Le chaos au service de la créativité en entreprise
  • Management et bien-être
  • 07/10/2013

Le chaos au service de la créativité en entreprise

Dites-moi comment vous rangez votre bureau et je vous dirais qui vous êtes !

Bureaux encombrés, dossiers empilés, post-it recouvrant l’écran, vous exaspérez vos collègues ordonnés et la femme de ménage par la même occasion ?

Terminées les remarques désobligeantes, vous avez enfin un argument de poids à avancer lors d’une prochaine allusion au sujet de votre bordel (bien rangé) !

Selon une récente étude menée par Kathleen D. Vohs de l’Université du Minnesota et publiée dans la revue « Psychological Science », la créativité au travail serait favorisée par le désordre.

Bien que les bureaux rangés favorisent des « comportements normativement positifs » tels qu’une alimentation plus saine, une tendance à être plus généreux envers les associations caritatives, les salariés en proie au chaos seraient plus créatifs que leurs collègues et développeraient des idées plus innovantes et moins conventionnelles. Et toc !

Un peu de désordre = beaucoup de profit(s)

Et ce n’est certainement pas Eric Abrahamson qui vous dira le contraire. Selon ce professeur de management américain, un salarié désordonné peut à la fois être plus productif, plus imaginatif et plus utile à l’entreprise que le n’est son homologue plus maniaque. Face à cette révélation, un chiffre : un salarié « bordélique » mettrait 36 % moins de temps à retrouver les documents dont il a besoin puisque tout ce dont il a besoin est sous son nez. Élémentaire mon cher Watson !

Comble du paradoxe, le désordre permettrait également de conforter le statut du salarié au sein de son entreprise. Son mode de fonctionnement chaotique lui permettrait de savoir où se cachent les dossiers sensibles qui lui ont été confiés et donc le rendrait indispensable.

Avant un affrontement virulent entre partisans de l’ordre et ceux du chaos, il reste tout de même aux entreprises la possibilité d’aménager leurs espaces de travail pour que chaque salarié trouve sa place au sein de la société. Voyez plutôt le blog d’ETMOS à ce sujet, le Troisième Oeuvre, qui nous livre chaque semaine des idées et conseils pour trouver la bonne harmonie.

Et pour faire taire une bonne fois pour toute les sceptiques de ce mode de fonctionnement vous pouvez toujours imprimer en A3 cette citation :  « Si un bureau en désordre dénote un esprit brouillon, que dire d’un bureau vide » - Albert Einstein.