Ressources rh

 
expert-comptable-mainmedia.jpg
  • Cloud computing et Saas
  • 07/02/2014

Mon comptable cet expert 2.0

Bien des métiers souffrent de clichés plus ou moins persistants. Celui d’expert-comptable n’échappe pas à la règle. Grosses lunettes, costume-cravate pour messieurs, tailleur pour mesdames, bureau hors d’âge, bref le stéréotype que l’on connaît tous. Cependant et heureusement, la réalité balaie ces clichés poussiéreux pour laisser place à une profession en plein renouveau.

Comptable mais expert avant tout

Scoop, le métier d’expert-comptable ne consiste pas seulement à réaliser des bilans et à vérifier les comptes de la société sur sa calculette !  « Les nouveaux enjeux de la profession sont de faire en sorte que l’expert-comptable devienne le garant, le producteur, le dénicheur et l’organisateur de l’information utile et pertinente de l’entreprise » expliquaient Thierry Polack et Denis Barbarossa de l’IFEC lors d’une interview sur ce blog.

C'est cela oui

La profession sort des rangs, elle évolue avec les usages, les entreprises ont besoin d’être de plus en plus conseillées avec les lois qui s’accumulent. L’expert-comptable s’équipe et se dote de logiciels en mode SaaS pour s’adapter à moindre coût et s’interfacer rapidement au système d’information de ses clients.

Le comptable est également un expert, il produit certes, mais il conseille avant tout !

« Nos clients sont légitimement en attente d’autres services de la part de leur plus proche conseil, l’Expert-comptable… dont les honoraires sont trop souvent perçus comme une taxe liée aux contraintes légale et fiscale que comme un soutien pour le développement de son entreprise » explique Denis Barbarossa.

Du cabinet au marketing 2.0

Avec la déréglementation de la profession comptable survenue ces dernières années, l’expert-comptable est rentré dans une nouvelle ère. La réforme en profondeur de l’Ordonnance de 1945 réglementant la profession permet à l’expert-comptable de passer d’une posture libérale à une posture entrepreneuriale.

« La déréglementation a ouvert un nouvel espace de communication aux experts-comptables. De la publicité papier jusqu’au site web et réseaux sociaux, les possibilités de communiquer et d’atteindre leurs futurs clients ont été démultipliées » confie le blogueur Moi, l’expert-comptable qui traduit avec humour et en dessins le quotidien d’une profession en pleine mutation.

Pub comptable
Dessin issu du blog Moi-l’expert-comptable

Dans un article paru en juin 2013 sur la revue Lexinexis, Julien Catenese, diplômé d’expertise-comptable, expliquait d’ailleurs les avantages pour un cabinet d’utiliser Twitter comme élément de communication différenciant :

  • être en phase avec l’évolution de la profession ;
  • être en phase avec l’évolution de la mentalité des collaborateurs ;
  • être en phase avec l’évolution de la clientèle (besoin de conseil, réactivité, possibilité d’assurer un SAV et de fidéliser)

Il n’y a qu’à faire une requête sur l’expression « expert-comptable » sur Twitter pour s’apercevoir du nombre de profils qui gazouillent chaque jour. Une vraie communauté numérique s’est installée, elle possède de plus son propre réseau social, le site Pacioli.

« Sur les réseaux sociaux, la communication se fait de manière plus fluide et moins formelle, ce qui a tendance à rapprocher les experts de leurs clients. D’une manière générale l’utilisation des nouveaux médias est aussi un bon moyen d’amener les professionnels à moderniser leurs outils » ajoute l’auteur du blog humoristique.

Marketing de l’offre, communication digitale, marque employeur, société de services, outils de gestion en SaaS, le cabinet de 2014 intègre de nouveaux concepts qui n’ont plus rien à voir avec ceux des années 90.

Allez, Twittez maintenant !  :)