est adapté aux PME. Il offre une réelle valeur ajoutée via son système intégré autour du planning. C’est un outil informatique qui sert à quelque chose ! 

Une mise en place simple et rapide

La mise en place a été très rapide. Mardi j’ai vu, jeudi c’était fait, ça faisait longtemps que nous cherchions cette solution. Je n’ai pas eu peur de former mes salariés car Eurécia est très simple d’utilisation et très intuitif.  Il y a eu deux ou trois personnes réticentes mais cela s’est vite rétabli car ils ont vite remarqué, comme l’ensemble de l’entreprise que cet outil bénéficie à tous. Ils peuvent prendre leurs congés chez eux le dimanche matin aux côtés de leur conjoint. C’est le pied !

Eurécia, c’est que du positif

« Outre les apports qualitatifs, avec Eurécia le ROI est de l’ordre d’environ 5 000 euros par an »

Nos employés ont gagné en responsabilité. Ils sont complètement autonomes au niveau des prises de congés et les chefs de projet peuvent mieux gérer leurs équipes. De plus, les intérimaires peuvent être intégrés dans le système et ont la liberté de choisir leurs jours d’intervention. Nous avons également gagné en flexibilité au niveau des heures supplémentaires. Grâce à l’exportation des données que l’on transmet directement à notre secrétariat social (cabinet social en Belgique), les fiches de paie sont plus faciles à faire et sont disponibles plus rapidement. Le gain le plus important et le plus probant est la communication au sein de nos équipes avec le planning. Avec Eurécia le ROI (retour sur investissement) est de l’ordre d’environ 5 000 euros par an, ce qui paye largement les prestations du secrétariat social et notre secrétaire gagne une heure de temps par semaine minimum qu’elle peut mettre à profit pour d’autres tâches.

Si je devais définir Eurécia en quatre mots : Simple – Souple – Ergonomique – Flexibilité.