l'outil obsolète
  • Cloud computing et Saas
  • 02/10/2014

L’outil obsolète : l’arme fatale contre l’efficacité des directions financières

Les Directions administratives et financières (DAF) sont au cœur de la stratégie de l’entreprise. Elles sont sur tous les fronts et doivent pouvoir rendre des comptes rapidement tout en délivrant des analyses toujours plus fines. Leur rôle est essentiel et souvent déterminant dans l’optimisation des processus internes.

La société Intacct – fournisseur de logiciels financiers américain – vient de publier une infographie très intéressante sur la vision du métier de DAF en 2014. Et la réalité est loin d’être idéale pour cette fonction clé dans les organisations. Décryptage.

infographie
Extrait de l’infographie Intacct , 7 Deadly Sins of Financial Management

Seules 50 % des entreprises parviennent à boucler leurs comptes mensuels en 6 jours

Face à une montée en flèche des données à traiter, il devient de plus en plus difficile de boucler les comptes dans les temps, comme c’était le cas 5 ans auparavant. Bienvenue dans l’ère du « big data » !

Les salariés passent près de 28 % de leur temps à répondre aux mails

silos
Le fonctionnement en silos est un mal bien connu dans les entreprises

Le fonctionnement en silos est un frein à la bonne circulation de l’information dans les organisations. Décloisonner l’entreprise est un moyen de rendre plus efficace l’échange de données entre chaque service d’autant que les fonctions métiers telles que celles de DAF, DRH ou encore de DSI sont aujourd’hui des fonctions transverses à l’organisation.

89 % des entreprises utilisent encore Excel

L’utilisation encore prégnante des tableaux Excel au sein des organisations est un péché bien connu qui continue à engendrer des erreurs. En effet, ce ne sont pas moins de 88 % des tableaux de suivi des plannings, de budget ou encore de prévisions qui sont erronés. Un comble à l’heure du cloud computing !

69 % des moyennes et grandes entreprises pensent qu’un logiciel de gestion des dépenses en cloud peut les aider à réduire d’au moins 20 % leurs dépenses

L’une des erreurs fatales des entreprises, impactant fortement leurs revenus, est de s’appuyer sur des outils pas ou mal adaptés à leurs besoins. Péché d’orgueil ou excès de modestie, le suivi des dépenses par client, tâche et projet est pourtant à la portée de tous.

Plus de 50 % du temps de travail des DAF est consacré à la collecte des données plutôt qu’à la prise de décisions stratégiques

big data
Les DAF ont de plus en plus de données à traiter en un temps record

Les charges administratives sont telles que les directions financières ne peuvent se consacrer à leur vrai métier, celui pour lequel ils apportent une vraie valeur ajoutée.

52 % des DAF américains pensent que la plus grande barrière à leur performance sont les outils obsolètes

L’erreur fréquente que font les organisations est de penser qu’elles peuvent se passer des outils conçus pour leurs besoins spécifiques. Et pourtant, le temps c’est de l’argent !

Bien que cette infographie reflète des statistiques américaines (notamment le point 6 de l’infographie volontairement éludé ici), il est évident que ces péchés évoqués ne sont pas endémiques aux Etats-Unis, bien au contraire !

Perte de temps et d’efficacité, besoin d’optimisation des processus, problème de transmission des données, fonctionnement en silos, objectifs financiers à atteindre, sont des problématiques bien connues des clients Eurécia.

Voir l’infographie